"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Archive for janvier 2011

Vaccination, bien ou mal ?!

Newsletter de Jim Humble du 16 Janvier 2011

Les vaccins nous aident ou pas?
L’histoire de la vaccination est beaucoup plus longue à raconter que ce que permet un court chapitre dans un livre. Je ne vais donc pas essayer de vous prouver quoi que ce soit, mais plutôt vous donner d’importantes informations à prendre en considération, très importantes.

La première chose que vous pouvez vérifier est la dernière controverse à la télé, au 06 Janvier 2011. Le Docteur Andrew Wakefield est un gastroentérologue classique ; c’est un médecin conventionnel maltraité par CNN (la chaine de télé Américaine) qui essaye de prouver que c’est un menteur parce qu’il dit que l’autisme est créé par les vaccins.
Ils disent qu’il a falsifié ses données. Ils doivent dire cela car il n’existe pas de données opposées. CNN essaye d’apparaître honnête, mais ils consacrent 1 minute ou 2 sur les données que donne ce Docteur, et ensuite 10 minutes à parler du fait qu’il a été accusé de mentir. Les employés de CNN sont extrêmement irresponsables et non-professionnels d’annoncer qu’il ment quand ils n’ont aucune preuve de cela.

La première chose à remarquer est que si vous allez chercher sur internet à propos des vaccinations, vous allez trouver beaucoup de gens éduqués qui écrivent sur le sujet. Vous noterez que chacun d’eux dit que la vaccination est une chose formidable. Docteurs après Docteurs vous diront que la vaccination a réduit l’incidence de nombreuses maladies. Regardez simplement les taux très élevés de maladies infectieuses autour des années 1900, et maintenant, après l’utilisation de la vaccination, ces maladies sont toutes tombées à des niveaux très faibles, presque insignifiants.
Bien que chacune de ces personnes confirme l’énorme valeur de la vaccination, et parle des preuves scientifiques et du grand nombre d’évidences scientifiques, il n’y a en fait aucune preuve scientifique. Il y a au contraire toutes ces publications scientifiques qui ont disparues.

mms-vaccination

# La rougeole comme exemple
Mais laissez-moi vous aider à vérifier par vous-même. Prenons la rougeole comme exemple. En 1900 il y avait 13 morts par tranche de 100.000 individus. En 1963 il y avait moins d’un décès pour 100.000 individus. Avec le tableau adéquate cela peut mettre en valeur la vaccination, mais vous l’avez peut être deviné, la vaccination contre la rougeole a été introduite seulement en 1963. Après qu’elle ait été introduite, le nombre de morts a continué de baisser, mais pas significativement, et pas à un rythme accéléré.
Il n’ya pas de données qui prouvent qu’il y ait eu une forte réduction de morts dues à la rougeole après l’introduction des vaccins. La baisse du nombre de décès par la rougeole correspond à l’amélioration des conditions de vie dans les villes, à l’amélioration de la nutrition, l’amélioration du ramassage des déchets. Exactement la même chose est arrivée en Angleterre et en Europe.

Ce n’était pas que la rougeole, toutes les maladies infectieuses ont suivi la même courbe. L’énorme diminution des maladies a suivi la civilisation moderne et l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène.
Aucun tableau d’incidence d’une maladie ne montre une diminution particulière du nombre de décès après l’introduction de son vaccin.

Pour illustrer cela, laissez moi vous donner une idée de New York en 1900. Gardez à l’esprit que toutes les villes étaient décrites ainsi à cette époque. Je cite Roman Bystrianyk dans son article “Historic Data Shows Vaccines Not Key in Declines of Death from Disease” (“les statistiques historiques montrent que les vaccins n’ont pas un rôle prépondérant dans la réduction des décès dus aux maladies”)

« Maintenant imaginez un monde où les lieux de travail n’avaient pas de lois concernant la santé, la sécurité ou le salaire minimum. C’était une époque où les gens travaillaient 12 à 16 heures par jour d’un travail très éprouvant. Imaginez des bandes d’enfants errants dans les rues, hors de contrôle car leurs parents travaillent durant de longues journées. Imaginez New York entouré non pas de banlieues, mais de montagnes d’ordures et de bidonvilles. Imaginez des villes où les vaches, les chevaux, les chiens et leurs déjections étaient choses normales. Beaucoup de maladies infectieuses étaient rampantes dans le monde entier et particulièrement dans les grandes villes. Ce n’est pas une description du tiers-monde, mais d’une large portion de l’Amérique et d’autres pays Européens il y a seulement 100 ans. »

