"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Témoignages MMS – Liposarcome, Sinusite, Diabète et Cancer du colon !

Cliquez pour voir la video

temoignage-video-mms-patricia-floride-2015Mark Grénon : Bonjour, nous sommes en Floride, avec Pat, qui va nous communiquer son témoignage concernant le MMS. Alors Pat, explique au monde ce qui t’est arrivé.

Patricia : Je connais le MMS depuis environ 3 ans maintenant, j’ai lu le livre de Jim Humble, et j’en ai décidé que que ce produit n’allait pas me tuer, mais qu’il pourrait m’aider, et que donc je n’avais rien à perdre à l’essayer. Je l’ai donc essayé.

Je suis une infirmière diplômée, et j’ai toujours tenu compte de la science et de ce qui est réel. Je suis une infirmière mais je ne suis pas une donneuse de pilules, car je pense qu’il existe de meilleures solutions que j’emploie pour moi-même et donc pour mes patients.

Donc j’avais eu un cancer, un liposarcome, qui était revenu à plusieurs reprises. Et donc la deuxième fois qu’il est apparu j’avais entendu parlé du MMS.
Je cherchais des alternatives et je savais qu’il devait exister une solution. C’est là que j’ai découvert le MMS. Le plus intéressant à propos du MMS c’est la rapidité à laquelle il fonctionne. Donc si ça ne marchait pas je le saurais très rapidement, et je pourrais alors toujours changer pour autre chose.

Il pourrait y avoir des raisons au fait qu’il ne fonctionne pas dans certains cas, mais je n’ai pas eu ce problème, il a fonctionné immédiatement. En 2 semaines j’ai pu sentir la différence.
J’avais une tumeur sur l’omoplate donc c’était donc très facile de savoir si cela fonctionnait, rien qu’en palpant la tumeur pour voir si sa taille changeait.

Et en effet la tumeur a fondu en 2 semaines, mais j’ai continué le MMS pendant 1 mois en tout, ce qui m’a paru très long.

J’ai suivi le protocole 2000, avec du CDS car j’avais lu à quel point le MMS1 avec l’acide citrique avait mauvais goût. Mais peut-être que pour le protocole 2000 il est mieux d’utiliser le MMS1 avec de l’acide chlorhydrique, qui à moins de goût.
En effet depuis la découverte du HCL pour activer le MMS1 il n’y a plus de problème de goût, mais on en trouve pas encore dans le commerce.

Mark Grénon : Au début de la découverte du MMS i y a quelques années, on prenait de grosses doses (15 gouttes) activées avec de l’acide citrique et le goût était horrible. Mais aujourd’hui on prend de petites doses répétitives, et quand on active avec du HCL, ou que l’on fait du CDS il n’y a plus de problème de gout.

Pat : Et aussi pour le MMS2 je prenais des capsules entières, ce qui est difficile, alors que maintenant on peut diviser les capsules en plusieurs doses. C’était dur, mais quand je vois ce que les gens font avec la chimiothérapie et les radiations, je trouve que même la partie difficile du MMS n’est rien en comparaison !

Plein de choses sont arrivées en plus de guérir mon cancer, mais ce n’était que des bonnes choses. Ma sinusite a disparue, j’avais un problème à la clavicule que les médecins avaient vu et étaient étonnés que je n’ai pas de douleurs importantes. En fait je pense que la douleur vient de l’inflammation, et ce problème a aussi disparu de tout mon corps avec le MMS.

Il n’y a donc pas « d’effets secondaires négatifs », mais au contraire pleins de bénéfices ajoutés.C’est génial pour faire de la publicité, tous ces effets positifs en plus.

04 mn 10 : Quant à mon ex-marri, l’été dernier il se sentait très mal et a appelé son cardiologue, car il avait déjà eu une attaque cardiaque, qui lui a conseillé d’aller à l’hôpital, pensant qu’il y avait un problème avec son cœur.
Et il a eu un accident de voiture sur le trajet, et s’est senti complétement désorienté. Il s’est avéré qu’il faisait en fait une crise diabétique. Il ne savait pas qu’il avait du diabète. Il voyage beaucoup pour son travail et mange donc au restaurant tout le temps.
Son taux de sucre était au dessus de 800, et ils l’ont mis en soins intensifs, avec une infirmière pour 2 patients.

Il est entré à l’hôpital le lundi, et le mardi ma fille qui est aussi une infirmière, lui a demandé s’il voulait prendre du MMS, car elle connaissait ce produit.
Il a accepté, et ce jour là elle lui a donné 5 doses. Je suis arrivée le mercredi et je lui ai donné 3 doses. Nous pensions que pour avoir une crise diabétique si vite, bien qu’il est un très mauvais style de vie, et si forte, il avait peut-être un parasite dans le pancréas … nous ne savions pas, mais quand vous avez le diabète votre pancréas est malade.

Donc ces 5 doses de MMS1 le mardi, plus 3 doses le mercredi, seulement du MMS1, et il est sorti de l’hôpital dès le vendredi !
L’infirmière en charge nous a dit qu’elle n’avait jamais vu cela durant toute sa carrière, qu’une personne aussi malade que lui puisse passer des soins intensifs à rentrer chez elle aussi vite !

Son taux de sucre était tout à fait stable, sinon ils ne l’autaient pas renvoyé chez lui. Et il a décidé de changer son style de vie immédiatement, et après 6 semaines il n’avait plus du tout de diabète.
Il n’a jamais pris d’autre MMS que durant ces 2 jours.

06mn 50 : Mark Grénon : Pour certaines personnes cela fonctionne instantanément, pour d’autres il faut plus de temps, ils doivent suivre le protocole complet.

07mn00 : Pat : Il aurait du suivre tout le protocole, car plus tard il a eu d’autres problèmes. Il s’est avéré qu’il avait aussi un cancer du colon. Il s’est laissé opérer, on lui a enlevé des morceaux d’intestin, et il y a eu des fuites après les sutures, et il a donc du arrêter de travailler.
Il a été en arrêt maladie depuis plus de 6 mois pour un problème que le MMS aurait pu résoudre en peu de temps. J’espère qu’il a commencé le protocole MMS maintenant. Il comprend désormais, mais il semble qu’il ne soit pas assez éveillé pour le mettre en pratique …

08mn00 : j’avais plein de questions et ce séminaire m’a appris beaucoup, merci.