"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Recherche et science des MMS

Les parasites à éliminer !

Les MMS sont donc les meilleurs alliés dans cette tache. Non toxiques et sans effets secondaires, ils offrent une alternative accessible a toutes et tous pour tuer ces parasites.
Notez par ailleurs que de nombreuses sources médicales parlent des dents devitalisées comme étant des foyers d’hébergement et des lieux de reproduction de ces parasites. Ils nicheraient dans les micropores des dents qui ne sont plus irriguées de l’intérieur, ayant été tuées par le dentiste.

Comme Jim Humble le dit, une bonne santé commence par une bonne hygiène dentaire !
Faire des bains de bouche et/ou des gargarismes avec le MMS 1 avant de l’avaler est un bon moyen de se nettoyer la bouche.

Extrait du livre: « The Prevention of all Cancers », pages 74-75
Article provenant de sante naturelle blog
(Et merci Eric Escoffier pour ces liens sur le MMS)

Les envahisseurs à vaincre

Selon la Doctoresse Hulda Clark les parasites à vaincre sont:
Ascaris lumbricoides
Ascaris megalocephala
Dirofilaria (loa loa), ou ver du coeur du chien
Fasciolopsis buski (grande douve de l’intestin)
Fasciol

Les bactéries à vaincre sont:
Les variétés de Clostridium
Les variétés de Salmonelles
Staphylocoques aureus (Staphylocoque doré)
Streptocoques G et ceux de la pneumonie

Les virus à vaincre sont:
Parotide (oreillons)
MYC (oncovirus)
RAS (oncovirus)
Trématode hépatique humain
Onchocercose
Trématode pancréatique
Strongyloses
Escheria coli
Mycobacterium avium
Bacillus cereus
Mycoplasma pneumoniae
Pseudomonas aeruginosa
JUN (oncovirus)
FOS (oncovirus)
SV 40 (oncovirus)
NEU (oncovirus)
SRC (oncovirus)
EBV (virus de Epstein Barre)
CMV (Cytomégalovirus)
Virus de l’hépatite B
Adénovirus
Virus A e B de la gripe

Les envahisseurs-adjoints sont:
Les levures, celles pour faire le pain et l’alcool
Les prions.


 

Les mécanismes de toxicité du dioxyde de chlore contre les parasites du paludisme:

Par le Docteur Thomas Lee Hesselink, MD. Septembre 2007
Traduction partielle de la page http://bioredox.mysite.com/CLOXhtml/CLOXilus.htm

Le chlorite de sodium (NaClO2) image_SodiumChlorite1 peut être acidifié, comme méthode pratique pour produire du dioxyde de chlore (ClO2) image_SodiumChlorite2 qui est un oxydant fort et un désinfectant puissant. Un protocole a été développé dans lequel une solution de ces éléments peut être prise oralement. Cette procédure élimine rapidement le paludisme et d’autres agents infectieux avec une seule dose. Le dioxyde de chlore (ClO2) est hautement réactif avec les thiols (RSH) image_SodiumChlorite3, les polyamines image_SodiumChlorite4, les purines image_SodiumChlorite5, et certains acides aminés et le fer, qui sont tous nécessaires pour le développement et la survie des microbes pathogènes.

Correctement dosé, ce nouveau traitement est tolérable oralement avec des effets secondaires seulement transitoires. De plus amples recherches pour documenter l’efficacité contre le paludisme et d’autres infections sont nécessaires de toute urgence.

# La découverte
Jim Humble, un géologue en prospection aurifère, avait besoin de voyager de nombreuses fois dans des endroits infestés par le paludisme. Lui et ses employés allaient occasionnellement contracter le paludisme. A certains moments l’accès à des traitements médicaux modernes était absolument impossible. Dans de telles circonstances il fut trouvé qu’un produit utile pour désinfecter l’eau de boisson était aussi efficace pour traiter le paludisme, s’il était dilué et pris oralement. Bien que n’ayant pas reçu d’entraînement médical, Mr Humble eu la sagesse intérieure d’expérimenter avec différents dosages et techniques d’administration. Dérivant d’une telle nécessite, fut inventé un traitement facile à utiliser qui se trouva rapidement efficace dans presque tous les cas.

# Matériels et traitements
La procédure, telle qu’utilisée par Mr Humble, est la suivante:
Une solution standard de 28% de chlorite de sodium (NaClO2) à 80% (grade technique) image_SodiumChlorite1 est préparée. Les 20% restant sont un mélange des excipients habituels nécessaires à la fabrication et à la stabilisation des flocons ou de la poudre de chlorite de sodium (NaClO2). Ils sont principalement du chloride de sodium (NaCl) pour environ 19% image_SodiumChlorite6, de l’hydroxyde de sodium (NaOH) pour moins de 1% image_SodiumChlorite7, et du chlorate de sodium (NaClO3) pour moins de 1% image_SodiumChlorite8.

