Jim Humble

A propos de l’auteur Jim Humble

Jim Humble a découvert une boisson pour la santé qui guérit le paludisme, durant une expédition pour la prospéction d’or en Amérique du Sud. Quand il est rentré de son expédition, il a travaillé sur la formule de la boisson pour la santé pendant plusieurs années, l’envoyant à des amis en Afrique qui furent capables de l’utiliser sur le terrain. Finalement un groupe de missionnaires l’a invité en Afrique où il a personnellement traité plus de 2.000 victimes du paludisme, et ceux qu’il a formés quand il était là-bas, ont traité plus de 75.000 cas de paludisme.

La formule était une simple boisson pour la santé qui était déjà utilisée depuis des années pour d’autres raisons. Jim en a considérablement amélioré l’efficacité en ajoutant quelques gouttes de vinaigre à cette boisson. Depuis, des milliers de cas de nombreuses différentes maladies ont été traités avec succès complet.

Avant et pendant la période où Jim faisait son travail dans les Missions en Afrique, des milliers d’essais cliniques étaient conduits dans des hôpitaux et cliniques à travers le monde entier, en utilisant basiquement le même produit que Jim utilise. Plus de cent mille essais cliniques sur une période de 15 ans ont vérifié l’efficacité du traitement de Jim et de son succès en Afrique.

La différence est que pendant que des milliers d’essais et de traitements étaient réalisés dans des hôpitaux à travers le monde, les résultats n’avaient jamais été mis en avant pour la consommation du public.

Jim, par contre, a apporté le traitement à la vue du monde entier. Son livre, ne fait pas que donner tous les détails sur son travail, mais a aussi un chapitre, écrit par le Dr Hesselink, faisant la liste de plus de 160 publications scientifiques décrivant plus de 100.000 essais scientifiques utilisant basiquement la même formule que Jim utilisait et utilise encore. Ces examens vérifient tous les concepts de base de Jim couvrant principalement les résultats concernant le paludisme.

Jim commença sa carrière dans l’industrie Aérospatiale, où il est rapidement devenu un ingénieur de recherche. Il a travaillé sur le premier missile intercontinental, le véhicule lunaire, il a écrit les manuels d’instruction pour les premiers ordinateurs à tube, mis au point les expériences pour les explosions des bombes-A, a travaillé sur des systèmes électroniques secrets de radio contrôle, mis au point des expériences sur la production d’électricité par Magnéto Hydro Dynamique (MHD), complétement câblé la première machine à être contrôlée par un ordinateur au sein de la société Hugues Aviation, et il a inventé le premier système d’ouverture automatique des portes de garage.

Dans l’industrie minière il a écrit 4 livres rajeunissant certaines téchnologies et améliorant les conditions dangereuses pour ceux y travaillant. Il est le premier à avoir surmonté les risques causés par le mercure, et ensuite il a inventé des méthodes permettant de supprimer complètement l’usage de mercure. Sa technologie incluant des méthodes éliminant le léchage chimique, finissant simplement par utiliser rien d’autre que de l’eau pour la récupération de l’or.

L’objectif immédiat de Jim est de retourner en Afrique pour éliminer complètement le paludisme dans un pays d’Afrique, de façon à prouver au monde que cela est possible.

mms_Jim_Humble_auteur_en_Ouganda


L’auteur et une infirmière regardent une mère donnant du MMS à son bébé, à la clinique ‘Life Link Medical Center’ à Kampala en Ouganda.


Lettre de Jim Humble du 26 Février 2011 (deuxième partie)

img_republique_dominicaine_mms_jim_humble

Pourquoi notre association ne fourni pas de preuves de nos revendications ?
Quel genre de prevue voulez-vous ? SVP faites une recherche sur Google concernant les supressions par la FDA. Tous ceux qui ont acquis les preuves de leurs cures sont soit décédés de mort violente, soit ont été emprisonnés comme le sont encore nombre d’entre eux.

Tant que vous êtes seulement une théorie de plus non prouvée, ils s’en moquent, mais si vous prouvez votre cure vous devenez un ennemi.
Ils ont des milliards et ne veulent pas en perdre un centime.

Il n’y a pas d’argent à gagner avec une cure !!!
L’argent est dans les traitements médicaux et les assurances, pas dans les cures.

Vous pouvez obtenir une preuve par vous-même. Essayez-le et voyez si ça marche.
Les soins par les membres de notre association à travers le monde ou à notre centre en République Dominicaine sont GRATUITS.

Les essais cliniques et les preuves scientifiques coûtent des millions que nous n’avons pas. Le système est mis en place pour empêcher toute cure de devenir connue.
Un médicament actuel coûte en moyenne 800 millions de dollars pour le mettre sur le marché.

Mais même si nous avions l’argent, nous ne pourrions pas obtenir l’accord de la FDA.
Dans beaucoup de pays du monde il y a des gens prêts à tuer pour 50 Euros. Pensez-vous que l’industrie pharmaceutique resterait sans rien faire à perdre des milliards chaque année ?

J’ai approché des centaines de sociétés et de gens riches, et tous avaient une raison pour ne pas m’aider.
La plupart avaient peur de leurs amis, de leur famille, de docteurs, de la FDA, du gouvernement et de leurs exécutants.

Il y a des milliers de gens qui sont là et qui apprécient leur vie, et qui ne seraient plus avec nous si j’avais dû attendre d’avoir une preuve scientifique.

Beaucoup me disent : « Obtiens l’accord de la FDA et nous investirons des millions ».
Un milliardaire que j’ai approché m’a dit, « Voici 5.000 USD, mais ne revenez pas ». Il avait sûrement de gros investissements dans les labos pharmaceutiques.

Le système scientifique est prévu pour empêcher toute cure comme le MMS de devenir connue, car il a été mis en place par la science médicale moderne.
Le même problème existe dans le domaine de l’énergie.

Ceux qui continuent à m’envoyer des courriels en me disant, « Si le MMS fonctionnait il n’y aurait plus une seule personne qui décéderait du paludisme aujourd’hui ».
Mais ces mêmes personnes n’essayeront même pas le MMS, ni ne lui donneront une chance.

Il y en a aussi des milliers d’autres qui ne lui donneront pas une chance, soit parce qu’ils ont eu un lavage de cerveau par la méthode scientifique moderne qui dit que si vous ne dépensez pas des millions pour obtenir l’approbation de la FDA, ça ne peut pas être vrai.
MAIS IL Y EN A DES MILLIONS QUI LUI ONT DONNE SA CHANCE, DONC IL NE PEUT VRAIMENT PLUS ETRE STOPPE MAINTENANT.

Note : Des gens partout dans le monde sont fatigués d’être abusés et manipulés et systématiquement éliminés par ceux qui gouvernent. Regardez les infos. Le monde est en train de changer !!!
Comme toujours avec amour,
Jim Humble.

PS de JT : Et merci à Jules Trésor pour avoir traduit gratuitement les 2 livres de Jim Humble (sur sa demande), dès 2008, ce qui a déjà permit à des dizaines de milliers de francophones d’être informés.


Message de Jim Humble

Chers lecteurs,

Si vous visitez ce site internet, cela veut dire que vous êtes interressés par le MMS et ce qu’il peut faire. Donc laissez moi vous donner les bases sur le MMS, afin que vous puissiez décider si vous voulez en savoir plus ou non.

Un produit chimique appelé Oxygène Stabilisé est disponible aux USA depuis plus de 75 ans. Il a toujours été, et est encore vendu principalement dans les magasins de produits alimentaires pour la santé. Ce produit chimique à eu beaucoup de succès et a été utilisé par des centaines de milliers de personnes durant ces 75 ans. Et bien, sans que personne n’en ait connaissance, ce produit chimique produit autre chose que de l’oxygène. En fait il ne produit pas du tout d’oxygène. Bien qu’il est été assez efficace, il n’a jamais produit les résultats que ses promoteurs et fabricants désiraient. Pour certaines raisons, durant toutes ces années, personne n’a jamais remarqué qu’il produisait du bioxyde de chlore, qui est aussi un oxydeur, mais totalement différent de l’oxygène. C’est beaucoup plus efficace que l’oxygène. Malheureusement il ne produit que des petites quantités de bioxyde de chlore.

Le bioxyde de chlore est le plus efficace tueur de germes pathogènes connu de l’homme, et est utilisé dans la désinfection de l’eau, des lieux de travail, des hôpitaux, et dans les batiments publics pour tuer le virus de l’Anthrax par exemple. Quand j’ai découvert que l’Oxygène Stabilisé guérissait souvent le paludisme, alors que je prospéctais de l’or dans les jungles Guyanaises, j’ai commencé à l’étudier pour lui faire produire plus de bioxyde de chlore. En utilisant une plus grande concentration de ce produit, j’ai été capable de lui faire produire jusqu’à 1.000 fois plus de bioxyde de chlore. Il fut alors tésté pour être sans danger pour les humains.

