Mois : avril 2015

Suivre les épidémies au jour le jour

Il existe un site internet officiel pour suivre l’évolution des épidémies majeures en France.

reseau-sentinelles

– Une adresse à conserver sous la main pour la France !

Pour les Outre-Mer c’est ici.

Situation observée pour la semaine 16 de l’année 2015, du 13/04/2015 au 19/04/2015 :

# Varicelle : Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 48 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [34 ; 62]).
Seize foyers régionaux ont été observés, d’activité forte en Languedoc-Roussillon (98 cas pour 100 000 habitants), Limousin (97), Franche-Comté (94), Pays-de-la-Loire (83), Picardie (79), Alsace (74), Auvergne (73), Ile-de-France (70), Nord-Pas-de-Calais (66), Haute-Normandie (66), Basse-Normandie (58), Bretagne (48) et Centre (43) et modérée en Rhône-Alpes (25), Lorraine (24) et Corse (24).

# Diarrhée aiguë : Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 149 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [124 ; 174]), en dessous du seuil épidémique (168 cas pour 100 000 habitants) [1].

# Syndromes Grippaux : Activité faible

Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 28 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [17 ; 39]), en dessous du seuil épidémique (90 cas pour 100 000 habitants) [1].

Au niveau Européen c’est ici.

Pour les USA c’est ici.

# Et le relevé épidémiologique hebdomadaire (REH) de l’OMS

Le Relevé épidémiologique hebdomadaire (REH) est un outil essentiel permettant de diffuser de façon précise et rapide des informations épidémiologiques sur les cas et les flambées inhérents aux maladies régies par le Règlement sanitaire international ainsi que sur d’autres maladies transmissibles importantes pour la santé publique, y compris les infections émergentes ou réemergentes.

La version électronique bilingue anglais/français du REH est accessible chaque vendredi et peut être téléchargée gratuitement. Pour de plus amples informations concernant l’abonnement au journal, merci de vous rendre sur le site despériodiques de l’OMS ou d’envoyer un courrier à l’adresse suivante : Organisation mondiale de la Santé, Editions OMS, 20 Avenue Appia, CH-1211, Genève 27, Fax: (+41 22) 791 48 57.

Il existe également un service d’abonnement permettant de recevoir chaque semaine par courrier électronique la table des matières du REH ainsi que d’autres bulletins épidémiologiques. Pour vous abonner, merci d’envoyer un message à[email protected] en laissant vide le champ du sujet. Le texte lui même ne devra contenir que la phrase suivante : subscribe wer-reh.

Alors gardons l’oeil ouvert, et les MMS à porté de main !

Et merci encore Jim Humble pour nous avoir donné ces produits qui font des miracles, là où  la médecine traditionnelle n’agit plus !

Encore un témoignage du MMS contre l’autisme !

temoignage-video-allemagne-autisme-2015Témoignage vidéo MMS autisme, en Allemand puis en Anglais à partir de 09mn30

Témoignage MMS contre Autisme en Allemagne

Sarah : Bonjour,
Mon fils Isaac est aujourd’hui âgé de 6 ans. C’était un enfant normal à la naissance, il avait un seul problème c’était de ne pas aimer aller se coucher.
Tout était normal. Il me regardait dans les yeux, il avait commencé à parler, il rigolait.
Ensuite il a reçu une vaccination, et tout a changé. Au fil du temps il parlait de moins en moins, il ne me ragardait plus dans les yeux, il ne voulait plus que je le caline. Il ne buvait que du lait, ne mangeait rien d’autre.
Il ne supportait pas de voir les gens manger, tout ce qui touchait la bouche le dégoutait.
temoignage-video-allemagne-autisme2-2015Un jour j’en ai parlé à une cliente, Andressa, et elle m’a raconté l’histoire de son fils, et j’ai pensé qu’elle connaissait mon fils, car l’histoire était exactement la même que celle que je vivais au quotidien chez moi.
Elle m’a dit que son fils était autiste.

