"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Cancer du foie et MMS2, le cas d’Angela

JT : Le cas d’Angela porte un immense espoir pour tous les malades de cancer en état terminal, mais vous prévient que le corps médical ne sera peut-être pas là pour vous aider … au contraire !
Ayant suivi de près les progrès d’Angela, par courriels, ce fut un profond chagrin qui m’envahit quand j’appris qu’elle avait été forcée à mourir, contre son grés, alors qu’elle se sentait en pleine forme et prévoyait de démarrer une nouvelle vie après que le MMS 2 lui ai redonné la santé. Je vous demande un instant de silence en mémoire de cette mère de 2 enfants qui avait vaincu un cancer du foie en quelques semaines, avec simplement du MMS 2. Voici des extraits de cette correspondance :

logo-cancer-journee-nationale-jim-humbleMessage du 16 Janvier 2012 :
Nous avons une amie atteinte d’un cancer du foie phase 4 état terminal. Des métastases au cerveau et le long de la colonne vertébrale. Son cancérologue lui a annoncé qu’il n’avait plus de solution pour elle et que son foie allait la tuer avant que les métastases du cerveau ne soient un danger pour elle!
Elle a commencé à prendre du MMS2. Trois jours plus tard elle avait des examens à faire. Le laboratoire l’a appelée pour lui dire que son foie avait récupéré entre 20 et 25 % !!!! Et ils ne comprenaient pas comment cela était possible!!!

Elle va beaucoup mieux, elle n’est plus alitée, elle a retrouvé un bon sommeil, se lève à 6 heures du matin, est active toute la journée, conduit sa voiture à nouveau, sort avec ses copines …. se sent parfaitement bien, refuse maintenant toute chimio.

Elle doit refaire de nouvelles analyses en fin de semaine.
Nous notons avec précisions le protocole exact (quantité, nombre d’heures, etc….) qu’elle suit et porterons à votre connaissance ses résultats cliniques, analyses et donc avec précision le protocole MMS 2 suivit. Son mari est sidéré de la voir en forme comme jamais elle n’a été.

– Réponse de JT :
C’est génial !! Merci de me le dire, ça fait chaud au coeur !!
Quel dommage que tant de gens guéris ne me communiquent pas leur témoignages, ça serait tellement utile pour ceux qui souffrent encore parce qu’ils doutent des MMS. Avec pleins de témoignages de ce genre, ils auraient confiance et l’essaieraient.

– Message du 23 Janvier 2012 (me donnant des nouvelles de plusieurs utilisateurs) :
Quant à Angela (cancer du foie) elle continue d’aller très bien, mais elle n’a pas fait ses analyses de sang prévues samedi dernier, car l’hôpital ne veut plus lui en faire tous les 15 jours étant donné qu’elle refuse de continuer la chimiothérapie!!!!!!!! C’est une véritable honte !
Elle attend donc ses prochaines analyses mensuelles pour début février.

– Message du 02 Février 2012 :
Angela (cancer du foie) va bien et le 4 février cela fera 1 mois qu’elle prend le MMS 2. Elle doit passer des analyses vers le 6 février. Nous croisons les doigts et espérons beaucoup. Je vous tiendrai au courant bien entendu.

– Message du 08 Février 2012 :
Angela est à l’hôpital pour de l’exsudat (liquide) qu’elle a dans l’abdomen. Elle doit faire toute une série d’analyses aujourd’hui et demain. Nous espérons que son exsudat est le signe d’une amélioration (le pourri qui s’en va…), mais cela peut aussi être une mauvaise nouvelle.

Quoiqu’il en soit, lorsqu’elle prend le MMS 2 elle se sent bien, dès qu’elle arrête (lorsqu’elle a eu mal à l’estomac, et lors de la prise en gélules gastro-résistantes), elle est malade, preuve que le MMS 2 l’aide à tenir le coup. Il faut savoir qu’Angela a eut droit à la chimio, radiothérapie et chirurgie… la pauvre a déjà bien été abîmée. Mais nous restons confiants pour les résultats sur le foie.