# Le déclin des maladies est dû dans tous les cas aux centaines d’améliorations dans la société, telles que :
– L’invention des égouts
– L’amélioration de l’éducation à l’hygiène personnelle
– L’amélioration des conditions de vie
– L’amélioration des conditions de travail
– Un meilleur traitement des poubelles
– Le nettoyage des déjections dans les rues

Le déclin de l’incidence de chaque maladie est venu avant l’apparition de sa vaccination, à l’exception de la variole.
Toutefois il n’y a pas de preuve que la vaccination contre la variole a aidé. Pendant des années en Angleterre, des centaines de personnes mourraient de la vaccination contre la variole, et seulement un ou deux de la maladie elle-même. Malgré des lois strictes pour la vaccination depuis cent ans, avec des millions de vaccinés, des centaines de milliers de gens en sont quand même morts.

Les Docteurs et les laboratoires pharmaceutiques aimeraient que vous pensiez (et un certain nombre d’entre eux en sont peut-être même convaincus) que les vaccinations sont responsables de la réduction des décès. Ils montrent des statistiques qui convaincraient un expert du mensonge, mais ils ne peuvent pas simplement montrer les faits et la vérité.

# Quelques vraies statistiques de maladies:
Il y a actuellement une épidémie de diabètes type 2 qui progresse. 1 enfant sur 100 est atteint d’autisme.
De plus :
– 1 sur 5 a de l’asthme
– 1 sur 10 est dyslexique
– 1 à 8 sur 1.000 est épileptique
– 1 sur 400 à 1 sur 166 souffre de paralysie cérébral (de 2 sources différentes)
– 1 sur 20 a un syndrome de déficit de l’attention

Le gouvernement et l’industrie des vaccins continueront à vacciner, couvrant les faits et faisant de fausses annonces sur la sécurité jusqu’à que chaque enfant ait une maladie causée par les vaccins. Nous, à la Genesis 2 Church of Healing (l’association de Jim Humble), nous devons faire le maximum pour arrêter ce démon, et nous le ferons.

Vous trouverez beaucoup de sources sur internet pour prouver ces points. Les faits sont des faits, et seuls les médecins, gouvernements et cliniques qui profitent largement de l’argent généré par les vaccins, poussent et encouragent à la vaccination.

Désolé les amis, mais ces gens recommandent la vaccination contrairement à la vérité absolue qui est contre les vaccins, et cela seulement pour de l’argent.
Des milliards de bénéfices sont réalisés avec les vaccins chaque année, et ceux qui en reçoivent de l’argent, alors que ceux qui vous mettent en garde n’en profitent pas. Ils veulent juste vous sauver ainsi que vos enfants des douleurs que des millions ont déjà ou sont en train de subir.
Un groupe veut votre argent, l’autre groupe veut vous éviter de souffrir. Il est temps que vous fassiez face aux faits. Ne demandez pas à votre enfant de souffrir parce que vous avez un esprit fermé.

Mon nouveau livre « Master Mineral Solution for the 3rd Millenium” sera bientôt disponible.
Comme toujours avec amour,
Bishop Jim Humble

—–
PS de JT : Quelques liens et livres en Français pour en savoir plus :
# Livres :
(vous pouvez trouver ces livres sur amazon.fr)
Vaccinations : Les vérités indésirables de Michel Georget et Pierre Cornillot
Vaccinations : le droit de choisir de François Choffat
Vaccinations : je ne serai plus complice ! de Jean Meric et Jean-Marie Mora
Vaccination : Erreur médicale du siècle de Louis de Brouwer
Vaccins, mensonges et propagande de Sylvie Simon
Qui aime bien, vaccine peu ! de Françoise Berthoud, Pascal Büchler, Nathalie Calame, et Collectif
Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins de Sylvie Simon

# Sites internet :
Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations
Vaccins mensonges
LES CONTRE-INDICATIONS AUX VACCINS

Médicaments, encore un labo pris en flagrant délit de fraude !

Article du 16/01/2011 sur RUE 89, par Sophie Verney-Caillat Article complet

Le doute a profité au médicament et non au malade », écrit l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) dans sa sévère enquête sur le Mediator, rendue ce samedi. Dans la foulée, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a promis de « rebâtir un nouveau système du médicament pour qu’il n’y ait pas demain de nouveaux Mediator.

