"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Grippe A : doute sur l’efficacité des solutions antibactériennes

Extrait provenant de http://www.rue89.com

Après le flop de la vaccination, le flop des solutions hydro-alcooliques ? Une étude américaine révèle que la désinfection des mains à l’aide de ces gels ne réduit pas significativement la transmission de la grippe.
On se souvient comment ce marché était devenu fou, le succès de la demande ne rimant pas toujours avec la qualité de l’offre.

Parmi ceux qui se sont désinfecté les mains toutes les trois heures, il y a eu 12% de cas d’infections à la grippe pandémique, contre 15% dans le groupe qui n’utilisait pas une solution hydro-alcoolique.

La grippe s’attrape aussi par les voies aériennes
Que peut valoir une telle étude ? Pascale Maisonneuve ajoute qu’« il s’agit d’un “abstract” à un congrès, pas encore d’une publication dans une revue à ma connaissance. On ne sait pas quels produits ont été utilisés, etc. »
Bruno Lina n’a pas vu l’étude, « mais [celle-ci] peut comporter de multiples biais méthodologiques ».

La grippe, comme d’autres virus, peut s’attraper par contact (il est dit « manuporté ») et par les voies aériennes. Si votre voisin grippé vous postillonne au visage, même si vous vous êtes désinfecté les mains avec une solution, il y a de grandes chances que vous attrapiez son virus.

Surtout, Bruno Lina met en avant un fait :
« Il est impossible d’estimer réellement l’impact de ces solutions, mais on a bien constaté que lors de la phase de pandémie grippale, l’ensemble des mesures d’hygiène a fait baisser la transmission des rhinovirus, des bronchiolites et des diarrhées. Et dès que ces mesures se sont arrêtées, les virus sont repartis. Il y a bien une causalité. »