"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Le Jiogoulane tue les cancers, voici des preuves scientifiques !

Traductions de la page officielle de la Librairie Nationale Américaine des Instituts de Médecine et de Santé

img-jiaogulan-cancer-jeune-feuilleBonjour,
Saviez vous que des dizaines d’études scientifiques ont été menées sur le thé Jiogulan, et que des effets spectaculaires et importants ont été découverts ?

En lançant une recherche sur le site officiel des publications médicales PuMed (l’adresse se termine par .gov, c’est donc un site du gouvernement Américain), avec les mots « Jiaogulan cancer », j’ai obtenu 41 résultats d’études scientifiques. Faites la recherche vous-même en cliquant ici.
Bien sûr il s’agit de publications très techniques et en Anglais, donc inaccessibles au Francophone lambda, mais cela vous prouve bien que les scientifiques sont très intéressés par cette herbe chinoise « d’immortalité », et que le Jiogoulane tue bien les cellules cancereuses de toutes sortes !

Je prévois d’étudier plus profondemment ces publications scientifiques et médicales, mais le temps me manquant aujourd’hui, je vais me contenter de pointer les 5 premières études listées qui prouvent très clairement des effets du Jioagulan contre les cancers. Si vous êtes qualifié(e) et avez accès aux textes complets, j’accepterai volontiers votre contribution pour traduire des résumés de ces études !

1 # Cancer de la prostate :
Titre : Les effets d’anti-prolifération des cellules PC-3 de cancer de la prostate par les flavonoides et les saponines extraites du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan).
Du 26 Oct 2011
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21905716
Extraits : Sur la base des tests MTT, les saponines et flavonoides ont été comparablement efficaces à inhiber le développement des cellules cancereuses PC-3 … montrant un effet proportionnel à la dose utilisée.

2 # Cancer de la bouche :
Titre : Les Gypénosides stoppent la croissance des cellules SAS du cancer humain de la bouche, in vitro.
Du 10 Juin 2011,
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21665877
Extraits :
a- Les gypénosides (Gyp) sont le composant majeur du Gynostémma pentaphyllum Makino.
b- Les Gyp induisent des changements morphologiques, une diminution du pourcentage de cellules viables, causent un arrêt de phase G0/G1, et déclenchent la mort des cellules cancereuses SAS.
c- Les Gyp in vivo atténuent la taille et le volume des tumeurs solides du cancer oral, dans un model murine xénograft.

3 # Cancer du sang :
Titre : Evidence moléculaire de l’activité anti-leucémique des gypénosides sur les cellules leucémiques myéloides HL-60, in vivo et in vitro.
Du 15 Sept 2011,
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21596541
Extraits :
a- Cette étude concerne les effets des gypénosides sur les changements morphologiques et la viabilité in vitro des cellules HL-60.
b- Les résultats indiquent que les Gyp induisent des changements morphologiques, diminuent la viabilité et provoquent des arrêts G0/G1 dans les cellules leucémiques myéloides HL-60.

4 # Cancer du sang :
Titre : Effet suppressif des gypénosides sur les cellules du virus de la leucémie murine L1210.
Du 10 OCt 2010,
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21355197
Extraits : Les Gyp (100-500 microg/mL) inhibent la croissance des virus L1210 de la leucémie murine. Les Gypénosides ont des effets sur la viabilité de ces virus, et réduisent le potentiel de leur membrane mitochondriale, et induisent un changement morphologique et des dommages de leur ADN.

5 # Cancer du foie :
Titre : Chromatographie des flavonoides et des saponines du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan), et leur effet d’anti-prolifération sur les cellules du carcinome hépatocellulaire (tumeur du foie).
Du 15 Déc 2010,
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21036575
Extraits : Les flavonoides et les saponines du Gynostemma pentaphyllum (Jiaogulan) ont étées plus efficaces contre les cellules Hep38 que les ginsénosides Rb3, provoquant l’arrêt du cycle de la cellule à la phase G0/G1 dans tous les cas.
De plus, l’effet d’inhibition suivait la quantité des doses utilisées dans tous les échantillons.
Le résultat de cette étude pourra être utilisé comme base pour d’éventuels traitements de phytothérapie, avec le G. pentaphyllum (Jiaogulan) comme matériau de base.

En savoir plus sur :
Saponine, WikipédiaFlavonoide, Wikipédia
Gypénosides, Gynostemma pentaphyllum, Jiaogulan, Wikipédia
Carcinome hépatocellulaire, WikipédiaLeucémie myéloïde, Wikipédia
Cellules PC-3, Wikipédia en Anglais seulementGinsénosides Rb3, Wikipédia en Anglais seulement