Cet oxydeur très puissant est étonnant de par le fait qu’il est le seul oxydeur utilisé dans ces applications, qui sélectionne et oxyde seulement les agents pathogènes. Il est utilisé depuis des années pour tuer les agents pathogènes dans les réseaux d’eau potable communaux, tout en ne touchant pas aux bactéries utiles. En Afrique j’ai personnellement traité plus de 2.000 patients ayant le paludisme. Gardez à l’esprit que le paludisme est la pire maladie de l’humanité. Il a tué plus de gens que toutes les guerres et toutes les autres maladies réunis. Actuellement il tue plus de 2 millions de personnes par an, et pourtant le MMS surmonte tous les symptômes du paludisme en 4 heures. Un malade se lève de son lit d’hôpital et rentre chez lui. En plus, le sang du patient montre une guérison complète. Et devinez quoi; au prix où le MMS est vendu aux USA, le prix de la guérison d’un cas de paludisme est de moins de 5 centimes. Quand nous le fabriquerons en Afrique, le coût sera seulement une fraction de ça.

Vous allez peut-être demander; c’est bien utile pour les gens en Afrique, mais qu’est-ce qu’il va faire pour moi aux USA? Et bien, il guérit un rhume en 1 heure environ, une grippe en 12 heures, une pneumonie en moins de 12 heures, il guérit plus de cancers qu’aucun autre produit, des centaines de fois plus, il guérit les hépatites A, B et C. Il guérit l’appendicite, l’arthrite rhumatoide, et une centaine d’autres maladies.

Ecoutez, ne me croyez pas, parce que je ne le veux pas, mais je veux que vous lisiez mon livre. Si ensuite vous pensez que je n’ai pas prouvé mon cas avec des vraies données scientifiques, des documents et lettres gouvernementaux, pour ceux qui y ont pris part, alors je vous rembourserai le coût total du livre, et aussi du DVD si vous l’avez acheté. Qu’est-ce que vous avez à perdre, si je dis vrai vous pourriez sauver la vie d’un membre de votre famille dans les 5 ans à venir, et si vous pensez que j’ai tort, vous récupérez votre argent et vous pouvez garder le livre et le jeter. Et plus que ça, si vous achetez le livre, vous aidez dans la guerre contre les maladies, et maintenant pour la première fois la race humaine commence à gagner cette guerre.

Votre argent m’arrive. Je l’utiliserai pour mes dépenses ou dans un des pays Africains pour éliminer le paludisme et commencer la guerre contre le SIDA dans ce même pays. J’ai déjà fait et continuerai à faire les mêmes choses quand je reviendrai. Je veux prouver au monde que cela peut être fait, que le paludisme peut être éradiqué dans un pays entier. Avec ça de fait, il y aura ceux qui voudrons aider d’autres pays là-bas. Avec le paludisme disparu, la plupart de la pauvreté aura disparue, puisque le paludisme est la plus grande cause de pauvreté en Afrique. Donc aidez vous, aidez moi, et aidez l’Afrique. Achetez un livre. Merci pour votre intérêt.

Laissez moi vous souhaiter bonne fortune et bonne chance.


MMS1 et MMS2 Versus Ozone et Péroxyde d’Hydrogène

par Jim Humble, 26 Septembre 2009

Extraits de la page http://jimhumble.biz/biz-ozone-mms-fr.htm

Le MMS1 génère du dioxyde de chlore, un oxydant très spécial qui n’est pas un oxydant puissant, mais qui est puissant d’une manière différente. Il n’a pas le potentiel d’oxydation requis pour oxyder la plupart des matériaux. Pratiquement la seule chose que ça pourra oxyder c’est les pathogènes. Il y a beaucoup de choses non-vivantes que ça peut oxyder, mais pas les cellules vivantes normales. Quand je dis que c’est puissant d’une manière différente, le fait est que ça a une capacité bien plus importante que l’ozone ou que le péroxyde d’hydrogène au niveau des pathogènes alors qu’en même temps ça n’est pas capable d’oxyder des centaines d’autres choses que ces autres oxydants eux sont capables d’oxyder.

img_jim_humble_afrique_septembre2009

Le MMS1 pénètre profondément dans les tissus corporels, du fait qu’ils n’est pas utilisés en cours de route vers la cible. Il ne peut simplement pas oxyder, aucune des cellules vivantes du corps humain. Le MMS1 ( le dioxyde de chlore ) est un des deux importants produits chimiques que le système immunitaire génère naturellement pour tuer les pathogènes de la maladie et les autres choses dans le corps qu’il est nécessaire de détruire.

S’il-vous plaît, veuillez regarder les faits actuels avant de continuer avec l’ozone et le péroxyde d’hydrogène. Normalement le traitement du MMS par voie intraveineuse n’est pas nécessaire, mais il peut être utilisé dans certains cas spécifiques. Normalement boire juste quelques dose guérira la plupart des choses mineures. Et le protocole du HIV guérira la plupart des maladies incurables. C’est seulement donner à une personne victime de la plupart des maladies 3 gouttes de MMS1 activé par heure pendant 8 à 10 heures chaque jour pendant 3 semaines. De nombreux patients peuvent se traiter eux-mêmes mais certains nécessitent un traitement spécial.

Quand quelque chose est vraiment grave, comme quand le patient est sur le point de mourir du cancer alors ajoutez le MMS2 toutes les 2 heures. J’ai vu personnellement un certain nombre de cas simplement revenir de différentes maladies incurables et retourner à leur travail. C’est à dire qu’ils sont passés d’être sur le point de mourir à retourner à leur travail en deux à trois semaines.
L’article complet est lisible en Francais sur le site de Jim : http://jimhumble.biz/biz-ozone-mms-fr.htm


Interview vidéo de Jim Humble, 2010

jim_humble_Jan_2010_2_sm

Voici ma traduction exclusive de la première partie de la récente interview de Jim. Interview publiée par Bill Ryan en Janvier 2010, visible en anglais ici : http://projectavalon.net/lang/en/jim_humble_en.html

– 01.15 – Bill : Bienvenue encore ! Allons-y.
Jim Humble, c’est agréable de vous rencontrer à nouveau.
Cette fois nous sommes au Sud de l’Allemagne enneigée.
Et laissez moi dire ceci à la camera, nous sommes le 22 Janvier 2010.
Je n’ai pas encore l’habitude de dire 2010 car nous étions encore en 2009 il y a peu de temps. Et nous nous sommes rencontrés la dernière fois, quand était-ce ?
Etait-ce à une conférence  »  » , je pense que c’était il y a environ 14 mois.

– 01.51 – Jim : oui, je me souviens.

– 01.54 – Bill : et comme nous disons en Anglais, beaucoup d’eau est passée sous le pont depuis le temps.
Et ce que j’aimerais savoir, est : qu’avez-vous fait et où l’avez-vous fait, depuis notre dernière rencontre.
Dites nous, et tout le monde nous regarde, il y aura un grand nombre de spéctateurs.
Que faisiez-vous depuis notre précédente interview, qui était en Novembre 2008

– 02.19 – Jim : oui, et bien je suis retourné à la maison à México, et j’étais à México pendant environ 1 mois et j’ai commencé à être malade.
Et j’étais de plus en plus malade, et je suis devenu vraiment malade, et j’ai pris du MMS et cela ne faisait qu’empirer.
Et j’ai dis d’accord, je vais aller à l’hôpital pour voir ce qui ne va pas.
Donc je suis allé à l’hôpital, et la première chose qu’ils ont fait à l’hôpital, est qu’ils m’ont fait une radio des poumons.
Je ne sais pas pourquoi ils savaient qu’il fallait me faire une radio des poumons car je ne toussais pas, je n’avais pas de réel problème à respirer, juste un peu plus difficilement que normal, mais ils m’ont montré les radios et mes poumons étaient presque complètement remplis de mucus.
Et je me sentais vraiment mal, et ils m’ont mis dans une chambre avec oxygène et toutes sortes de machines, et ma secrétaire est arrivée, et elle m’a donné une dose de MMS chaque heure, et je n’avais pas été malin, car ce que j’avais fait est que j’avais pris de trop grosses doses de MMS, et c’est ce qui me rendait encore plus malade.
Vraiment ce qui me rendait plus malade était que les doses étaient trop grandes.
Et j’ai commencé à prendre 1 goutte par heure, toute la nuit. Et bien les gens de l’hôpital étaient vraiment très surpris que j’aille bien en 2 jours.
Et bien sûr ils m’ont laissé partir car j’étais à nouveau bien.
Mais le point est que je ne savais vraiment pas quoi faire jusqu’à ce que je vois que mes poumons étaient presque complètement remplis de mucus.
Et immédiatement j’ai compris qu’il s’agissait de la grippe porcine (swine flu).
Car c’est ce que fait la grippe porcine, elle va directement dans l’air des poumons et les remplie avec du mucus. Et c’est ce qui vous tue, basiquement.