Le chlorite de sodium actuellement présent (NaClO2) est donc 22,4%. En utilisant un compte-goutte de taille moyenne (25 gouttes par cc), la dose habituellement administrée par traitement est de 6 à 15 gouttes.
En terme de milligrammes de chlorite de sodium (NaClO2), cela fait 9mg par goutte, soit de 54mg à 135mg par traitement.
L’efficacité est accrue si, avant administration, les gouttes sélectionnées sont mélangées avec de 2,5 a 5 cc de vinaigre de table image_SodiumChlorite9, ou de jus de citron ou de solution à 5 à 10% d’acide citrique image_SodiumChlorite10, et laissées réagir pendant 3 minutes.
La solution résultante est toujours mélangée avec un verre d’eau ou de jus de pomme et prise oralement.

Les acides carboxyliques neutralisent l’hydroxyde de sodium (NaOH) image_SodiumChlorite7 et en même temps convertissent une petite portion du chlorite (ClO2-) image_SodiumChlorite1 en son acide combiné connu sous le nom d’acide chloreux image_SodiumChlorite11.
Sous certaines conditions, l’acide chloreux (HClO2) oxydera d’autres anions de chlorite (ClO2-) image_SodiumChlorite1 et produira graduellement du dioxyde de chlore (ClO2).
image_SodiumChlorite2 Le dioxyde de chlore (ClO2) apparaît en solution sous une couleur de teinte jaune qui sent exactement comme le simple chlore (Cl2) image_SodiumChlorite13.

La procédure décrite ici peut être répétée après plusieurs heures, si nécessaire. Des dosages considérablement plus petits doivent être administrés aux enfants ou aux personnes faibles, réduction suivant le poids corporel. La solution diluée peut être prise sans nourriture pour augmenter son efficacité, mais cause alors souvent des nausées. Boire plus d’eau résout souvent le problème. La nausée arrivera rarement si de la nourriture est présente dans l’estomac. De la nourriture contenant de l’amidon est préférable aux protéines, car les protéines absorbent le dioxyde de chlore (ClO2) image_SodiumChlorite2.

Il ne faut pas que soient présents de signifiants volumes de vitamine C (acide ascorbique) image_SodiumChlorite15, à aucun moment de la préparation, ou alors elle détruira le dioxyde de chlore (ClO2) image_SodiumChlorite2 et le rendra inefficace.
Pour la même raison, des traitements aux anti-oxydants ne devraient pas être pris le même jour. D’autres effets secondaires temporaires ont été rapportés, tels que vomissement, diarrhée, mal de tête, étourdissement, fatigue excessive ou malaise.

# Explorer les bénéfices
J’ai entendu parler de la découverte de Jim Humble, pour la première fois à l’automne 2006. Que le chlorite de sodium (ClO2) ou le dioxyde de chlore (ClO2) puissent tuer les parasites in vivo me paru immédiatement raisonnable. Il est bien connu que de nombreux organismes causant des maladies sont sensibles aux oxydants. Plusieurs composés classifiables comme oxydes de chlore, tels que l’hypochlorite de sodium (NaClO) , et le dioxyde de chlore (ClO2) image_SodiumChlorite2, sont largement utilisés comme désinfectants.
Ce qui est nouveau et excitant ici, c’est que la technique de Mr Humble semble:
1) facile à utiliser,
2) agir rapidement,
3) fonctionner avec succès
4) apparemment ne pas avoir de toxicité,
5) être bon marché.

Si ce traitement continu à se montrer efficace, il pourrait être utilisé pour débarrasser le monde d’un des fléaux les plus dévastateurs. Ce qui me touche le plus est la sympathie que j’ai pour toute personne qui souffre d’une maladie fébrile débilitante. Je ne peux m’empêcher de penser à quel point je me sentais horriblement mal à chaque fois que j’ai attrapé la grippe. Comme cela doit être misérable de souffrir comme cela, encore et encore, tous les 2 ou 3 jours comme c’est le cas avec le paludisme. Des millions de personnes souffrent ainsi tout au long de l’année. De 1 à 3 millions de personnes meurent du paludisme chaque année, principalement des enfants. Ainsi motivé j’ai tenté d’apprendre tout ce qui était possible concernant la chimie des oxydes de chlore. Je voulais comprendre leurs mécanismes probables de toxicité envers les agents causant le paludisme (Les espèces de Plasmodium). Je voulais consulter la littérature disponible concernant les problèmes de sécurité et risques pour un usage humain.