– Message du 11 Février 2012 :
Bonjour Monsieur Trésor
Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Angela, et je suis dans une colère noire :
Elle est rentrée il y a 4 jours à la clinique pour de l’exsudat dans le ventre. Comme je vous l’avais dit (propos tenus par une doctoresse spécialiste en néphrologie), cet exsudat peut être une mauvaise ou bonne nouvelle, car cela peut signifier la fin ou bien que l’organisme élimine.
Cependant, la clinique ayant en tête qu’elle est finie, a estimé que ce devait être la fin et la laisse mourir de faim!!! Cela fait 4 jours qu’elle n’a rien reçu à manger, pour la « laisser partir doucement dans le coma….. »

Elle est entrée à la clinique bien portante, juste pour se faire faire une ponction abdominale, et aujourd’hui elle est complètement mourante de faim.

Ils lui ont confisqué son MMS 2, qu’elle ne prend donc plus depuis 4 jours, il ne lui ont fait AUCUNE analyse (alors que les dernières analyses d’il y a 1 mois montraient une amélioration de son foie de 20 à 25 %!!!).

Ils ont considéré qu’elle était morte, et la laisse mourir, alors que des analyses démontreraient peut être une fulgurante amélioration!

Son mari ne se révolte même pas, il ne veut plus combattre et laisse sa femme mourir au lieu de la sortir de force de cet enfer. Nous avons tout essayé pour le convaincre d’exiger qu’elle soit nourrie, d’exiger de la part de la clinique ou même en faisant venir une infirmière sur ordre de son médecin traitant pour faire une prise de sang pour analyse.
Nous avons essayé de faire comprendre à son mari l’importance d’effectuer des analyses qui feraient peut être changer la position des médecins de la clinique, qui donneraient des indications sur son véritable état, et même au pire de pouvoir attaquer la clinique si elle mourait pour rien!
Rien n’y fait, il ne veut plus nous écouter… le corps médical est en train de gagner.

Et pendant ce temps une femme meure… de faim… privée de nourriture par ceux là même qui devraient tout faire pour la sauver, alors qu’ils l’assassinent… sur leur idée, sans même effectuer une vérification…

Demain, une Femme sera morte, un mari sera veuf et deux enfants seront orphelins… peut être pour rien.
Je suis amer, triste et révolté et surtout tellement impuissant.

– Deuxième message du 11 Février 2012, avec réponses à mes questions :
Bonjour et merci pour les nouvelles. Bien sur votre courriel est très choquant, et surprenant !
Et quelques questions me viennent à l’esprit après vos précédents courriels :

Vous disiez qu’Angela allait mieux ;
1 – Peut-elle parler ? Et si oui, que dit-elle de cette situation ?
Réponse : Actuellement elle est trop affaiblie. Elle a parlé à ses enfants avant hier. Elle n’a plus de force, ils lui donnent un suppositoire pour les « douleurs? ». Je me suis trompé dans mes « calculs » aujourd’hui est le 6ème jour sans manger…

2 – Etait-elle consciente en rentrant à la clinique, et parlait-elle ?
Réponse : Oui elle parlait en entrant bien sûr, parfaitement « normale » elle rentrait juste pour se faire ponctionner l’exsudat.

3 – Je ne comprends pas ce qui l’a empêchée de sortir de la clinique !?
Réponse : En fait elle devait rester 2-3 jours pour faire des examens et ponction. Elle a prit le fait de ne pas manger comme normal pour ses analyses et pour ne rien avoir dans le ventre pour la ponction.
D’autre part, je pense que le suppositoire est un sédatif + ne pas manger + attendre = trop affaiblie pour pouvoir réagir + tout le monde autour d’elle qui lui dit qu’elle est foutue, y compris son mari…

4 – N’est-elle pas majeure et libre de rentrer chez elle ?
Réponse : Elle n’est plus en mesure de réagir. Seul son mari pouvait le faire, mais il est sous domination totale des médecins. Je n’arrive pas à comprendre sa réaction.

5 – Vous dites qu’ils ne la nourrissent pas, mais alors elle doit souffrir énormément !
Réponse : Ils disent que non, c’est pour son bien, pour qu’elle ne souffre plus, et la laisser partir dans le coma.