– 04.16 – Bill : donc c’était lorsque la grippe porcine est apparue à Mexico ?

– 04.20 – Jim : non, c’était avant son apparition, et donc j’ai été bien en 3 jours environ. En fait en 2 jours, et le troisième jour ils m’ont laissé quitter l’hôpital.
Alors j’allais bien, et ma secrétaire l’a attrapée. Et je l’ai traitée pratiquement de la même façon, et elle s’en est sortie aussi.
Mais ensuite, environ 2 semaines plus tard, c’est quand l’apparition de la grippe porcine a eu lieu dans la ville de México.
Et ils disaient, et bien il y a seulement 80 morts, et ce genre de choses, mais nous avions des amis dans cet hôpital, l’hôpital « … » où j’avais été traité, et ils dirent que 2.000 personnes étaient mortes.

– 05.10 – Bill : 2.000 ?

– 05.11 – Jim : 2.000, et donc j’ai appelé le Sénat, car il se trouve que j’avais un ami dans le centre de gestion de cette crise, un des gars importants au Sénat.
Et il m’a dit  » Jim, je sais que vous pouvez aider avec ce problème, mais la chose la plus sûre pour vous est de sortir du pays immédiatement « 
Il dit « Je peux probablement vous protéger, mais je n’en suis pas sûr ».
Je ne vous dis pas qui ce gars était, mais il est un des hommes du plus haut niveau au Sénat Mexicain.
Et je suis allé à l’aéroport, et j’attendais l’avion, et des gens sont venus et ont dit « une ville proche d’ici à de nombreux cas de grippe porcine » et ils avaient vraiment besoin de quelqu’un pour les aider.
Et ils étaient venu pour me chercher, et j’ai dit d’accord, je vais venir.
Et j’ai annulé mon vol, et je suis allé voir un docteur en ville, car je ne voulais pas aller dans cette ville seul.
Le docteur à dit  » Oui, oui je vais vous accompagner « , et il me dit que nous partirions tôt le lendemain matin.
Et donc, le matin suivant, j’appelle le docteur, et il n’a même pas voulu me parler. Sa secrétaire me dit  » Il ne va pas vous parler, et oubliez le tout simplement « , après que je l’ai appelé plusieurs fois.
Et ceci m’a juste donné la preuve que je devais sortir du pays.
Donc je suis retourné à l’aéroport, et j’ai pris le premier vol en partance ce jour là.

– 07.05 – Bill : car il avait changé d’avis durant la nuit (le docteur)

– 07.10 – Jim : et je suis allé en Afrique du Sud, car j’avais un ami qui m’avait invité à Durban pour rencontrer les docteurs là-bas.
Et donc j’y suis allé, puis dans un autre pays en Afrique , et j’ai aussi voyagé en bus, de façon à ne pas pouvoir être retrouvé.
Et j’avais un ami là-bas qui m’a présenté à un prêtre Catholique. Et ce prêtre Catholique m’a aidé à faire du travail dans une clinique locale, et bien sûr le prêtre était le propriétaire de cette clinique, et c’était une clinique utilisant les herbes.
En plus de la clinique herbale ils avaient des projets pour tester différents nutriments, et j’ai eu la possibilité d’intégrer un de ces projets, de façon à ce que je puisse commencer à prouver l’efficacité du MMS.
Et nous avons donc commencé à traiter les gens pour le VIH, et le projet à grossit.
Et bien sûr je fournissais tout le MMS nécessaire gratuitement. Et ensuite j’ai employé un homme pour enregistrer les données.

– 08.22 – Bill : et les patients allaient mieux ? Les patients avec le VIH allaient mieux ?

– 08.25 – Jim : tous les patients du VIH allaient mieux. Ils allaient tous mieux. Beaucoup étaient VIH positifs et avaient le SIDA, la plupart avaient le SIDA, et la plupart étaient vraiment malades quand ils arrivaient.
Et ils avaient des problèmes comme des cancers du sein, des cancers à d’autres endroits sur leur corps, et il y avait plus de 50 problèmes différents avec ces malades.
Et chacun d’eux a été enregistré, et chacun de ceux qui sont venus et que nous avons traités, ils étaient 700, et depuis que je suis revenu, ils sont probablement 1.000.
Mais ils étaient presque tous en très mauvais état, et chacun de ceux qui ont fini le protocole, et nous avons vérifié. Nous en avons vérifié des centaines.
Et chacun de ceux que nous avons vérifiés était complètement guéris, tous ceux qui avaient terminé le protocole étaient à nouveau en très bonne santé, complètement rétablis.
Et beaucoup avaient des cancers ou ce genre de problèmes graves, et sont retournés chez le docteur, pour qu’il les contrôle, et tous les maux étaient partis.

– 09.40 – Bill : s’agit-il d’un protocole particulier que vous avez développé pour ces patients, ou alors est-ce le protocole standard ?

– 09.45 – Jim : c’était une sorte d’amélioration du protocole standard que j’utilisai. Mais le protocole standard est sur mon site internet, et il est dans mon livre.

– 09.55 – Bill : il s’agit de http://jimhumble.biz

– 09.57 – Jim : et j’ai mis ce protocole à jour sur le site pour correspondre à ce que je fais en Afrique. Mais ça ne change pas beaucoup.
Et c’est très simple, extrêmement simple, prenez simplement 3 gouttes de MMS activé chaque heure, pendant 8 heures par jour, pendant 3 semaines. Et si vous pouvez faire cela, votre VIH et SIDA seront partis.
Et pas seulement cela, vous serez aussi de retour dans la vie, en 3 semaines, et tous ceux qui avaient un cancer, il était partit à la fin des 3 semaines, et tout le reste des maladies aussi.

– 10.41 – Bill : laissez-moi répéter tout, car c’est assez important pour que les gens aient le temps d’en prendre note.
3 gouttes de MMS activé par heure, pendant 8 heures chaque jour, durant 3 semaines.
Et vous dîtes que ce simple protocole est capable de prendre en charge des maladies très sérieuses ?

– 11.02 – Jim : oui, à part pour le cancer. J’ai fait une erreur dans ce que je viens de dire.
Car à chaque fois que vous avez un cas de cancer, vous devez prendre MMS 2.
Donc j’utilisais le même protocole, sauf qu’en plus j’ajoutais le MMS 2.

– 11.20 – Bill : qu’est-ce que le MMS 2, pour les gens qui ont vu la première vidéo.

– 11.28 – Jim : Le MMS 2 est un produit que vous mettez dans l’eau, et il change alors en acide hypochloreux.
L’acide hypochloreux est un acide que le système immunitaire utilise depuis des centaines de milliers d’années pour tuer toutes les éléments que le système immunitaire à besoin de tuer. Et il y a beaucoup de choses que le système immunitaire tue en permanence.

– 11.52 – Bill : car il produit de l’acide hypochloreux naturellement.

– 11.55 – Jim : c’est exact. L’acide hypochloreux est produit naturellement dans votre corps, et beaucoup de gens sont déficients en acide hypochloreux.
Et la chose drôle à ce propos, est que personne, même si c’est connu depuis des années, personne n’a jamais pensé à donner à une personne un complément d’acide hypochloreux. Ça n’est jamais arrivé. Et comment ce fait-il que cela ne soit jamais arrivé ? Car ils auraient dû y penser.
Ils peuvent constater qu’une personne est déficiente en acide hypochloreux, et donc penser à essayer de lui en donner en complément, et voir si son système immunitaire fonctionne un peu mieux, mais personne n’a jamais fait cela.
Je suis le premier gars qui l’a fait. Bien sûr je ne suis pas un docteur, mais comme cela m’est venu à l’esprit, cela aurait du venir à l’esprit de tout docteur de le faire.

– 12.45 – Bill : quelle est cette histoire derrière le fait que cela vous soit venu à l’esprit, car c’est quelque chose que vous n’aviez pas trouvé la dernière fois que nous avons parlé.

– 12.55 – Jim : je déteste dire que c’est parce que j’étais malin, je suis tombé dessus. J’ai un ami qui m’aide un peu avec la chimie, et un jour il me dit  » tu sais, je vais essayer de l’hypochlorite de calcium, car le chlore est bon pour le système, et j’ai essayé un certain nombre d’autres composés de chlore et je vais l’essayé. « 
Donc nous l’avons essayé pendant plusieurs semaines, et il avait un ami qui avait un cancer de la prostate, et il dit qu’on devrait essayer de lui demander s’il était prêt à essayer.
Et nous lui en avons donné, et croyez le ou non, le cancer de la prostate est parti en 2 semaines. Et il a commencé à se sentir mieux immédiatement, juste après en avoir pris.
Et après deux semaines il a eu un examen, et il n’avait plus de cancer de la prostate.

– 12.53 – Bill : c’était avec le MMS 2 uniquement.