# Les oxydants comme agents physiologiques
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Les oxydes de chlore comme désinfectants
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Le paludisme est sensible aux oxydants
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Cibler les thiols
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# L’hème (ferriprotoporphyrine IX) est un sensibilisateur d’oxydant
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Surmonter la résistance aux antibiotiques avec l’oxydation
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Quelques incompatibilités
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Systèmes de recouvrement des réductants
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Cibler le fer
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Cibler les polyamines
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Cibler les purines
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Cibler les protéines
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Mesures de sécurité
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais
# Plus de recherche scientifique
Non traduit, voir sur la page originale, en Anglais

Les références scientifiques sont disponibles sur demande auprès de l’auteur.


 

Comprendre le MMS, un document écrit par JIM HUMBLE :

Voici un nouveau document du site jimhumble.biz de Jim Humble est maintenant disponible en Francais.
Il s’agit des explications illustrées du fonctionnement du dioxyde de chlore dans le corps. Un document très interressant que je vous conseille de lire.

# Voici un extrait de ce document:

Comprendre le MMS, page 5:

1 . Le dioxyde de chlore a un potentiel d’oxydation de 0,95 volts. Bien plus faible que les autres oxydants utilisés dans le corps, et il ne peut donc pas attaquer les cellules du corps. Il est réservé pour les agents pathogènes.

img_dioxyde_chlore_potentiel_oxydation

2. Le dioxyde de chlore est utilisé pour la stérilisation des sols d’hôpitaux, des abattoirs, et pour des milliers d’autres utilisations depuis 100 ans, et aucun pathogènes n’y a jamais développé une résistance.

3. Le dioxyde de chlore est le tueur le plus efficace de pathogènes connu de l’homme.

4. Bien que le dioxyde de chlore soit un des plus faibles oxydants, il a la plus grande capacité d’oxydation de tous les oxydants. Une molécule peut accepter 5 électrons, ce qui est 2,5 fois plus que l’ozone.

5. Le dioxyde de chlore survit dans le corps pendant seulement quelques heures, et ensuite se détériore en simple sel de table et en molécules d’oxygène neutres. Il ne reste rien dans le corps qui puisse s’accumuler ou causer des effets secondaires.

6. Le dioxyde de chlore agit très vite, et bien que certaines maladies nécessitent plus de temps que d’autres, le paludisme, la pire maladie de l’homme, est totalement guérie en 4 heures.

# Télécharger le document complet sur (format .pdf):
http://mmsglobe.com


 

Le ClO2 est généré plus rapidement dans l’estomac:

Lettre hebdomadaire de Dennis Richard (vendeur Américain de MMS)

Dans ses premiers livres, Jim disait qu’une dose de MMS agit bénéfiquement pendant 10 à 12 heures. Jim expliquait: Ceci était basé sur des tests scientifiques. Du MMS activé était placé sur un plateau où un équipement pouvait suivre et enregistrer les molécules de Dioxyde de Chlore qui étaient générées par la mixture de MMS. Oui, quelques molécules étaient encore produites après 12 heures, mais elles étaient trop peu nombreuses pour produire un effet contre les maladies.

Récemment, il a été déterminé que le ClO2 est généré plus rapidement dans l’estomac (à cause de la bile acide) et après 1 à 1,5 heure, il y a très peu de ClO2 encore disponible.
Les personnes qui prennent de petites doses de MMS tout au long de la journée connaissent donc des améliorations visibles rapidement.

Avec des doses de 3 à 4 gouttes (pas besoin de beaucoup plus avec le nouveau protocole), vous pouvez ajouter beaucoup d’eau à la dose de MMS activé. Il y a donc relativement peu de MMS dans l’eau et vous pouvez facilement le boire sans avoir besoin d’ajouter du jus ou du sirop pour masquer le gout.

Si vous êtes quand même très sensible au gout du MMS, même à ces faibles doses, vous pouvez avaler une gorgée de jus de fruit sans vitamine C juste avant ou après votre MMS.

Bien sur, pour ceuz qui ne peuvent pas prendre de petites dose de MMS très régulièrement, toutes les heures ou deux, suivez un des autres protocoles plus anciens, qui sont quand même très efficaces.