Je suis donc allée le dire à mon docteur, et il m’a demandé d’où j’avais eu une telle idée. Je lui ai dit que c’était une de mes clientes qui me l’avait dit car son fils avait le même comportement.
Le docteur n’était pas content, il n’a pas voulu m’aider, et je suis donc rentrée chez moi.

Une autre cliente m’a parlé d’un programme en Allemagne pour les enfants autistes, le Programme SunRise, et je les ai donc contactés. Ils sont très gentils et m’ont beaucoup aidée.
Je n’ai pas les moyens financiers pour aller au USA pour apprendre les programmes, et ils m’ont donc donné la chance de pouvoir l’essayer avec mon fils.

Donc nous avons commencé le programme, et tout allait bien. Environ 2 mois plus tard j’ai rencontré le Dr XXX, et nous avons commencé un régime alimentaire et à faire attention à l’envirronnement dans lequel mon fils vivait.
Les choses se sont ameliorées, mais Isaac ne mangeait toujours pas et ne me regardait pas dans les yeux. Donc c’était un peu mieux, mais pas ce que j’espérais.

Un jour la famille qui m’avait aidée ma envoyé un courriel, me disant à quel point ils étaient inquiets pour moi, et ils m’ont suggéré de regarder les infos sur Kerri Rivéra, car cela pourrait être vital pour moi.
Je suis donc allée sur internet, et pendant les heures qui ont suivi j’ai lu tout ce que je pouvais sur le sujet, au point que j’en ai eu la migraine.

Le lendemain matin au réveil, la première chose que j’ai eu envie d’avoir ce sont ces gouttes de MMS pour essayer. Je suis donc allée directement en commander sur internet.
D’abord je l’ai essayé sur moi, je voulais savoir comment cela fonctionnait, je voulais comprendre et être sûre de ne pas donner n’importe quoi à mon fils.

J’en ai pris pendant 2 semaines, et j’ai ressenti tellement de changements en moi. Bien sûr je suivais le régime de Kerri en plus des gouttes. J’étais tous les matins de bonne humeur, alors que cela ne m’était pas arrivé depuis des années !
Avant cela j’avais besoin de 2 heures le matin avant que quelqu’un puisse me parler. Mais après 2 semaines de MMS, le matin j’avais la pêche dès que je me levais, et étais très excitée de la journée à venir.

Je me sentais super bien dans mon corps, tout était bien, donc j’ai décidé de commencer à en donner à mon fils.
J’ai voulu lui donner des gouttes à boire, mais il n’en voulait pas, car tout ce qui touchait la bouche le rebutait. Il ne mangeait pas et n’acceptait que le lait.

Je suis donc retournée sur internet pour en apprendre plus, et j’ai vu ce que Jim Humble disait, que si quelqu’un ne pouvait ou ne voulait pas prendre le MMS par voie orale, on pouvait le donner par voie rectale, par des lavements.
J’ai pensé que c’était une excellente idée, et suis allée l’essayer sur mon fils. Je l’ai emmené à la douche, puis lui ai fait son premier lavement rectal, et bien sûr il fut un peu surpris.

Le deuxieme jour je lui en ai préparé un autre, et je lui ai dit que j’allais lui en faire un, en lui disant qu’après ce lavement il lui serait très facile d’aller aux toilettes. Il faut dire qu’il était toujours très constipé, et des fois il se passait 7 jours sans qu’il aille aux toilettes !

Il est venu vers moi avec un sourire et m’a suivie à la salle de bains, et m’a présenté son derriere pour que je lui fasse le lavement.

C’est ce que nous faisons depuis 4 mois maintenant. Quand nous avons commencé le 01 janvier 2015, il était à 108 à l’examen ATIC pour l’autisme, et après 4 mois il est descendu à 65 !

Je suis donc très fière, et c’est très bien pour nous tous. Il est tellement différent maintenant. Tout ce qui lui manque encore pour le considérer guéri, c’est le language, mais je vois déjà qu’il est triste quand il essaye de parler sans succcès. Donc je vois qu’il essaye et est très motivé pour s’exprimer maintenant.
Donc merci à Kerri Rivera et à Jim Humble, je vous aime.
Sarah

Retour haut de page