– 12.55 – Jim : en effet c’était le MMS 2 seul.
Et je me sui dit, il doit y avoir quelque chose à propos de ça que je ne sais pas encore. Donc j’ai commencé à l’étudier et j’ai trouvé que quand vous mettez de l’hypochlorite de calcium dans l’eau, il se change en acide hypochloreux.
Devinez quoi, l’hypochlorite de calcium est du chlore de piscine, et la plupart des chimistes ne réalisent pas que le chlore de piscine est en fait de l’acide hypochloreux.
Vous mettez de l’hypochlorite de calcium dans l’eau et il se change en acide hypochloreux.

C’est HOCl
Quand il va dans la piscine tuer les différents microbes, et stérilise la piscine, ce n’est pas le chlore qui tue ces éléments, c’est l’oxygène, qui se détache du HOCl et qui va tuer les pathogènes, ce n’est pas le chlore, et Cl devient du sel de table.
Donc c’est juste quelque chose que la plupart des gens ne comprennent pas, et je ne le comprenais pas non plus, mais je l’ai finalement réalisé après une semaine quand je l’ai découvert.

– 15.19 – Bill : c’est après cela que vous avez perfectionné le protocole que vous utilisiez en Afrique, qui était une combinaison de MMS 1 et MMS 2.

– 15.29 – Jim : quand une personne a le cancer j’ajoute le MMS 2 au protocole, et vous seriez étonné par les résultats fantastiques que nous avons eu contre le cancer quand j’ai ajouté ça.
Mais quoi qu’il en soit, pour finir l’histoire, en Afrique, tout le monde allait mieux, chaque personne qui suivait le protocole, les 700 personnes que j’ai traitées, tous ceux qui ont suivi ce protocole, et la plupart l’ont fait, et quand ils ont vu leurs amis aller mieux ils ont pensé qu’ils feraient bien de faire la même chose, et ils l’ont fait.
Nous avons contrôlé ces personnes, quand nous allions dans leurs maisons pour les contrôler, et que nous leur disions de nous montrer ce qu’ils faisaient, ils le faisaient correctement.
Et donc, quand nous avons découvert que ceux qui le faisaient correctement, et c’était le cas de la plupart, qu’ils allaient mieux, jusqu’au point où ils reprenaient une vie normale, ils enseignaient à nouveau à l’école, ou quel que soit leur travail, ils étaient de retour dans leur vie d’avant.
Ils étaient venus à nous malades et maintenant ils allaient bien. Et ensuite comment pouvons nous prouver qu’ils vont bien. Il n’y a pas moyen de prouver qu’ils sont en bonne santé maintenant, car tous les examens pour le VIH testent les anticorps, et les anticorps seront toujours là, que le VIH soit encore là ou pas, ou alors des antigènes.
Certains tests sont juste pour des protéines spéciales qu’ils pensent être dans le virus. Mais quoi que ce soit, vous ne testerez jamais la présence du virus, mais toujours pour quelque chose en relation avec le virus.
Et donc il n’y a pas moyen de prouver qu’une personne est VIH négative.

– 17.32 – Bill : mais vous avez des preuves concrètes, avec des gens qui disent « je me sens très bien »

– 17.37 – Jim : oui et c’est tout ce qui nous intéresse, aussi longtemps que ces gens sont heureux et en bonne santé et de retour à leur vie normale, nous sommes heureux.

– 17.50 – Bill : et recevez vous des messages de personnes en dehors de l’Afrique, qui vont bein en utilisant ces protocoles eux-mêmes ?

– 17.54 – Jim : absolument, j’ai beaucoup de témoignages, j’ai 35.000 courriels. Bien sûr tous ces courriels ne sont pas de personnes guéries, mais beaucoup le sont.
Que ce soit moi ou ma secrétaire, tous ces courriels sont lus, quels qu’ils soient des questions ou venant de personnes malades qui veulent savoir, ou autre, nous répondons à tous.
Dans tous les cas nous avons beaucoup de témoignages de personnes en dehors de l’Afrique. Mais j’utilisais déjà ce protocole avant que je quitte Mexico.

– 18.32 – Bill : le protocole exact pour les gens qui veulent vraiment savoir quoi faire, vous dîtes que c’est écrit clairement sur votre site internet http://jimhumble.biz

– 18.40 – Jim : oui c’est exact. Et il y a aussi un certain nombre d’autres protocoles sur ce site, et celui contre le cancer y est aussi, et vous y trouvez aussi comment utiliser le MMS 2 en plus du MMS 1.

– 18.52 – Bill : est-ce facile d’obtenir du MMS 2 ?

– 18.55 – Jim : vous pouvez en obtenir partout dans le monde, c’est un des produits chimiques les plus disponibles sur terre, car quelque soit le pays où vous allez, même dans les pays pauvres, il y a toujours des gens riches, et nombre de ces gens riches ont des piscines. Et ce produit chimique particulier est principalement pour les piscines, mais aussi pour beaucoup d’autres choses, et c’est aussi utilisé pour la purification d’eau. Et c’est un des meilleurs produits pour la purification d’eau.

– 19.37 – Bill : vous devez être très attentif à ce que vous achetez, car si vous allez au magasin de bricolage pour un produit de nettoyage de piscine, il peut contenir autre chose.

– 19.42 – Jim : vous avez raison, c’est très important que vous utilisiez de l’hypochlorite de calcium. Il y a aussi un produit nommé Hypochlorite de sodium, c’est utilisé pour la même chose, mais vous ne pouvez pas l’utiliser pour faire du MMS 2, ça doit être absolument l’hypochlorite de calcium pur, pas de l’hypochlorite de sodium.
Et donc cet Hypochlorite de sodium est moins cher mais il n’est pas aussi bien

– 20.10 – Bill : est-ce qu’il fonctionne comme le MMS 1 que vous activez avec un acide ?

– 20.13 – Jim : non, nous ne l’activons pas, nous ne l’ajoutons pas à de l’eau non plus, nous le mettons dans une capsule. Vous remplissez la capsule et vous l’avalez. Vous en prenez plusieurs durant la journée et c’est ça le MMS 2. Et il se transforme en acide hypochloreux dans votre estomac, quand il y rencontre l’eau.
Et nous avons des résultats fantastiques avec le MMS 2. Et si vous n’avez pas de MMS 1 vous pouvez utiliser seulement le MMS 2, il fera tout ce que fait le MMS 1.
Nous pourrions utiliser les deux en permanence, mais il n’y a pas de raison. Le MMS 1 fait le boulot et nous n’avons besoin du MMS 2 que pour les cancers.

– Ajouté par Jules Trésor: Attention, la plupart des produits pour piscine en France ne sont pas de l’hypochlorite de calcium ! Il faut le cherhcer sur internet ou chez les fournisseurs de produits chimiques purs.
On m’a signalé un vendeur de MMS 2 en Suisse Allemande, voyez sur :
http://www.mms-schweiz.moonfruit.com/#/capsules-mms2/4537206074

– 21.03 – Bill : Pour les personnes qui n’ont pas vu la première vidéo, vous ne gagnez pas d’argent sur les ventes du MMS ?

– 21.10 – Jim : Non

– 21.13 – Bill : Donc juste pour vérifier ce que vous voulez ; en fait vous voulez que tout ceci soit accessible gratuitement dans le monde entier, en tant que remède de base pour tous ces problèmes pour lesquels vous pourriez dépenser des milliers d’euros sans même réussir.
Et votre revenu provient des ventes de votre livre.

– 21.31 – Jim : c’est exact. Je ne gagne rien sur les ventes du MMS 1 ou du MMS 2. Beaucoup de gens à travers le monde le font, beaucoup de personnes vivent de ça, et d’autres le donnent gratuitement, donc c’est disponible presque partout.

– 21.51 – Bill : et c’est quelque chose que vous encouragez, vous voulez que les gens …

– 21.53 – Jim : oui, absolument, dans mon livre je dis au gens comment le fabriquer dans votre cuisine. Et beaucoup de personnes disent qu’ils le font, et me contacte pour savoir s’ils ont bien fait le mélange. Et je peux leur poser une question, et je sais avec assurance qu’ils ne peuvent pas faire semblant, et je peux être sûr qu’ils ont le bon produit, juste par le fait qu’ils me disent ce qu’ils font dans leur cuisine.
Et si leur réponse est bonne, je sais qu’ils ne mentent pas, et je sais que le produit est le bon.

– 22.30 – Bill : donc à propos de votre livre, comment les gens l’obtiennent ?

– 22.33 – Jim : mon livre est « La Solution Minérale Miracle du 21ème siècle » et c’est sur http://miraclemineral.org (en Français sur http://lemineralmiracle.com ou http://mmsfrance.com ou http://mmsfrancais.com)

– 22.47 – Bill : c’est le livre dont la première partie est disponible gratuitement.

– 22.51 – Jim : c’est exact

– 22.52 – Bill : et donc je recommanderais vivement, comme vous le feriez aussi, que les gens payent pour la deuxième partie, pour avoir l’histoire complète depuis le début.