 

Pourquoi le bioxyde de chlore reste jusqu’à 12 heures dans le corps

Chaque ion (élément) de bioxyde de chlore est actif pendant seulement 2 heures; malgré cela, une dose de MMS continue à libérer des ions de bioxyde de chlore pendant environ 12 heures. C’est à dire que la dose de MMS libère de moins en moins de bioxyde de chlore jusqu’à ce que finalement, à la fin des 12 heures, il n’est plus actif. Encore une fois, chaque ion de bioxyde de chlore ne dure que deux heures. Ensuite il se transforme en chloride (sel de table), en oxygène déchargé, et en un autre composant dont le système immunitaire à toujours besoin. Il ne laisse rien derrière qui pourrait s’accumuler, ou pour créér des effets secondaires.


 

Le MMS blanchi par la justice.

Extrait de la newsletter de Jim Humble du 02 Février 2011

Bonjour,
Les médicaments causent des dizaines de milliers de morts chaque année, à cause de mauvais dosages, d’allergies ou de mauvais diagnostiques rendus par les médecins. Le MMS quant à lui n’a pas causé 1 seule mort en 10 ans d’utilisation intensive dans le monde entier, tout en ayant soulagé des centaines de milliers de gens de toutes sortes de maux et maladies graves !
Chapeau bas le MMS !

Le seul cas de décès qui avait été imputé abusivement au MMS vient d’être résolu par la justice Australienne. Voici 2 des conclusions du médecin légiste :
– Sur la base des évidences établies, la cause de la mort n’est pas le MMS.
– Le MMS n’est pas considéré comme un médicament dangereux selon la loi sur les Médicaments Dangereux.

Rappel du cas : En Août 2009, un article était apparu concernant un cas de mort subite d’une touriste au Vanuatu après qu’elle ait soit disant ingéré 2 gouttes de MMS 1. Elle était très malade et est morte 12 heures après avoir pris cette toute petite dose de MMS. Une autopsie faite par un pathologiste Australien et des échantillons de tissus et de fluides avaient été envoyés pour analyse.

Beaucoup de bruit avait été fait contre le MMS sur internet et dans la presse Australienne après cela. Le mari avait porté plainte. Après une longue investigation, le rapport du médecin légiste affirme que la mort n’a pas été causée par l’ingestion du MMS.

Le cas est donc officiellement clos et le MMS innocenté. Jim Humble.

(De JT : Le MMS ayant une durée de vie prouvée d’environ 1 à 2 heures dans le corps, on voit mal comment une toute petite dose, 2 gouttes, puisse causer un problème après 12 longues heures !
En tout cas voila encore la preuve que le MMS vaut mieux que beaucoup de médicaments, car lui il ne tue pas ni ne cause de maladies, ni ne laisse des résidus toxiques dans l’organisme.
Merci encore à Jim Humble pour cette découverte inestimable offerte au monde entier gratuitement!)


 

MMS et maladies génétiques, l’explication scientifique !

Voici une brève explication du fonctionnement du MMS dans les cas de maladies dites génétiques, auto-immunes ou incurables.
image_therapie-genique-mmsPuisqu’en 2010, certain virus sont utilisés dans les thérapies géniques pour introduire des morceaux d’ADN correcteur au sein des cellules déficientes, on peut enfin comprendre pourquoi des virus sont aussi découverts comme étant associés à des maladies dites génétiques.

Le scénario est donc maintenant clair, des virus peuvent transmettre des morceaux d’ADN aux cellules, celles-ci intégrant ces codes, elle se modifient et deviennent « malades ».
Jusqu’à aujourd’hui des cellules étaient considérées comme « malades » depuis leur création, mais on comprend enfin qu’elles peuvent tout simplement être contaminées génétiquement durant leur vie par des virus qui ont contribué à modifier leur code ADN.

C’est en cherchant une solution aux maladies génétiques que cette idée d’utiliser un virus pour transporter des codes ADN modificateurs, que l’on s’est aperçu que la Nature utilisait ce système depuis toujours pour créer les maladies dites auto-immunes et d’origine génétiques. On peut bien sur penser que certaines guérisons inexplicables sont aussi dues à des corrections génétiques causées par la Nature, par hasard.

La boucle est bouclée, et on comprend la surprenante efficacité des MMS face à des maladies comme les diabètes, les cancers et les psoriasis qui sont supposés être incurables car dus à des erreurs génétiques des cellules.
En tuant les virus responsables de ces modifications génétiques, la maladie ne se propage plus, et quand les cellules déjà malades meurent, la maladie disparaît avec elles.

Prendre régulièrement du MMS permet de stopper la propagation et la reproduction des virus qui pourraient causer une de ces maladies graves, et semble donc le meilleur moyen de prévention existant aujourd’hui !

