"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Archive for Infections – Page 2

Suivre les épidémies au jour le jour

Il existe un site internet officiel pour suivre l’évolution des épidémies majeures en France.

reseau-sentinelles

– Une adresse à conserver sous la main pour la France !

Pour les Outre-Mer c’est ici.

Situation observée pour la semaine 16 de l’année 2015, du 13/04/2015 au 19/04/2015 :

# Varicelle : Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 48 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [34 ; 62]).
Seize foyers régionaux ont été observés, d’activité forte en Languedoc-Roussillon (98 cas pour 100 000 habitants), Limousin (97), Franche-Comté (94), Pays-de-la-Loire (83), Picardie (79), Alsace (74), Auvergne (73), Ile-de-France (70), Nord-Pas-de-Calais (66), Haute-Normandie (66), Basse-Normandie (58), Bretagne (48) et Centre (43) et modérée en Rhône-Alpes (25), Lorraine (24) et Corse (24).

# Diarrhée aiguë : Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 149 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [124 ; 174]), en dessous du seuil épidémique (168 cas pour 100 000 habitants) [1].

# Syndromes Grippaux : Activité faible

Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 28 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [17 ; 39]), en dessous du seuil épidémique (90 cas pour 100 000 habitants) [1].

Au niveau Européen c’est ici.

Pour les USA c’est ici.

# Et le relevé épidémiologique hebdomadaire (REH) de l’OMS

Le Relevé épidémiologique hebdomadaire (REH) est un outil essentiel permettant de diffuser de façon précise et rapide des informations épidémiologiques sur les cas et les flambées inhérents aux maladies régies par le Règlement sanitaire international ainsi que sur d’autres maladies transmissibles importantes pour la santé publique, y compris les infections émergentes ou réemergentes.

La version électronique bilingue anglais/français du REH est accessible chaque vendredi et peut être téléchargée gratuitement. Pour de plus amples informations concernant l’abonnement au journal, merci de vous rendre sur le site despériodiques de l’OMS ou d’envoyer un courrier à l’adresse suivante : Organisation mondiale de la Santé, Editions OMS, 20 Avenue Appia, CH-1211, Genève 27, Fax: (+41 22) 791 48 57.

Il existe également un service d’abonnement permettant de recevoir chaque semaine par courrier électronique la table des matières du REH ainsi que d’autres bulletins épidémiologiques. Pour vous abonner, merci d’envoyer un message àlistserv@who.int en laissant vide le champ du sujet. Le texte lui même ne devra contenir que la phrase suivante : subscribe wer-reh.

Alors gardons l’oeil ouvert, et les MMS à porté de main !

Et merci encore Jim Humble pour nous avoir donné ces produits qui font des miracles, là où  la médecine traditionnelle n’agit plus !

Témoignages publiés sur le site d’un fabricant

Témoignages publiés sur le site du fabricant

Début de traduction :

Voici quelques témoignages que nous avons reçus des clients au cours des douze derniers mois :

– « Merci beaucoup …. avec le MMS j’ai guéri mon infection SARM ! » … nh (26 juin 2014)

– «J’ai été VIH positif pendant 20 ans. J’ai eu beaucoup de problèmes liés au VIH et de nombreux problèmes de santé avant le VIH. Mon plus bas nombre de T4 était de 110 il y a quelques années. J’ai eu un nombre de T4 moyen de 330-350 pendant de nombreuses années dans le passé.
J’ai commencé à prendre du MMS1 il ya quelques années. Après le MMS1 J’ai essayé aussi les capsules de MMS2 et je reste avec celles-ci depuis quelques années maintenant. Dès que j’ai commencé à prendre des capsules de MMS2 x 2 fois par jour, mon taux de T4 a commencé à monter plus haut très rapidement.
Maintenant, je garde un nombre de cellules T4 autour de 850-1100, ce qui est le nombre normal pour une personne VIH+. Je me faire tester dans tous les 3 mois, donc je peux le voir régulièrement.
Maintenant je n’ai plus aucun problème de santé lié au VIH, grâce à la prise de capsules de MMS2.
Je ne cesserai jamais de prendre des capsules de MMS2, et je commande une boîte entière quand la précédente est finie. Je le conseille à toute personne qui a des problèmes de santé, y compris le VIH. Meilleurs voeux, Attila, d’Europe  » … attila (13 juillet 2014)