– 23.02 – Jim : c’est exact. Vous pouvez télécharger la première moitié gratuitement, et la deuxième partie vous pouvez la télécharger pour 12 USD.
Ou vous pouvez acheter la copie papier (non disponible en Français), et c’est envoyé partout dans le monde.

– 23.17 – Bill : et il a été traduit dans un grand nombre de langues.

– 23.22 – Jim : il y a 11 langues, le principal est l’Allemand.

– 23.27 – Bill : cela ressemble à une histoire incroyable, et tellement de personnes vont regarder et vouloir en savoir plus à propos de ce qui va arriver ensuite. Qu’allez vous faire, comment allez vous le faire connaître ?
Quel est le futur de ce gigantesque projet que vous avez commencé ?

– 23.45 – Jim : dans le pays où je suis allé en Afrique, je veux compléter le pays entier. Nous voulons aller à travers tout le pays et éradiquer la plupart des maladies qui y sont.
Le pays a 60% de VIH

– 24.10 – Bill : c’est presque impossible à imaginer

– 24.12 – Jim : oui c’est vrai. Et toutes ces personnes, peut être pas toutes, mais au moins 50% prennent les médicaments anti-viraux (RIV).
Pouvez vous imaginer les millions de dollars chaque année qu’ils gagnet dans un pays avec ces médicaments.
Et je souhaite que ceux qui pensent que les anti-viraux RIV sont bons, ouvrent simplement une boite de ces médicaments et lisent la notice.
Il est écrit que ça a tué des douzaines de personnes juste durant les tests préliminaires qu’ils ont fait. ET ça dit ce que les tests ont fait, mais c’est écrit en tous petits caractères que personne ne lit.
ça a tué des douzaines de personnes juste pour les tests. Et ensuite, dans le dos de la notice, il y a au moins 35, 40, 50 maladies que ces médicaments ont provoquées chez les gens.
Et ils impriment cela et le disent sur la notice car la loi l’éxige. Et puis ils disent au patient, ce pauvre gars en Afrique, si vous ne prennez pas ce médicament vous allez mourir.
Ils le prennent en même temps que le MMS, et les médicaments sont neutralisés par le MMS, et après qu’ils aient fini le protocole, ils continuent à prendre le MMS 2 ou 3 fois par semaine.
Et s’ils ne le font pas, ils vont être de nouveau malades à cause de tous ces médicaments, et ils ont peur d’arrêter de les prendre, car les docteurs disent que s’ils arrêtent de prendre ces médicaments ils vont mourir.
Et ces gens, vous savez, ils ne sont pas éduqués, ils ne savent pas, si le docteur dit qu’ils vont mourir, ils croient qu’ils vont mourir.

– 26.09 – Bill : cela veut dire qu’une grande partie de votre mission est de l’éducation.

– 26.11 – Jim : oui, mais je ne peux pas éduquer ces gens, je ne peux pas le faire, car si je commence à leur dire ça, ils vont me jeter du pays tellement vite que ça ne serait même pas drôle.

– 26.25 – Bill : comment proposez vous de passer l’année suivante, quelle est votre vision pour l’année à venir, si tout va bien pour vous ?

– 26.30 – Jim : les catholiques ont déjà dit que je devais démarrer avec ma propre clinique, donc d’ici que je sois de retour là-bas, mes amis devraient déjà avoir démarré une clinique.
C’est près de la station de bus, donc les gens pourront venir facilement de tout le pays. Ils viennent pour être traités contre le VIH, et il y a déjà environ 25 personnes par jour.
L’idée est d’avoir notre propre système implanté, et nous n’allons pas lutter contre le médical système qui existe déjà là-bas, nous n’allons rien faire contre le système médical, nous allons juste l’installer, et l’avoir en parallèle avec le système médical.
De façon à ce qu’ils aient le choix, soit ils viennent à nous pour aller bien, ou alors ils vont aux personnes du système médical pour aller bien.

– 27.22 – Bill : donc vous n’allez pas vous battre avec quiconque ?

– 27.24 – Jim : c’est exact

– 27.25 – Bill : c’est certainement très malin.

– 27.27 – Jim : et bien sûr on ne va pas faire que ça. Il y a beaucoup de paludisme là-bas, une énorme quantité de cas de paludisme là-bas.
Et bien sûr le paludisme, comme vous le savez, tue plus de gens que tout autre problème dans le monde.
Et nous mettrons aussi un panneau sur la clinique pour le paludisme aussi.
Et donc nous allons traiter le VIH et le paludisme, et nous augmenterons cela doucement avec les autres maladies qu’ils pourront avoir. La maladie du sommeil et autres différentes maladies qu’ils ont dans cette région.
Bientôt les gens viendront pour tout.

– 28.04 – Bill : d’accord. Maintenant, pour les gens qui voient cette vidéo pour la première fois, et qui n’ont pas vu la précédente, le paludisme fut le succès qui a vraiment fait connaître le MMS dans le monde. Car vos premiers essais, vous aviez guérit 80.000 cas ?

– 28.20 – Jim : plus ou moins 100.000 cas

– 28.21 – Bill : 100.000

– 28.22 – Jim : bien sûr ce n’était pas moi, mais les personnes que j’avais formées. J’ai personnellement traité plus de 2.000 personnes, mais oui , c’est une des choses qui ont fait connaître le MMS auprès de certaines personnes.

– 28.39 – Bill : c’était dans un autre groupe de pays Africains.

– 28.41 – Jim : oui, j’étais dans un autre groupe de pays. Toute personne qui me dit qu’elle va en Afrique, je lui donne autant de MMS qu’ils me disent qu’ils peuvent utiliser.
Un gars est venu et a dit qu’il pouvait utiliser 500 bouteilles, donc nous lui avons fourni 500 bouteilles. Il a pris beaucoup de cartons de bouteilles là-bas, et il a traité des milliers de gens.
Mais il a été là-bas pendant seulement quelques mois. Il a traité tout son peuple et il est retourné aux USA. Donc ça n’a pas continué.

– 29.11 – Bill : mais le mot se transmet à travers le monde entier de bouche à oreille, vous ne faites pas de publicité pour le MMS à la télévision, mais tout est sur internet, partout dans la communauté. Il doit y avoir des millions de personnes aujourd’hui qui ont bénéficié de ce traitement.

– 29.26 – Jim : 2 millions peut-être

– 29.27 – Bill : 2 millions
Et bien plus dont vous n’entendrez jamais parler.

– 29.35 – Jim : oui, et une chose intéressante, un point que je voudrais ajouter ici parce que je l’aime bien.
Quelque soit le mauvais état de santé dans lequel quelqu’un est, quand ils commencent à prendre le MMS, ils ne meurent pas.
Peu importe s’ils ont un cancer et que le docteur leur a donné 2 semaines à vivre, dès qu’ils commencent à prendre le MMS, il n’y a eu aucun cas rapporté où des gens sont morts.
Il n’y a eu aucun retour, du monde entier, disant qu’une personne était morte après avoir commencé à prendre du MMS, qu’elle qu’est été leur condition physique.
Et s’il y en avait eu, croyez-moi je reçois des courriels du monde entier, et je reçois des rapports sur comment ça se passe du monde entier, je l’aurais su dans l’heure qui suit, si quelqu’un était mort.
Et jusqu’à maintenant, personne n’est mort, et des gens continuent à me dire que des personnes vont mourir et que je vais avoir des ennuis, et bien ça n’est jamais arrivé, et en 10 ans ça n’est pas encore arrivé, personne n’est mort.
ça fait réellement des choses fantastiques dans le corps, immédiatement. Vous le prenez et des choses extraordinaires commencent à arriver dans votre corps.
Le pire l’état de votre corps, le plus de choses extraordinaires arrivent.

– 30.50 – Bill : quel est le message pour les autres personnes, et peut-être aussi l’inspiration pour vous quant à la manière de mener ce projet, et y a-t-il des opportunités à prendre pour des gens qui veulent vous rejoindre dans cette action, ou dans leur propres actions de guérison du corps ?

– 31.07 – Jim : je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui font leurs propres actions. Ils traitent les gens dans leur voisinage. Et en Afrique il y a beaucoup de personnes emmenant du MMS dans différents endroits, et qui traitent les gens là-bas.
Il y a personne qui le fasse à très grande échelle, comme traitant des milliers de patients, mais il y a beaucoup de personnes le faisant à petite échelle.
J’aimerais penser que le MMS apporte un message au monde, qui est, premièrement que ça fonctionne, mais aussi que le message est, je pense, que nous avons besoin de la liberté d’utiliser ce dont nous avons besoin pour notre propre corps.
Je veux dire qu’aucun gouvernement ne devrait avoir le droit de nous dire que nous ne pouvons pas prendre un médicament ou une solution en particulier, ou une certaine nourriture ou quoi que ce soit.
Et le gouvernement essaye de plus en plus de tout contrôler, et il y a de nouvelles lois chaque jour, de grosses lois, des lois très lourdes, qui essayent de nous empêcher d’obtenir les vitamines et les nourritures que nous voulons avoir pour nous-mêmes.
Et je pense que le message principal du MMS devrait apporter dès maintenant, est que nous avons besoin, les peuples du monde ont besoin de liberté. Et que nous ne devrions pas autoriser le gouvernement à nous enlever notre liberté.
Et c’est ce que nous avons fait depuis 100 ans, les gouvernements ont pris nos libertés aussi vite qu’ils le peuvent.
Et ce message devrait aller aux gens car il y a quelque chose que vous pouvez prendre, et le gouvernement veut vous en empêcher s’il en a l’opportunité, mais ne le laissez pas faire.