Petit rappel : cette toute première enquête sur le Mediator analysait uniquement la chaîne de décision de l’administration. La question était de comprendre pourquoi ce médicament n’a pas été interdit dès 1999 comme cela aurait dû être le cas si tout avait fonctionné normalement.

# Les responsabilités du laboratoire:
Servier a réussi pendant 35 ans à « rouler tout le monde dans la farine », a entendu l’Igas plusieurs fois. La molécule du Mediator, le benfluorex, est un anorexigène puissant dérivé des amphétamines, mais les laboratoires Servier ont réussi à le présenter et à le faire rembourser comme un antidiabétique.

Le constat de l’Igas
« Dès l’origine, les laboratoires Servier ont poursuivi une stratégie de positionnement en décalage avec la réalité pharmacologique de ce médicament. »
Au moment où les anorexigènes entrent dans le collimateur des autorités (1995), le Mediator n’est pas inquiété.
« Cette erreur de raisonnement pharmacologique va emporter des conséquences graves. »
Les inspecteurs n’ont pas interrogé Servier, mais pointent la responsabilité flagrante du laboratoire dans ce scandale.

# L’incompréhensible tolérance de l’Afssaps
L’ancienne agence du médicament, devenue Afssaps en 1998, est ce « gendarme » qui n’a pas joué son rôle. Cette administration qui autorise les médicaments et décide de leur retrait, fait travailler de très nombreux experts supposés indépendants et qui déclarent leurs éventuels conflits d’intérêts.
C’est ce système qui a failli, et sur près de 35 ans, à voir la dangerosité du Mediator.

Le constat de l’Igas
Servier a « anesthésie » les acteurs de la chaine du médicament. Le Dr Aquilino Morelle qui présentait l’enquête a eu des mots très durs :

« L’Afssaps est apparue comme une bureaucratie sanitaire, où personne n’a pu avoir un raisonnement pharmacologique clairvoyant. Une structure lourde, lente, peu réactive, figée. »

# Les défaillances de la pharmacovigilance
De 1995 à 2005, les comités techniques de pharmacovigilance ont enquêté sur le benfluorex, la molécule du Mediator, sans que l’hypothèse d’un retrait du marché ne soit abordé.

Le constat de l’Igas
« Le retrait du Mediator aurait dû être décidé dès 1999, si le principe de précaution s’était appliqué correctement. L’inertie est incompréhensible alors que des cas graves sont mentionnés, que le médicament est retiré du marché en Italie et en Espagne, et que la place du Mediator dans la stratégie thérapeutique du diabète est contestée. »

Aucune information sur les risques du Mediator n’est remontée aux ministres de la Santé, précise l’Igas .

Les parasites à éliminer !

Les MMS sont donc les meilleurs alliés dans cette tache. Non toxiques et sans effets secondaires, ils offrent une alternative accessible a toutes et tous pour tuer ces parasites.
Notez par ailleurs que de nombreuses sources médicales parlent des dents devitalisées comme étant des foyers d’hébergement et des lieux de reproduction de ces parasites. Ils nicheraient dans les micropores des dents qui ne sont plus irriguées de l’intérieur, ayant été tuées par le dentiste.

Comme Jim Humble le dit, une bonne santé commence par une bonne hygiène dentaire !
Faire des bains de bouche et/ou des gargarismes avec le MMS 1 avant de l’avaler est un bon moyen de se nettoyer la bouche.

Extrait du livre: « The Prevention of all Cancers », pages 74-75
Article provenant de sante naturelle blog
(Et merci Eric Escoffier pour ces liens sur le MMS)

Les envahisseurs à vaincre

Selon la Doctoresse Hulda Clark les parasites à vaincre sont:
Ascaris lumbricoides
Ascaris megalocephala
Dirofilaria (loa loa), ou ver du coeur du chien
Fasciolopsis buski (grande douve de l’intestin)
Fasciol

Les bactéries à vaincre sont:
Les variétés de Clostridium
Les variétés de Salmonelles
Staphylocoques aureus (Staphylocoque doré)
Streptocoques G et ceux de la pneumonie

Les virus à vaincre sont:
Parotide (oreillons)
MYC (oncovirus)
RAS (oncovirus)
Trématode hépatique humain
Onchocercose
Trématode pancréatique
Strongyloses
Escheria coli
Mycobacterium avium
Bacillus cereus
Mycoplasma pneumoniae
Pseudomonas aeruginosa
JUN (oncovirus)
FOS (oncovirus)
SV 40 (oncovirus)
NEU (oncovirus)
SRC (oncovirus)
EBV (virus de Epstein Barre)
CMV (Cytomégalovirus)
Virus de l’hépatite B
Adénovirus
Virus A e B de la gripe

Les envahisseurs-adjoints sont:
Les levures, celles pour faire le pain et l’alcool
Les prions.