– « Je prends deux capsules de thé Jiaogulan en poudre à 8-9 heures tous les matins. Je dors beaucoup plus rapidement et mieux après seulement 7 jours de prise. Merci ! » … Andreas (20 juin 2014)

– « Merci les gars, vous expédiez les commandes très rapidement. C’est impressionnant! » … Lindze (11 juin 2014)

– « J’ai commencé à utiliser le Jiaogulan quand ma tension artérielle était en train d’augmenter lentement, j’ai 74 ans. Après deux semaines ma tension artérielle a baissé et la dernière lecture était de 107/67. Je vais passer une nouvelle commande dès aujourd’hui » … Peter (26 mai 2014)

– « Merci à tous, non seulement pour le cœur et l’esprit, mais pour votre éthique professionnelle et l’impressionant service à la clientèle … » … Neil (9 mai 2014)

– «J’ai pris le MMS1 … pendant 1 mois … sans arrêt, et j’ai ressenti de telles améliorations étonnantes dans mon corps. Mon cerveau commence à travailler beaucoup mieux et les deux verrues que j’avais ont juste disparu.  » … Marie (03 mars 2014)

– «J’étais surprise par votre réponse email rapide, et je l’apprécie. C’était très instructif et rassurant de savoir qu’il ya quelqu’un à l’arrière de votre entreprise qui informe le consommateur de l’utilisation des produits. » … Archie (25 février 2014)

Fin de traduction partielle.

Il y a plein d’autres témoignages publiés sur le site internet de ce fabricant.

Témoignage Québécois d’infection de la vessie et de pneumonie guéries avec le MMS !

Témoignage vidéo publié le 20 novembre 2013, sur le compte Youtube de Jim Humble

temoignage-video-infection-vessie-pneumonie-2013Début de traduction de la vidéo :
Infection de la vessie et pneumonie guéries – Témoignage MMS du Canada Francophone

– Mark Grénon : Nous sommes ici avec John, tout le monde l’appelle Jacques, car il vient du Canada français. Je voudrais que vous nous disiez comment vous avez connu le MMS et ce qu’il a fait pour vous.

– John : A l’âge de 18 ans j’ai eu un accident de gymnastique qui m’a laissé tétraplégique. Maintenant j’ai 53 ans, et suis en fauteuil roulant depuis cet accident.
Un gros problème pour les gens qui comme moi sont paralysés du torse aux pieds, sont les infections de la vessie. Donc durant des années j’ai pris de nombreuses antibiotiques, de plus en plus souvent et à de plus en plus grandes doses.
Donc, il y a 6 ans, je prenais des antibiotiques chaque mois, et il y a 4 ans j’ai eu une grosse septicémie, contre laquelle ils m’ont administré de fortes doses d’antibiotiques par intraveineuse. Cela m’a fait très peur, car j’aurais pu en mourrir.

J’ai donc commencé des recherches sur internet et c’est où j’ai connu le MMS. Et maintenant depuis 4 ans j’utilise le MMS tous les jours, et je n’ai plus besoin d’antibiotiques. Tout est parfait, je me sens bien. De temps en temps l’infection revient, mais je prends un peu plus de MMS. Mais je ne connaissais pas le DMSO, donc je vais essayer maintenant que vous m’en avez parlé.

Un autre point, il y a 2 ans j’ai eu une pneumonie qui m’a inquiété, car dès que je commencais à tousser, je ne pouvais plus m’arrêter. J’ai alors pris des doses de 4 gouttes de MMS1, et j’ai respiré le gaz qui s’en échappait. Le problème était durant la nuit, car je devais reveiller ma petite amie pour lui demander de préparer mes gouttes. Cela a pris 2 semaines pour guérir.
Les personnes que je rencontrais me disaient d’aller chez le docteur, et je leur répondais que je savais déjà ce que le docteur allait me dire, et que je ne voulais plus prendre des antibiotiques, car j’en ai eu assez durant toutes ces années avant le MMS.