– 33.05 – Bill : donc ce n’est pas simplement à propos d’un produit concrêt que les gens peuvent utiliser pour optimiser leur santé, mais c’est aussi un problème de souveraineté personnelle.

– 33.12 – Jim : oui, exactement, et si nous n’institons pas là-dessus, nous allons nous retrouver sans les choses dont nous avons besoin.

– 33.25 – Bill : très bien Jim, merci beaucoup. Vous retournez en Afrique dans quelques jours, est-ce exact ?

– 33.30 – Jim : c’est exact

– 33.31 – Bill : et planifiez vous de rester en Afrique ou est-ce que le futur est tellement flou que vous ne savez vraiment pas ce que vous ferez personnellement ?

– 33.38 – Jim : je prévois de rester en Afrique pendant quelques temps, mais je mets en place une école, en République Dominicaine, un centre d’apprentissage pour le MMS.
Et au début au moins, ce sera au moins 2 semaines d’entraînement intensif. Une personne se rend là-bas, et en plus de lui apprendre, nous lui faisons faire par elle-même. Et donc en 2 semaines de pratique avec le MMS pour presque tout les cas possibles, et 2 semaines à l’appliquer sur eux-mêmes, quand une personne quittera cet endroit, elle saura exactement ce qu’elle peut faire avec le MMS, et ce qu’elle ne peux pas faire, parce qu’elle aura fait tout cela.

– 34.20 – Bill : c’est comme un internat

– 34.25 – Jim : oui c’est un internat, et ils se soigneront les uns les autres, de la façon dont je traite les locaux, et ça leur donnera une bonne idée de ce qu’ils peuvent faire quand ils rentreront chez eux.
Et pour vous donner les éléments de base, pour 1.000 US Dollars, ils ont 2 semaines, nourris logés, et tous les cours, et quand ils partent ils ont 6 bouteilles de MMS, et un certain nombre d’autres choses. Donc ils rentrent vraiment avec quelque chose de valeur, pour ces 1.000 USD, et c’est aussi de bonnes vacances, des vacances studieuses.

– 35.09 – Bill : où les gens peuvent-ils avoir les détails ?

– 35.10 – Jim : ce sera sur internet, ils devront consulter mon site internet, ce sera probablement sur http://jimhumble.biz, et ce sera sûrement sur mes autres sites. J’ai 20 sites internet, et vous pouvez aller sur http://jimhumble.biz et ensuite surfer sur mes autres sites à partir de là.
Mais ce sera sur http://jimhumble.biz quand ce sera prêt, et nous y travaillons en ce moment, et ça devrait être prêt dans 1 mois ou 2.

– 35.44 – Bill : et si quelqu’un veut vous supporter, pratiquement, matériellement ou financièrement, qu’est-ce que les gens devraient faire pour communiquer avec vous personnellement ?

– 35.55 – Jim : le mieux pour m’envoyer de l’argent, le meilleur moyen actuellement, c’est [email protected]
Tout argent qui viend à cette adresse, ma secrétaire vous enverra un reçu que vous pourrez utiliser pour le fisc, car l’argent va directement de là vers ma Fondation.

– 36.30 – Bill : quand vous dîtes [email protected], il s’agit d’un compte Paypal.

– 36.35 – Jim : oui il s’agit d’un compte Paypal. Donc ça m’arrive par ce moyen.

– 36.42 – Bill : d’accord, et y a-t-il des opportunités pour qui veulent vous aider en Afrique, pour quelqu’un qui voudrait avoir une année sabatique aventureuse, qui serait qualifié, par exemple quelqu’un qui a une expérience en infirmerie, en maladies tropicales, et qui voudrait aller là-bas en compagnie du pionier pour faire un travail intéressant. Est-ce que c’est le genre d’opportunité qui est disponible ? Ils peuvent entrer en contact avec vous ?

– 37.10 – Jim : oui, surtout s’ils sont intérressés pour aider, spécialement avec de l’argent. Nous n’aurons pas besoin de beaucoup plus d’argent au fil du temps, mais nous allons bien pour l’instant, même si il semble que c’est l’inverse.
Nous nous étendons très lentement, mais l’idée est de mettre en place une organisation séparée où les gens puissent venir. J e ne remplacerai jamais le système médical. Nous n’allons pas essayer de le prouver et de le pousser dans le système médical, nous ne ferons jamais cela.
Je ne veux pas le prouver, je ne veux pas avoir le système médical en tant qu’ennemi. Je veux juste que ça devienne un système de guérison, basiquement, qui se développe à travers les différents pays, et disponible pour tout personne qui veut être traitée.
Nous les traiterons à notre façon, ou alors ils pourront aller se faire soigner dans le système médical, ça pourra être l’un et l’autre.

– 38.25 – Bill : peut-être que vous pouvez dire que vous voulez aider les gens qui sont conscients de leur souveraineté personnelle.

– 38.30 – Jim : oui, cela aussi.

– 38.33 – Bill : d’accord Jim, je comprends. Ce fut un grand plaisir de vous interviewver. J’aimerais que nous restions en contact, et serez vous de retour en Europe l’année prochaine à cette époque ?

– 38.45 – Jim : oui, probablement.

– 38.46 – Bill : nous devrions faire des mises à jour sur votre projet et votre développement.

– 38.52 – Jim : oui ça serait sympa, d’accord.

– 38.54 – Bill : jim Humble, merci beaucoup, et j’espère vous revoir l’année prochaine.

– 39.00 – Jim : oui, j’espère vous revoir l’année prochaine aussi.

La suite de l’interview n’est pas traduite, elle concerne le sujet de la prospection d’or et la transmutation de métaux précieux utilisant les mises à feu avec de la poudre noire constatées par Jim.

– Voyez les définitions chimiques en Français ici :
– Acide hypochloreux http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_hypochloreux
– Hypochlorite de calcium http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypochlorite_de_calcium


Où est Jim Humble et que fait-il ?

JIM HUMBLE quelque part en Afrique Juillet 2009

Jim Humble est devenu « PT » – un « Perpetual Traveler. » ( voyageur perpétuel )

Pendant ses voyages de pays en pays, Jim rencontre des gens qui lui présentent des leaders qui ouvrent la porte au MMS, sous la forme de séminaires, de lectures, et de sessions de formation auxquelles participent des médeçins, des propriétaires de cliniques, et des infirmières. Rapidement ils commencent ensuite à dispenser le MMS le Miraculeux Minéral en Solution directement aux personnes qui en ont besoin – là-bas, dans des petits villages, des prisons et dans des zones pauvres ou les maladies peuvent être réduites ou éliminées.

JUSTE UN RAPPEL :
La Nouvelle Stratégie Démontrée de JIM HUMBLE pour le MMS :

Si vous prenez une simple dose de deux gouttes activées de MMS toutes les deux heures, toute la journée pendant plusieurs jours ( et nuits si vous le pouvez ), toujours en restant en diminuant un peu si une sensation de nausée apparaît, alors, au fur et à mesure que le temps passe vous aurez dégagé les pathogènes sans avoir à atteindre l’objectif qui, avant, était d’arriver à 15 gouttes ou plus.
Avec des doses de deux gouttes, ajouter assez d’eau pour ne plus sentir le goût du MMS. L’eau n’affaiblit pas ou ne réduit pas les ions bénéfiques de ClO2 – ils sont retenus dans l’eau pendant à peu près 1.5 heures. Si vous ne pouvez pas boire le verre entier, buvez la seconde moitié du verre 15 minutes plus tard. Lisez la méthode réactualisée de Jim sur http://JimHumble.biz

LE RAPPORT DU VOYAGE DE JIM COMMENCE ICI :

Activités Actualisation du 5/1/07 au 7/20/09. J’ai travaillé au Mexique pendant près de deux ans obtenant des essais cliniques réalisés qui documenteront à propos des améliorations de la santé produits par le MMS dans le cas de patients réels. J’aide aussi des amis là-bas pour soutenir les ventes du MMS au Mexique. Cette clinique est propriété de, et est gérée par l’association du Mexique à but non-lucratif « James V. Humble Mexican non-profit Research Foundation » mais elle a été créée et payée par les ventes de mon livre, Le Miraculeux Minéral Supplémentable du 21ème Siècle. De par la loi, je ne peux pas faire partie de la fondation, mais je peux être un conseiller non-participant, alors c’est ce que je suis.