– Ils ne lui donnent même pas des perfusions de glucose ?
Réponse : NON aucune perfusion, même pas en précaution pour la soutenir en cas d’injection d’urgence. Elle n’a rien…

Vous disiez : « lorsqu’elle prend le MMS 2 elle se sent bien, dès qu’elle arrête elle se est malade. Preuve que le MMS 2 l’aide à tenir le coup. »
Réponse : et pourtant oui. La veille de rentrer à la clinique elle « pétait le feu », elle a passé près d’une heure avec la femme de mon ami qui s’occupe de lui faire prendre le MMS2. Elles ont beaucoup rigolé, Angela prévoyait un voyage en Calabre (pays d’origine) avec ses amis pour fêter sa renaissance, et aller voir sa famille. Elle était en pleine forme.

En effet le MMS 2 agissant dans son corps doit la soulager, mais ce n’est peut-être pas assez, car les traitements dont vous parlez  » Il faut savoir qu’Angela a eut droit à la chimio, radiothérapie et chirurgie. » on détruit son corps !!
Réponse : Oui nous en somment bien conscients, mais elle n’a pas du tout supporté la prise de MMS 1 et elle a fait un « refus » tellement les nausées étaient fortes et pourtant elle n’avait prit qu’une seule goutte. Nous avons essayé à 2 reprises. Face à cela nous avons pensé que le mieux était de faire le protocole 4000 puisqu’elle le supportait très bien sans aucune réaction négative (à part parfois problèmes de douleurs à l’estomac en rapport avec son ulcère).
Nous pensions que son corps était tellement empoisonné qu’il fallait le temps au MMS2 et système immunitaire de faire un premier « nettoyage » avant de reprendre le MMS1.
Nous avions prévu de passer ensuite au protocole 2000, dès qu’elle aurait fait ses nouvelles prises de sang. Nous ne voulions pas la brusquer en la dégoûtant du MMS1. Pour nous cela était « logique ».
Peut être aurions nous pu faire différemment… Nous ne culpabilisons pas, mais avons (avec mon ami Jean Claude qui s’est énormément investit dans cette histoire) une réflexion sur la suite de notre engagement avec le MMS. Il faut que nous tirions certaines leçons de cette histoire pour être plus efficace envers ceux que nous ne manquerons pas d’aider par la suite.

Je vous cite Jim s’exprimant récemment: « Si vous attrapez un cancer mortel et que vous commencez les protocoles MMS, vous aurez, à mon avis, 90% de chances de guérison. Si par contre, vous avez subi des radiations ou de la chimiothérapie ou des opérations chirurgicales, vos chances de guérison en utilisant les MMS tombent à 50%. Le plus de radiations, de chimio et d’opérations vous aurez subi, le moins de chances de récupération vous aurez.  »
Réponse : Angela a subit 5 chimios, 5 radiothérapies, et une ablation partielle du foie.

6 – L’exsudat d’Angela était-il trop important pour être arrêté ?
Réponse : à priori non, mais je n’ai pas assez de données « techniques » pour répondre avec précisions. Il y a environ 2-3 semaines une ponction lui avait été faite, et 3 litres avaient été retirés. Elle était parfaitement bien après cela, en continuant le MMS2.

7 – Pourquoi avoir supprimé sont MMS 2 ? Pour qu’elle meure plus vite ?
Réponse : Ils lui ont confisqué le MMS2 qu’elle avait pourtant caché dans une peluche qu’elle avait avec elle. Comme beaucoup d’hôpitaux, ils ne tolèrent pas un « médicament « qui n’a pas été prescrit par eux. Nous ne savons pas ce qu’ils en ont fait: jeté ou bien analysé ? Et dans ce cas, n’y a t’il pas une volonté qu’elle ne guérisse surtout pas…?
La vraie question aujourd’hui est POURQUOI ne lui ont-ils pas fait d’analyses (alors que c’était prévu) surtout sachant que les dernières analyses d’il y a 1 mois montraient une amélioration de son foie de 20 à 25 %, ce qui avait surprit le laboratoire puisque le biologiste en chef avait prit la peine de téléphoner en personne à Angela pour lui dire son étonnement face à cette bonne nouvelle.

Merci encore de me tenir au courant, et me permettre de mieux comprendre ce qui se passe, JT.