– Mark Grénon : Donc même s’il est en fauteuil roulant il se sent mieux tout le temps, et nous allons essayer d’autres choses pour l’aider encore plus. Par exemple le DMSO, et il a appris beaucoup durant ce séminaire (dans le Michigan aux USA).
Il va pouvoir aider de nombreuses personnes, car cela lui a fait beaucoup de bien.

– John : En effet, mon cas est un exemple pour les autres personnes en fauteuil roulant, c’est fantastique.

– Mark Grénon : Il peut faire passer le message, pour les personnes en fauteuil, pour ceux qui ont une infection de la vessie, pour ceux qui ont de l’asthme, ou les diabétiques. Aider des personnes à guérir.

– John : Vous faites un travail merveilleux les gars, merci !

Fin de la traduction.

Je vous rappelle que déjà 80 témoignages vidéo ont été publiés sur ce compte Youtube de Jim Humble, filmés durant les séminaires MMS.

Témoignage de MRSA guérie en 48 heures avec le MMS !

Témoignage vidéo publié le 20 novembre 2013, sur le compte Youtube de Jim Humble

temoignage-video-mrsa-48h-2013MRSA = SARM, Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, aussi appelé staphylocoque doré, sur Wikipedia FR

Début de traduction de la vidéo :
MRSA guérie en 48 heures – Témoignage MMS

– Mark Grénon : A nouveau je suis ici au séminaire MMS dans le Michigan, le deuxième séminaire aux USA. Voici Irme.
Elle a un témoignage de son expérience avec le MMS. C’est très important que vous ayez ces témoignages directement des individus concernés, et pas seulement par nous.

Irme : C’était en mai dernier, je faisais du jardinage et je me suis blessée au doigt. Et plus tard, lorsque mon petit fils m’a pris la main pour traverser la rue, j’ai senti une douleur à cet endroit, et j’ai pensé que c’était infecté.
Ensuite la plaie a commencée à grandir, jusqu’à devenir gigantesque. J’ai alors vaporiser du MMS dessus, mais certainement pas assez ou trop, car il y eu comme des brûlures autour de la plaie.

01mn00 : J’ai donc arrête ce traitement, et la plaie devenait tellement grande que je m’inquiétais vraiment, et c’était douloureux.
Donc je me suis dit que j’allais augmenter de plus en plus les doses par voie orale, durant ce séjour en camping, et j’ai donc reglé mon alarme pour sonner à chaque heure, en me disant que j’allais monter jusqu’à 15 gouttes, ce qui devrait suffir.

J’en suis donc arrivée à prendre 15 gouttes chaque heure, et après 48 heures l’infection était partie, toute activité s’était arrêtée, et ensuite la plaie s’est refermée.

01mn35 Mark : Avez-vous fait des examens ?

Irme : Oui, j’ai fait des analyses, et c’était une infection de MRSA (SARM), c’est mon docteur qui me l’a dit.

01mn45 Mark : C’est ce que j’ai vu avec le MMS avec les membres de ma famille. Je confirme ce qu’elle a dit, cela fonctionne très vite. Par contre elle a utilisé une dose très forte, ce qui n’est pas nécessaire, mais elle a été guérie.

02mn00 Irme : (Montrant sur sa main) Vous pouvez voir cette partie qui est décolorée. Oui ce fut guéri en 48 heures.
Oui j’en parle à d’autres personnes. Une autre fois j’ai eu une autre infection de streptocoques sous mon orteil, et j’ai aussi utilisé le MMS. C’était aussi durant une partie de camping où j’ai du l’attraper.