Article sur le MMS 2 contre le cancer:

Extrait de la page cancer-soins-alternatifs-blog

Suggestions de Dosage pour le MMS2

Cette Page d’Instructions pour l’Utilisation du MMS2 a été approuvée par l’Institut pour les études Avancées sur le MMS. Mise à jour: Décembre 2009.
Le MMS2 est un acide naturel du corps. Le corps humain produit son propre acide hypochloreux afin de cibler et de tuer les bactéries, les germes, et les agents pathogènes de plusieurs types. Ce faisant, les cellules vivantes normales ne sont pas lésées.

Toutefois, les ingrédients complexes nécessaires pour générer de l’acide hypochloreux ne sont pas toujours disponibles. Du fait d’une fourniture insuffisante, il arrive que le corps soit à court d’approvisionnement, il n’y a souvent pas assez d’acide hypochloreux pour détruire la plupart des maladies mortelles qui attaquent le corps humain ainsi que les poisons et d’autres choses normales pour lesquelles le corps a besoin de l’acide hypochloreux.

BASE pour utiliser le MMS2: Les capsules de MMS2 fournissent une réserve supplémentaire d’acide hypochloreux, qui permet au système immunitaire de l’appliquer là où il est nécessaire. Dans la limite de dosage suggéré, tout excédent non utilisé par le système immunitaire sera simplement rejeté, sans préjudice pour l’organisme. MMS2 est un agent purificateur, utilisé dans les systèmes de purification de l’eau, dans les piscines, et même dans le corps. Il élimine les pathogènes, sans nuire aux autres systèmes vivants.

mms2-capsules-jim-humble
DOSAGE POUR L’UTILISATION DU MMS2: Pour une utilisation générale et pris sans MMS1, Jim Humble suggère de commencer avec une capsule prise à grande eau (deux verres d’eau pour la première capsule abd, puis un verre d’eau par la suite) de prouver que vous n’avez pas d’effets indésirables. (Aucun effet indésirable n’a jusqu’ici été signalé.)
Le lendemain, et par la suite, prendre une gélule matin et soir (2 par jour). Si vous avez la sensation d’avoir l’estomac léger, boire plus d’eau pour compléter l’activation.

Puis, progressivement, augmenter l’utilisation des capsules MMS2 de 2 par jour à 3 ou 4 par jour – si vous le souhaitez. Toujours maintenir au moins deux heures entre l’utilisation de la capsule. Lire davantage au sujet des protocoles relatifs au sur MMS2 sur la page: http://JimHumble.biz/ – en particulier les protocoles 8 et 11 sur son site web.

Ou bien, le MMS2 peut être combiné avec le MMS1: Pour une utilisation plus agressive contre les toxines ou les maladies, utiliser le MMS1 (deux gouttes de MMS1 activé avec 10 gouttes d’acide citrique, de jus de citron ou de vinaigre non filtré – puis attendre 3 minutes, puis verser dans un verre d’eau) pris toutes les 1 ou 2 heures d’intervalle. En cas de nausée, accroître temporairement le nombre d’heures entre les doses. Lire l’article Zéro – Fondamentaux sur la liste protocole de Jim Humble. Beaucoup de petites doses de MMS1 sont supérieures à quelques doses importantes. Le goût n’est pas, non plus, un problème si beaucoup d’eau est ajouté aux 2 gouttes de MMS1 activé.

Dans le même temps, prendre des capsules MMS2, comme ci-dessus suggéré – mais jamais plus d’une capsule toutes les deux heures. En cas de nausée se pose, faire marche arrière et de prendre moins de gélules, accroissant de nouveau plus tard si vous le souhaitez.

Activation: Les capsules sont activées par l’eau. L’acide bénéfique n’est pas disponible jusqu’à ce que la capsule soit déversée dans les liquides de l’estomac. L’eau doit être présente ou alors l’acide ne sera pas correctement formé. L’eau est l’activateur pour les capsules. Parfois, capsules ne se vident pas dans l’estomac pendant 10 ou 15 minutes. Si vous avez des sensations après avoir pris une capsule, buvez simplement plus d’eau.