Ensuite le virus de la grippe A a frappé la capitale Mexico autour du 1er Mai 2009. Je ne vis pas près de cette ville mais j’ai pensé  » là il y a une possiblilité de montrer que le MMS peut guérir la grippe A. Alors, j’ai fait appeler par mon ami(e?) le Sénat Mexicain et lui ai fait dire que le MMS pourrait probablement résoudre le problème de la grippe A. A ce moment là nos amis dans la capitale Mexico, même un qui travaillait dans le principal hopital pour la grippe A avaient vérifié 2000 morts de la grippe A.

Cependant, un sénateur des plus haut-placés nous a dit que leurs mains avaient été liées et que le Sénat ne pourrait rien faire et qu’on me consellait de quitter le Mexique immédiatement car quelqu’un très puissant ne voulait pas qu’il soit fait quoi que ce soit pour la grippe A. L’indication était que si il semblait que le MMS pourrait faire quelque chose, cela pourrait être malsain pour moi au Mexique. Voyant que, peu importe qui était en train de faire la grippe A et qu’il était assez puissant pour lier les mains du Sénat Mexicain, c’était sufffisant pour que me décider à partir immédiatement.

A l’aéroport un de mes amis qui y était pour me voir en privé fut appelé par quelqu’un qui dit qu’une petite ville proche avait pas mal de cas de grippe A. Ils demandaient de l’aide. J’ai pensé qu’on pourrait peut-être faire quelque chose alors j’ai annulé mon vol. On a appelé un médeçin de la ville et il a dit qu’il nous accompagnerait à la ville le matin suivant. Il était très enthousiaste de faire quelque chose au sujet de la grippe A. Néanmoins, le matin suivant il ne voulut pas nous parler et sa secrétaire nous a dit de ne pas l’embêter pour essayer de le joindre. J’ai pris cela comme une raison de plus pour partir, alors je suis parti ce jour là par l’avion qui allait à Mexico City, et je suis reparti immédiatement à d’autres endroits loin du Mexique.

J’étais préoccupé pour mes amis du Mexique sauf que je savais qu’ils avaient des amis loyaux pour les protéger, et ils sont des experts dans l’utilisation du MMS pour se protéger des virus de tous genres.

Un ami m’avait invité en Afrique du Sud pour y rencontrer un docteur de là-bas. Ça semblait être un bon endroit ou aller à ce moment là. J’ai pris un avion à Cape Town, en Afrique du Sud, et j’ai rencontré mes amis chez lesquels on a passé la nuit. Le jour suivant nous avons voyagé pendant 24 heures en voiture jusqu’à une autre ville. J’ai dépensé pour la voiture de location et pour le chauffeur, beaucoup plus que les billets d’avion ne m’auraient couté. J’étais en Afrique du Sud à ce moment là ( je n’y suis plus ). Je suis à plusieurs milliers de kilomètres et plusieurs pays plus en haut de la côte ouest, un peu dans les terres, et ensuite à quelques 1500 kilomètres de cet endroit en train de présenter le MMS à des docteurs dans des endroits reculés.

Mais pour en revenir à la rencontre avec le docteur Zondo à Durban, il est un Zoulou et à ce moment là il était en train de construire un hopital en haut d’une montagne, à une centaine de kilomètres de Durban. J’ai expliqué les aspects techniques du MMS et comme beaucoup d’autres médeçins, une fois qu’il a compris la chimie du MMS il a été certain que ça marcherait et immédiatement il a voulu incorporer le MMS dans son réseau de cliniques

En plus de construire un hopital, il enseignait à 500 élèves pour utiliser la médeçine traditionnelle des Zoulous. ( c’est principalement une médeçine à base d’herbes ). Il essayait d’obtenir cent grands containers de transport découpés et modifiés pour en faire des cliniques herbales installées dans la jungle en Afrique du Sud et dans certains des pays voisins. Certains des étudiants étaient des pays voisins. Il m’a demandé d’enseigner à des étudiants sélectionnés comment préparer et comment utiliser le MMS.

Je n’aime pas avoir à dire cela, mais les choses ne se sont pas bien passé. Chaque jour il était supposé passer me prendre pour que j’aille faire des classes à propos du MMS, mais quand il devait passer à 8 heures du matin il arrivait en général 6 à 8 heures en retard et je n’avais pas le temps de faire les classes. Désespéré j’ai suggéré d’aller m’installer là-haut dans la montagne. Il a pensé que c’était une bonne idée, mais de la manière dont les choses se sont passé, j’ai déménagé pour aller dans la zone ou vit Dr. Zondo dans une de ses maisons rondes dans un quartier Zoulou. Mais malgré cela je n’ai pas pu faire ne serait-ce qu’une seule classe.

J’ai eu une conversation avec lui dans laquelle j’ai expliqué la délégation de l’autorité et que personne ne devrait jamais avoir à contrôler plus de six personnes. C’est une règle de base en management selon laquelle quand on doit conseiller plus de six personnes on s’enlise. Il pensa que ce que j’avais à dire était bon et il me promit qu’il commencerait à déléguer l’autorité le jour suivant.

Je suis resté un jour sur la montagne, dormant à même le sol avec de la paille par terre, et j’ai été mordu par une araignée veuve noire, à la cheville. Ça a enflé énormément et des taches irrégulières de couleur noire ont commencé à se former autour de la morsure. Ça paraissait très sérieux. Je me demandais si les médeçins du coin avaient quelque chose pour une morsure de veuve noire. Je suis allé en voir un et il s’est révélé que la médecine en Afrique du Sud, tout comme la médecine en Amérique, n’avaient rien pour les morsures de veuve noire. Alors j’ai commencé à prendre simplement du MMS toutes les heures pendant à peu près deux jours. Cela a réglé le problème de la morsure. L’inflammation a commencé à baisser à partir de la cinquième heure et a continué à baisser jusqu’à revenir à la normale. J’ai continué à prendre du MMS deux fois par jour.

Après j’ai parlé à Zondo à propos du management, la situation fit que le jour suivant un des murs de son nouvel hopital tomba à cause d’une rafale de vent et tua deux de ses élèves. Ensuite il a été occupé avec la police, les enquêteurs d’autres branches de l’autorité, les parent, les funérailles, les chefs des Zoulous et d’autres. Rien ne fut fait et je n’ai pas pu enseigner une seule classe à propos du MMS. Le Dr. Zondo continuait de tenter de superviser 500 étudiants et travailleurs. J’ai commencé à enseigner à une de ses femmes ( il avait quatre femmes ) quelques choses à propos du MMS. Finalement il m’a invité à aller à Johannesburg pour parler au Président. Je n’en avais pas parlé avant, mais il est un membre de la famille du nouveau président qui est aussi un Zoulou.

Bref j’ai voyagé jusqu’à Johannesburg, et j’ai parlé avec quelques persones, mais je ne suis pas parvenu à parler au président du MMS ou de quoi que ce soit. Le Dr. Zondo ne m’a pas traité très bien et il attendait de moi que je reste dans les parages pendant qu’il passait du temps à ne pas faire les choses qu’il y avait à faire. Il a essayé, mais aucun de ses plans n’a eu de résultat, ça allait prendre des années là ou lui prévoyait en quelques semaines. Finalement j’ai dit que c’était assez.

Je lui ai dit sur le chemin du retour de Johannesburg ou rien n’avait été comme il avait dit et ou il m’a tenu dans l’ombre au sujet de ce qui se passait et de ce qui allait se passer. Je lui ai dit,  » C’est suffisant  » je retourne à la ville et je vais y donner des classes à d’autres personnes qui voulaient apprendre à faire et à Utiliser le MMS. J’ai dit qu’il pouvait aller en ville ou envoyer des personnes si il voulait qu’ils apprennent.

En ville j’ai acheté un bidon de 50 kilos de produit chimique pour faire du MMS et j’ai enseigné à plusieurs personnes comment le fabriquer. J’ai aussi acheté les diverses bouteilles et entonnoirs nécessaires pour faire du MMS et j’en ai fait donation aux gens qui voulaient faire du MMS. Finalement le Dr. Zondo est venu à une classe en personne et a appris à le fabriquer. Il a eu une commande de 2 000 bouteilles de MMS de la part du Président pour les services des Forces Armées d’Afrique du Sud. Cela pourrait être une bonne opportunité pour lui et pour le pays pour commencer à utiliser le MMS de manière officielle; néanmoins, il y a de fortes chances que cela lui prenne une année entière juste pour fabriquer les 2000 bouteilles.