Mark : Vous devriez rester loin de ces endroits ! (Il rigole)

Irme : J’avais eu une année pleine de stress, donc mon système immunitaire était affaibli, et c’est probablement la raison pour laquelle je les ai attrapées.
En ce moment j’utilise le MMS, pour une amie qui a été diagnostiquée avec un cancer du sein, et c’est pourquoi j’avais toutes ces questions pour vous.

Mark : Nous aimons parler du cancer du sein car nous avons tellement de succès avec le MMS, et nous lui avons expliqué comment procéder.

Irme : Maintenant je vais pouvoir communiquer l’assurance que j’ai acquise durant l’entrainement pendant ce séminaire. Car le cancer c’est vraiment effrayant.

Mark : Oui c’est effrayant, la chimiothérapie, la chirurgie, d’avoir un sein retiré, commme Angélina Jolie qui a eu ses deux seins retirés. Vous n’avez pas besoin d’en arriver là, car il y a le MMS. Merci.

Fin de la traduction.

Je vous rappelle que déjà 80 témoignages vidéo ont été publiés sur ce compte Youtube de Jim Humble, filmés durant les séminaires MMS.

Témoignage colombien, MMS contre maux d’estomac et cancer du pancréas !

Témoignage vidéo du 13 Octobre 2013, sur le compte Youtube de Jim Humble

temoignage-video-colombie-probleme-gastrique-2013Début de traduction de la vidéo :

Témoignage de reflux gastrique et d’hélicobacter pilori

Mark Grénon : Je suis ici avec William Hernandez, à Cucuta en Colombie. Il veut témoigner de ce qui lui est arrivé après avoir pris du MMS.

Will : Mon témoignage est très gratifiant car par mon intermédiaire toute ma famille a été aidée. Tout d’abord je voulais aider mon père, car à cette époque nous pensions qu’il souffrait de diabète, mais c’était en fait beaucoup plus sérieux.
En fait il avait un cancer du pancréas avec métastases péritonéales.

Heureusement, grace à dieu, j’ai eu le courage d’essayer ce produit. Je dois avouer qu’au début j’hésitais, et pensais que ce n’était pas pour moi, car j’avais des douleurs associées à des problèmes aux reins, et je n’avais pas lu de témoignages concernant ce problème.
Il y avait des témoignages de guérison pour d’innombrables maladies, et cela me semblait dur à croire. Donc j’avais du mal à croire que c’était pour moi.

Finalement j’ai commencé, doucement, à me gargariser avec le MMS, car j’avais des problèmes de reflux gastrique, et une gastrite due à l’hélicobacter pilori. Je ne pouvais pas parler comme je le fais maintenant, ma voix avait disparu.
Donc j’ai commencé à me gargariser en pensant que cela pourrait m’aider. Et petit à petit ma gorge allait mieux et je pouvais de nouveau parler. Cela m’encouragea beaucoup.
Je suis donc passé à une plus grosse dose de 3 gouttes chaque jour. Ma guérison a été longue car je ne connaissais pas encore le protocole correctement.

Mais j’ai donc guéri et j’ai retrouvé mon appétit. J’avais à nouveau de l’énergie, ce qui me donna encore plus de courage.
Après 1 mois à prendre cette dose minimale de maintenance de 3 gouttes par jour, je sentais que j’allais bien et que l’état de mon estomac s’était beaucoup amélioré. Je suis donc passé à 2 doses par jour. J’ai senti mes intestins qui se serraient et j’ai eu une petite crise de guérison, une petite inflammation.
J’ai perdu pratiquement une taille de pantalon durant la première semaine, et j’ai du changer ma ceinture car mon pantalon tombait. J’ai continué à ressérer ma ceinture car mon ventre devenait toujours de moins en moins gros !

Mon père était donc hospitalisé à la clinique dans un état grave, depuis 1 mois que lui et moi avions commencé à prendre le MMS. Mais nous avions la foi qu’il guérirait, et il va vous donner son témoignage ici.
J’ai désormais complètement retrouvé ma santé, mon métabolisme, mon énergie, j’ai deux fois plus d’énergie qu’avant. Mon métabolisme s’est accéléré, je mange plus qu’avant et pourtant je perds du poids. C’est paradoxal, illogique, de perdre du poids alors qu’on mange plus !