Troisième message du 11 Février 2012 :
Je viens d’apprendre la nouvelle, Angela nous a quittés.
Hier soir elle a ouvert les yeux pour regarder son Père qui venait d’arriver de Calabre, elle l’a regardé intensément puis a fermé les yeux et est morte immédiatement après.
Que Dieu la garde
Je vais aller prier pour elle et calmer ma colère.
Le Chemin continu…il y a encore beaucoup de monde à informer.
A bientôt

Réponse de JT, 11 Février 2012
Merci pour votre réponse. Je suis bien triste pour Angela. Ce n’est rien d’autre qu’un meurtre.
J’espère que quelqu’un portera plainte auprès de la justice, même ci celle-ci est aussi corrompue.
Le gouvernement, la justice, les médecins, les industries alimentaires … tous main dans la main, argent sous la table et meurtres par millions d’une population aveuglée !
Il serait temps que plus de gens se réveillent et protestent !
Merci de me tenir au courant.
Vous n’avez aucune raison de culpabiliser pour le MMS 1, puisque Angela pétait la forme en entrant à l’hôpital, c’est bien le signe que le MMS 2 suffisait à la guérir, et que ces gens l’ont tuée !
Je n’arrive pas à croire ce qu’ils font de ces hommes et femmes qui souffrent des traitements malhonnêtes des autorités médicales !!
Ils les font mourir sans que personne ne puisse agir, c’est de l’extermination, un génocide des ignorants sans défense !
Bon, heureusement cette vie sur terre n’est pas tout, le corps meure mais pas l’esprit, l’énergie de vie est intouchable …
A bientôt, JT.

Dernier message du 13 Février 2012 :
Bonjour, le mari d’Angela a été complètement dépassé par la situation. Il a agit plus comme un mouton que comme un mari et père responsable. Alors qu’il a vu de ses yeux la renaissance de sa Femme, qu’il disait qu’il ne l’avait pas vu dans cette forme depuis des années, qu’il était époustouflé par la transformation d’Angela, il s’est fait « avoir » par le système « médical ». C’est incompréhensible.
Les dernières paroles d’Angela au téléphone avec mon ami Jean Claude, alors qu’elle était en voiture pour aller à la clinique on été qu’elle rentrait à la clinique faire sa ponction, ses analyses et qu’elle repartait aussitôt…qu’elle ne se laisserait pas opérer ou chimio ou autre, qu’elle en avait « marre » de tous ces médecins…

Son mari ne portera pas plainte. Notre regret est qu’il n’y ait pas eu d’analyses. Nous avons discuté avec Jean Claude, et rien ne fera revenir Angela. Si une plainte avec autopsie était déposée, et qu’on s’aperçoive que son cancer avait disparu, alors le mari ne pourrait plus vivre, rongé par les remords, et ses filles en subiraient de lourdes conséquences.
Je pense néanmoins, qu’avec le temps, les questionnements vont venir dans la tête de son mari. Il devra alors assumé ses questions et ses doutes.

Ce que nous pouvons dire c’est qu’au lieu de mourir de maladie, Angela a profité de ses dernières semaines en étant bien vivante, l’optimisme et sa forme étant revenus grâce au MMS 2. Elle n’a pas eu à souffrir ni physiquement ni moralement, car la confiance était revenue.Ses dernières semaines ont été heureuses. Et çà, personne n’a pu lui retirer. Cela est aussi notre réussite, d’avoir pu lui empêcher la souffrance, le désarroi et le désespoir, la peur d’une mort annoncée par ses médecins.
Sa mort a certainement un sens, que nous ne pouvons pas savoir, ainsi est la vie.

JT : Ce cas édifiant nous rappelle que le MMS 2 guérit de nombreux cancers, mais que le corps médical en rejette toute utilisation, et est prêt à vous faire mourir plutôt que de vous croire et d’essayer ce MMS 2. Pour quelle raison les gens qui devraient vous soigner préfèrent vous tuer, je vous laisse enquêter … Si j’avais été membre de sa famille, j’aurais tout simplement porté plainte pour meurtre prémedité.
Pour comprendre les enjeux financiers et politiquent menacés par ces produits miraculeux bon marché, vous pouvez regarder cette vidéo et aller sut leur site internet.

J’invite tous les pratiquants médicaux honnêtes et de bonne foi, à essayer les MMS découverts par Jim Humble, et à me rapporter leurs cas de guérisons.