La dame en ville et son mari qui commencèrent à fabriquer le MMS pourraient faire les bouteilles de MMS pour le Dr. Zondo pour le Gouvernement, mais il ne permettra probablement pas cela. Alors ça va prendre des mois. J’ai formé la dame en ville parce qu’elle voyage dans le monde entier assez souvent, pour diriger des goupes de prière. Elle aime aussi traiter les personnes pour les voir aller mieux et j’ai pensé qu’elle présenterait le MMS à pas mal de personnes. Son nom est maliga Naidoo et son numéro de téléphone est 0027 031 468 8067. Le 0027 c’est le numéro pour appeler le pays d’Afrique du Sud. Je donne son numéro au cas ou quelqu’un pourrait vouloir l’aider pour ses voyages ou pour sa fabrication ou juste pour lui rendre visite. Son mari, Kay, est en fait celui qui fait la fabrication et elle tient à jour les formalités de l’affaire.

Je suis parti une fois que j’ai senti qu’ils avaient une assez bonne idée de la fabrication et aussi de comment traiter les personnes. Les choses avançaient très lentement, seulement un peu chaque jour car il y avait beaucoup choses qu’ils faisaient et qui faisaient que je devais les attendre. J’ai ressenti un besoin d’aller dans une autre partie de l’ Afrique car des personnes me demandaient d’y aller et qu’elles me disaient combien il y avait de personnes malades desquelles s’occuper. Je suis parti le 11 Juin 2009 en voyageant en voiture.

On a fait un bon voyage de par l’ Afrique. Il y a pas mal de gens qui voyagent en Afrique. Certains essaient d’apprendre et d’aider et certains voyagent simplement pour voir. Le monde voyage en Afrique. N’importe quel jour, vous aurez probablement entre 10 et 20 voyageurs internationaux qui passent à n’importe quel point donné sur n’importe quelle voie principale et aussi sur la plupart des routes secondaires.

Le nouvel endroit présentait une occasion fantastique d’aider des personnes et en même temps de prouver au monde que le MMS ça marche vraiment. Cette opportunité d’aider les personnes consiste en une zone reculée en Afrique, très loin dans une étendue naturelle sauvage. La zone fait à peu près 80 kilomètres de côté et des milliers et des milliers d’ Africains y vivent. Il y a plusieurs cliniques et plusieurs petits hopitaux ici et les docteurs sont tous si fatigués du HIV et d’autres maladies qu’ils sont disposés à m’écouter et on y fait les choses sans interférences.

J’ai rapidement eu 35 cas de HIV qui suivent le protocol HIV du MMS. On a seulement commencé avec ce nombre de personnes parce qu’il voulaient voir les résultats.

Vous savez probablement que la plupart des cas de HIV souffrent d’une ou de plusieurs maladies ou juste de problèmes de santés provoqués par le non-fonctionnement du système immunitaire. Ils sont tous sous le coup d’une condamnation à mort. Leur système immunitaire ne peut pas supporter les problèmes de santé par lesquels ils passent. Un exemple était un enfant de 8 ans dont le corps enflait. Son visage était tellement enflé qu’il pouvait à peine voir, ses mains et ses pieds étaient enflés la première fois que je l’ai vu. Deux jours après avoir commencé le protocole du MMS pour le HIV son corps tout entier était revenu à l’état normal. Il avait été enflé depuis deux mois et les médeçins ne pouvaient rien trouver pour l’aider.

Le protocole du MMS pour le HIV ou le SIDA c’est simplement 3 gouttes activées de MMS toutes les heures pendant trois semaines. Si ça n’est pas suffisant, alors on augmente le nombre de gouttes par heure autant qu’on le peut sans indisposer le patient. L’idée c’est de saturer le corps de MMS sans provoquer la nausée.

Bref , de toutes manières il y a eu beaucoup de difficultés, principalement avec mon ordinateur et pour être capable de répondre aux questions des quelques personnes autour du monde qui avaient besoin de réponses. Il y a un certain nombre de fournisseurs d’accès à Internet dans le coin, mais aucun d’eux ne fonctionne vraiment bien du tout. Je me suis débrouillé en me logeant dans service d’hotel catholique à un prix vraiment très faible.

Ensuite il y a eu des problèmes de banques. En fait le temps a passé pendant que j’étais entre les différents problèmes pour commander les produits chimiques et pour les faire transporter. Il y a eu beaucoup de problèmes, et beaucoup de responsables qui pouvaient seulement penser à des raisons pour lesquelles les produits chimiques ne pouvaient pas être transportés.

Comme je l’ai mentionné, pratiquement toutes les personnes ayant le HIV souffrent de divers problèmes de santé et de maladies aussi. Au moment ou j’écris, j’ai 35 personnes qui suivent le protocole du MMS pour le HIV. En général avant la fin de la deuxième semaine, tous les problèmes de santé et/ou maladies sont partis et les personnes se sentent dans leur état normal. Maintenant tout ce qu’il leur reste à faire c’est de donner négatif à l’analyse de sang du HIV.

J’espère que vous voyez ce que j’essaie de faire ici. Je veux parvenir à ce que tous les hopitaux utilisent le MMS de manière étendue avant de partir. Je prévois de donner quelques classes avant d’en avoir terminé. Une fois que cela se sera produit et que le gouvernement aura vu et approuvé ce qui se passe, alors plusieurs magazines et autres reporters seront invités. Plusieurs m’ont déjà dit qu’ils sont intéressés. J’ai maintenant quelques amis puissants dans ce pays qui veulent aider leur pays. Le monde saura malgré le blocage au niveau des principaux services d’informations.

Alors laissez-moi dire à ce point qu’il y a un peu de place pour que plusieurs apprentis viennent et travaillent avec moi pour un certain temps. Ceci est une fantastique opportunité si vous avez l’argent pour financer votre propre voyage et vos coûts de vie. Le cout d’une chambre au service Catholique est seulement de 20 dollars par jour.
J’aimerais voir deux ou peut-être trois personnes ici pour aider et pour observer ce qui est en train de se passer.
J’aimerais qu’ils soient d’un genre de clinique de médecine alternative, mais j’accepterais aussi des docteurs de la médecine. Après formation, vous pourriez être quelqu’un qui fait la même chose que je fais, ou vous pourriez retourner à votre clinique avec un certain degré de certitude que vous pouvez guérir pratiquement n’importe laquelle des maladies qui sont considérées comme étant incurables.

Il y a aussi un poste pour un assistant de voyage, de préférence une femme, qui puisse s’occuper de l’organisation, du planning des voyages, de l’historique financier, et de tenir un journal tout en étant constamment en mouvement sans les avantages d’un bureau physique. Une expérience pour travailler sur un ordinateur portable, pour garder des informations et prendre des notes est souhaitable. Savoir prendre des photos et les passer à un ordinateur portable est nécessaire. Savoir transférer des photos et d’autres écrits à ma base d’opérations est aussi nécessaire. Les postulants devraient être quelqu’un qui est capable de me suivre dans la jungle et qui soit volontaire pour accepter les inconvénients et les risques. J’ai 76 ans, mais je suis en pleine santé. Si vous avez trop de poids, ou que vous êtes gros ou que vous manquez d’agilité vous ne seriez pas capable d’aller là ou je vais. Les postulants devraient être conscients qu’avec mes écrits et mon expérience dans l’utilisation du MMS ils doivent être totalement intéressés dans cette ligne de travail sans aucun paiement en retour pour le moment – tout du moins jusqu’à ce que le financement de la Fondation permette, un jour, d’attribuer des financements de couts de voyage et de services en tant que consultant. Mon adresse email pour cette affaire est [email protected]

Cette actualisation couvre le mois de Mai tout entier et la première moitié de Juillet 2009. J’actualiserai les développements futurs des choses ici dans cet endroit de la jungle au fur et à mesure qu’elles se produisent, ou dans les quelques semaines après qu’elles se soient produites. Dans seulement quelques mois attendez-vous à voir un article d’un magazine à propos de ce qui est en train de se passer ici.

Pendant ce temps là tout ce que vous pourrez faire pour informer les gens à propos du MMS là ou vous êtes sera toujours utile. Bien sûr les donations sont toujours appréciées sur mon compte PayPal à [email protected]

Mon seul revenu provient des ventes de mon livre au format papier qui inclus à la fois les tomes I et II reliés ensemble. Vous pouvez le commander à http://miraclemineral.org/book.php Néanmoins, je préfèrerais que vous sortiez et que vous informiez les personnes au sujet du MMS. Vous pourriez faire les deux choses. Si suffisamment de personnes savent au sujet du MMS cela peut sauver beaucout de personnes des vaccinations contre les grippes pandémiques et de beaucoup d’autres maladies que les gouvernements et que l’ Organisation Mondiale de la Santé tiennent en réserve pour nous. Le MMS peut aider aux personnes à survivre à la guerre virale, pour vivre, pour voir un meilleur futur ou les dirigeants choisiront la paix, la vie et la santé.

JIM HUMBLE quelque part en Afrique Juillet 2009

Retour haut de page