Mark : Il y a plein de toxines stockées dans les graisses de l’estomac, et quand le MMS vous détoxifie, vous n’avez plus besoin de toutes ces graisses de protection et vous les éliminez.

Will : Oui, toutes les toxines disparaissent et cela m’a aidé à perdre du poids. Je remercie vraiment Mark qui est ici pour aider mon père, et lui suis redevable pour la vie, et je veux juste dire que c’est magnifique. (son téléphone sonne)

Mark : Nous sommes arrivés pour aider son père il y a 1 jour. Il était aussi tout gonflé. Maintenant il a dégonflé car il prend le MMS selon nos instructions. Il en prenait un tout petit peu, et ensuite avait arrêteé il y a 2 semaines.
Il a recommencé à en prendre la nuit dernière. Il n’arrivait pas à dormir alors l’infirmière lui a fait une perfusion de sérum, et nous y avons ajouté du MMS.
On ajoute 1/2 ml de MMS1 pur (non activé) dans le sérum, et auparavant on laisse le MMS dans le sérum pendant 1 heure. Il a beaucoup mieux dormi, et il a évacué des liquides très sombres dans son urine et en vomissant.
Maintenant il dort, et je pense qu’il va récupérer doucement, il est déjà mieux qu’il y a 1 mois, n’est-ce pas ?

Will : c’est clair, on lui avait donné 15 jours à vivre environ, car son cancer était déjà métastasé au niveau du peritoneum.
Il aurait continué à gonfler et gonfler, comme un poisson boule, et les docteurs auraient juste continué à lui pomper le liquide. A tel point qu’ils lui avaient dit de regler ses affaires légales et de dire au revoir à la vie.
Ma soeur, mon père et moi avons essayé avec le MMS, mais pas comme il fallait. J’insistais que nous ne devions pas abandonner, que nous devions nous battre, et finalement nous y sommes.
Et maintenant Mark est là pour nous guider, et l’avis d’une personne qui a l’expérience de ce genre de cas est très important. Nous sommes désormais très confiants.

07mn00, Mark : Et votre mère ?

Will : Ma mère avait une gastrite depuis toujours, et peut-être que j’en avais hérité.

Mark : Oui, nous allons lui en parler maintenant, et à toute sa famille. J’étais avec sa famille hier, et beaucoup ont des problèmes de diabètes et autres. Et maintenant ils sont touchés par ces témoignages très forts qui proviennent de leur propre famille. Mais aussi pour toute la communauté.
Nous ouvrirons peut-être un centre de restauration à Cucuta en Colombie, près de la frontière avec le Vénézuéla. On m’a dit qu’il y avait beaucoup de gens venant du Vénézuéla ici, pour se faire soigner, à la recherche de docteurs pour les soigner. Ils ont aussi de la bonne nourriture ici, du lait cru, du miel.
Voulez-vous ajouter quelquechose ?

Will : Non, juste que maintenant vous faites partie de la famille AHAHAHAH !

Fin de traduction. Bien à vous, JT.

Témoignage polonais, le MMS contre une méningite et de l’eczéma !

Témoignage vidéo du 25 Septembre 2013, sur le compte Youtube de Jim Humble

temoignage-video-pologne-eczema-meningite-2013Début de traduction de la vidéo :

– 00mn00 : M. Grenon : Nous sommes en Floride, à notre premier séminaire organisé aux USA.
Voici un témoignage qu’une des attendantes désire partager, à propos de son enfant.

Bonjour, je suis Chris, et je voudrais dire que j’ai pris du MMS, la première fois en 2009, sans raison particulière, juste pour voir si c’était dangereux.
Et ensuite j’en ai donné à mon fils, qui était diagnostiqué par certains docteurs comme ayant de l’eczéma, d’autres disant qu’il avait une dermatose chronique atypique. Donc il était traité avec de l’hydro-cortisone (cortisol), ce que je n’aimais pas vraiment, mais c’était la seule chose qui l’aidait contre les démangeaisons.
Cela faisait environ 1 an qu’il subissait ce traitement.
Il était âgé de 2 ans, et j’ai commencé à le traiter avec 3 gouttes de MMS, et ensuite j’ai progressé jusqu’à 5 gouttes par prise, et seulement 5 prises par jour (2 ou 3 prises le matin, et 2 prises le soir).