L’homme dit avoir découvert la thérapie génique, mais il ne fait qu’imiter un procédé que la Nature utilise depuis toujours:

Pour en lire plus sur la thérapie génique : Wikipedia
Extraits :
« L’utilisation de virus modifiés pour transporter un gène thérapeutique repose sur le constat d’efficacité des virus pour transférer leur propre matériel génétique dans les cellules humaines. »

« Les rétrovirus sont utilisés comme vecteur en thérapie génique car ils permettent d’insérer la nouvelle information génétique dans le génome de la cellule cible. Le nouveau gène se transmet alors de cellules mères en cellules filles de manière égale sans « dilution » de l’information génétique dans le temps. Le génome des rétrovirus est composé de molécules d’ARN (acide Ribonucléique) et non d’ADN comme le génome des cellules humaines. L’infection par un rétrovirus implique une étape de rétrotranscription de l’ARN en un fragment d’ADN qui pourra être associé (étape d’intégration) aux chromosomes après pénétration dans le noyau cellulaire. Une combinaison de protéines virales et de protéines de la cellule cible assure cette étape de transfert des molécules d’ADN du cytoplasme cellulaire vers le noyau et l’intégration dans le génome de l’hôte. Une fois intégré, le génome du rétrovirus sous sa forme ADN est stable et transmis de manière mendélienne comme n’importe quel gène de la cellule. »

JT : C’est marrant comme les scientifiques vous disent que leur méthode peut guérir, mais refusent de reconnaître que c’est la même technique, dans le sens inverse, qui vous a rendu malade au départ !?
Il faut qu’ils aient l’air de tout contrôler … sinon qui les prendraient au sérieux 🙂
En tout cas maintenant vous savez comment se déclenchent les maladies dites génétiques. Ça explique aussi pourquoi certaines maladies génétiques semblent être contagieuses, c’est en fait les virus modificateurs d’ADN qui sont contagieux !!


 

Extraits de « Guerre contre les microbes » écrit par l’Institut de Recherche Bradford

« Ce qui suit est la description des caractéristiques et mécanismes d’action du Dioxychlor(TM), recherchés et développés par American Biologies(TM), en relation avec ses activités antivirales, antibactériennes, antimicoplasmes et antifungales. Le Dioxychlor(TM) à été en usage clinique depuis plus de 15 ans avec des dizaines de milliers d’infusions à l’hôpital ‘American Biologies(TM) Intergrative Hospital and Medical Center’, aussi bien que dans d’autres cliniques et hôpitaux à travers le monde entier.

Pour comprendre complètement l’action du Dioxychlor sur les organismes visés, il est nécessaire de décrire en détails la structure chimique de cet oxydant, ainsi que la structure biochimique des substances trouvées dans ces organismes visés, avec lesquels le Dioxychlor(TM) interagit. Ces cibles inclues des virus (les acides nucléiques, RNA, ADN), bactéries et champignons. »

Le Dioxychlor(TM) est en vente sur internet, et la publication scientifique y est disponible en entier aussi. La formule, bien que plus faible que le MMS, est composée exactement du même produit. (TM veut dire Marque Déposée, Trade Mark). Allez sur Goolge et cherchez à Dioxychlor(TM).


 

Pourquoi les anti-oxydants ne sont pas nécessaires contre le vieillissement

Il n’y a aucune inquiétude à avoir quant à causer un vieillissement ou à oxyder des cellules saines, ou à tuer des bonnes bactéries. Le MMS ne fait pas ça. Depuis plus de 50 ans le bioxyde de chlore (CLO2) a été utilisé dans de nombreux réseaux d’eau potable publics dans le monde entier, parce qu’il oxyde les bactéries anaérobiques et autres agents pathogènes anaérobiques. Il est très séléctif sur ce qu’il oxyde. C’est un des principaux avantages qui le rendent utile à la race humaine. Je parle d’une caractéristique du CLO2 qui est connue depuis plus de 50 ans. C’est une caractéristique qui n’est pas vrai pour l’oxygène, ou pour l’ozone, ou le péroxyde d’hydrogène, ou tout autre oxydeur qui est utilisé dans le corps humain. Le CLO2 est le seul oxydeur hautement séléctif connu. Vous n’avez pas besoin de protéger le corps contre les petites quantités de CLO2 générées par le MMS. Il n’oxyde tout simplement pas les bonnes bactéries ou cellules. Pas d’effets secondaires ont été reportés durant des centaines de milliers d’essais cliniques et tests. Vous voudrez peut-être lire à propos de la nature séléctive du CLO2. Recherchez simplement à Bioxyde de Chlore (aussi appelé dioxyde de chlore) comme produit chimique purificateur d’eau ou lisez mon livre.