Durant cette période le problème a commencé à disparaitre. Mais comme mon fils n’aimait pas le goût, car nous utilisions l’acide citrique pour l’activation, j’ai arrêté les prise de MMS, en me disant que je recommencerais si cela n’avait pas suffit.
Mais la maladie est partie et n’ai jamais revenue, et l’enfant se sent très bien, alors qu’auparavant il se grattait tout le temps, surtout sur les parties souples des bras et des jambes.

C’est cet enfant, le plus âgé, qui avait eu une vaccination, et je crois que c’est cela qui lui a provoqué cet eczéma, cette maladie de peau.

-02min15 : Et ensuite quand il a eu 4 ans, il a eu une méningite virale, mais je n’ai pas voulu l’envoyer à l’hôpital, car je n’ai pas vraiment confiance en eux.

Donc j’ai commencé à lui donner du MMS, mais je ne suivais pas vraiment le protocole, je lui en donnais simplement de temps en temps quand il avait une poussée de fièvre. Avec le MMS la fièvre partait dans les 10 à 15 minutes. Nous ne cherchions pas à faire baisser la fièvre, mais c’est ce qui arrivait quand le MMS tuait les virus.

Il a été paralysé pendant environ 4 jours, et ensuite j’ai pensé à ajouter du DMSO et à lui appliquer sur le cou. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas pensé à le faire dès le début, je suppose que j’étais trop paniquée pour y penser.
Donc il a commencé à retrouver la mobilité de ses mains et de ses jambes.
Et finalement je lui ai fait des massages avec le MMS et le DMSO sur le cou, et il a commencé à pouvoir bouger son cou à nouveau. Je faisais des applications là où il semblait bloqué, et après une nuit il s’est enfin assis dans le lit.

Une méningite virale peut prendre 3 semaines à guérir, mais avec le MMS et DMSO cela a pris environ 7 jours, dont 4 jours étaient dans un état grave.

– 04mn00 : M. Grenon : Voici donc 2 exemples de cas pour lesquels le MMS fonctionne, et maintenant elle est qualifiée pour expliquer la prise de MMS aux autres, là où elle vit.

Fin de traduction. Bien à vous, JT.

Quels sont les médicaments utiles contre le H7N9 ?

Extrait de Science et Avenir : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com

grippe-article-science-et-avenirLe nouveau virus aviaire est sensible aux inhibiteurs de la neuraminidase (Tamiflu® et Relenza®). Ce traitement antiviral doit être débuté le plus rapidement possible. Au mieux, dans les 48 h après l’apparition des symptômes.

MUTATION. Les souches virales H7N9 sont sensibles à l’oseltamivir (Tamiflu®) et au zanamivir (Relenza®) mais sont d’emblée résistantes à d’autres antiviraux – inhibiteurs du gène M2 – que sont l’amantadine (Mantadix®) et la rimantadine (Flumadine®), « du fait de la présence d’une mutation sur le gène M2 comme c’est le cas des virus saisonniers H3N2 et H1N1pdm09 actuels », précise le professeur Sylvie van der Werf, directrice de l’Unité de génétique moléculaire des virus à ARN à l’Institut Pasteur (Paris).

Pour ceux qui veulent être certains d’avoir un produit qui tue toutes les variantes de ces microbes mortels, commandez un kit de MMS1 ! Il vous débarrassera aussi de tous les autres virus, parasites, champignons, prions et autres agents pathogènes qu’on est toujours susceptible de rencontrer sur notre planète toujours de plus en plus peuplée.
Je vous rapelle de prendre connaissance du protocole contre les grippes de Jim Humble ici : Grippes épidémiques

La grippe A-H7N9 passe la frontière, et déjà 22 morts !

Extrait du site de l’O.M.S. : http://www.who.int, et Les Nouvelles d’Alsace : http://www.dna.fr

grippe-aviaire-a-h7n9--mms-jim-humbleLe 25 avril 2013 (16:30, heure HEC), le Center for Disease Control (CDC) de Taïwan a notifié à l’OMS un cas confirmé en laboratoire d’infection humaine par le virus grippal A(H7N9).

À ce jour, le nombre de cas confirmés en laboratoire d’infection par le virus grippal A(H7N9) notifiés à l’OMS s’élève à 109 au total, parmi lesquels 22 décès.
Les contacts de ces cas confirmés sont placés sous surveillance étroite.

Jusqu’à ce que la source de l’infection soit identifiée, on s’attend à voir apparaître d’autres cas humains porteurs de ce virus.

MMS1 pour soigner les grippes !

Témoignage du site de Jim Humble du 21 Janvier 2011

mms1-contre-grippeJe peux affirmer que le MMS m’a sauvée plusieurs fois de la grippe, et m’a aussi guérie de champignons aux pieds.

Je n’ai aucun interêt à promouvoir ce produit. Je pense que la FDA et les autres organismes de régulation font de la propagande injustifiée contre ce produit.
Je me moque si Jim a inventé l’histoire de sa découverte juste pour se donner de l’importance, le fait est que : Le MMS fonctionne et n’est PAS dangereux !
Aswara, USA

MMS1 pour sa mère qui était clouée au lit

drapeau-tanzanieExtrait de « 65 guérisons avec le MMS de Jim Humble, » un document envoyé en Octobre 2011, du Zanzibar par Mr Daud John Kiango (David)

Pardon pour le retard dans sa publication, je viens de le retrouver ! Traduit par JT

65 guérisons du MMS! (Paludisme, VIH, hypertension artérielle, invalides cloués au lit, rhumes et grippes, impuissance, etc)

Salutations. Voici une liste de personnes que j’ai déjà guéries, si vous avez besoin des numéros de téléphone et des contacts laissez-moi savoir s’il vous plaît …..

## Cas 4, 5 :. Richard Mandara, un ami de la famille que nous connaissons à travers les Bahaïs à Dar es Salaam (Tanzanie) qui a une formation de chimiste.

Il a commencé par utiliser le MMS sur lui-même pour guérir un rhume qui le dérangeait. Il fit remarquer que ce fut comme prendre son corps et l’emmener à l’entretien, comme lorsqu’on prend sa voiture chez le garagiste pour avoir l’huile usagée et les filtres remplacés.

Depuis il a aidé à guérir plusieurs personnes. L’histoire la plus amusante concerne sa mère âgée, qui vit à quelques kilomètres de son domicile. Sa mère était clouée au lit, car ses jambes ne lui répondaient plus, et elle n’avait pas quitté sa maison depuis des années.

Un jour, Richard sort de sa maison et marche dans la rue, c’était quelques jours après avoir mis sa mère sous MMS, et la voit marcher vers lui de façon énergique, sans aucune aide.

Il lui demande ce qui se passe et elle lui répond qu’elle avait envie d’aller faire un tour aujourd’hui, et qu’elle venait lui rendre une visite.

Le numéro de téléphone de Richard est le +255227827xxxx, si vous désirez vérifier mon histoire et en savoir beaucoup plus, directement de lui.

Il est venu me voir pour obtenir beaucoup d’autres bouteilles de moi, et il est plus que probable qu’il aura bientôt son propre approvisionnement.

masais-lac-natron1-300x200

Richard a également souligné que les Masaïs utilisent un sel volcanique naturel qu’ils ajoutent dans une soupe de chèvre, une fois par an, durant un de leurs festivals autour du lac Natron, qu’ils appellent KLORITI (CHLORITE et KLORITI – est-ce une coïncidence ?) dans leur langue Masaï.
Plus de détails à suivre dans un autre récit amusant que je compte poster bientôt ….. David