Éviter 80% des maladies c’est possible !

Ce livre intègre les données essentielles provenant de plus de 25 livres différents, dont 19 auteurs sont médecins, et 2 sont nutritionniste-diététiciennes diplômées. Procurez-vous mon livre qui est le seul à présenter tous ces faits révolutionnaires sous la même couverture, gratuit sur www.TrèsBonneSanté.fr

En version papier ici !

Inscrivez-vous sur ma liste gratuite «Très Bonne Santé»

Le paludisme enfin vaincu !

Bonjour  à toutes et tous,

En cette fin d’année je tenais à rendre hommage à Jim Humble qui viend de prendre sa retraite. Comme le prouve cet article paru ici le 10 mai 2013, notre civilisation a trouvé une solution rapide et pas chère pour guérir une des infections les plus meurtrières aujourd’hui.

C’est en fait durant les années 90’s que Jim a découvert par hasard cette capacité du dioxyde de chlore à tuer le parasite du paludisme presque instantanément, donc il y a plus de 20 ans.

Et pourtant chaque année dans notre monde des millions en meurent encore, et des centaines de millions en souffrent. Alors souhaitons bonne fin d’année et bonne retraite à Jim, et souhaitons de tout coeur aussi que les MMS 1 et 2 soient enfin reconnus à leur justes valeurs dès que possible !

Traduit de la VIDEO de Mai 2013.

red-cross-18

Première mondiale avec la Croix-Rouge ! Le paludisme finalement vaincu !

0:40 À la fin de 2012 quand une partie de l’humanité attendait la fin du monde, nous avons eu la chance d’être en mesure de lancer une nouvelle ère pour le MMS.

0:50 Une coincidence ou peut-être la chance, nous ont permis de faire une étude en collaboration avec la Croix-Rouge d’Ouganda, où nous avons été autorisés à administrer du MMS à des patients dans une clinique de Luuka pendant 4 jours.

01:02 La Croix-Rouge était intéressée à savoir si le MMS pouvait avoir un impact positif sur la santé de leurs populations et en particulier ils ont voulu savoir s’il pouvait guérir le paludisme.

1:13 Ce projet pilote impliqua des semaines de planification intensive, y compris de nombreux détails à chaque étape du processus. Organiser quelque chose en Afrique exige beaucoup de créativité, tout en étant prêt à tout.

01:27 Par exemple, nous ne savions pas combien de patients participeraient à cette étude, nous ne pouvions donc rien laisser au hasard.

01:34 Ici, vous voyez les nombreuses personnes ayant des problèmes de santé qui sont arrivés le premier jour, en attente de traitement. Avant que sujets du test ne soient traités, leur nom et d’autres données ont été soigneusement consignés sur papier et également enregistrés dans l’ordinateur.

01:51 Ils ont ensuite reçu un premier examen par le médecin afin de déterminer leurs symptômes et d’enregistrer le diagnostic sur leur formulaire de patient.

02:35 Chaque sujet a reçu un test de paludisme qui a rapidement révélé s’ils étaient infectés par la maladie. Chaque test du paludisme a été numéroté et enregistré sur le formulaire du patient.

red-cross-01

02:56 Si l’indicateur restait vide, c’est que le sujet du test n’était pas infecté par la malaria. Toutefois, si l’indicateur montrait une ligne rouge, comme montré ici, le sujet est effectivement atteint de paludisme.

red-cross-13

03:20 Dans cet exemple, vous voyez 2 lignes rouges. Cela signifie que le patient souffre de deux souches différentes de paludisme. C’est plutôt commun, surtout compte tenu qu’il y a cinq variétés différentes de paludisme.

red-cross-15

03:35 Selon le nombre de personnes qui attendent leur tour pour entrer dans le laboratoire, nous pouvons voir visuellement combien étaient atteints de paludisme.

03:43 Les sujets positifs au paludisme sont envoyés au laboratoire où ils reçoivent un second test sanguin pour compter le nombre de parasites du paludisme avec le microscope, pour déterminer ainsi la façon dont le patient est malade.

red-cross-02

04:30 Le laboratoire a gardé un registre distinct qui sera utilisé pour évaluer les résultats ultérieurs. Les sujets des tests qui n’ont pas souffert de paludisme, en d’autres termes le test du paludisme était négatif, sont allés voir l’infirmière qui a effectué un deuxième examen approfondi.

05:05 Une fois que l’infirmière avait fini, les sujets testés étaient envoyés à une table où le MMS, également connu comme désinfectant pour l’eau, était administré.

red-cross-16

05:59 Chaque sujet du test a reçu la dose de MMS approprié. Les adultes atteints de paludisme ont reçu 18 gouttes de MMS. Les adultes qui étaient négatifs au paludisme, n’ont reçu que 8 gouttes.
Les enfants atteints de paludisme ont reçu 8 gouttes, et les enfants qui étaient négatifs au paludisme n’ont reçu que 6 gouttes. Tous les bébés avec ou sans paludisme ont reçu 2 gouttes.

red-cross-17

06:25 Le MMS a été activé avec une solution d’acide citrique à 35%. Après vingt secondes de temps d’activation, une demi-tasse d’eau a été ajouté à la solution.

06:36 Naturellement bébés ont reçu moins parce qu’ils ne peuvent pas boire autant.

red-cross-05

07:01 A la fin tout le monde a reçu une bouteille d’eau minérale pour aider à débusquer les agents pathogènes après le traitement.

07:14 Les sujets testés qui ont reçu le traitement du paludisme ont dû revenir le lendemain pour un second test sanguin pour déterminer si le traitement MMS avait fonctionné ou non.

07:24 Ici, nous voyons une photo de la deuxième journée montrant la documentation des patients. Nous voyons la deuxième prise de sang confirmant qu’ils n’ont plus les parasites du paludisme dans le sang. En d’autres termes, ils étaient en bonne santé et non plus le paludisme.

07:40 Les travailleurs du laboratoire ont signé les dossiers du patient, ce qui confirme que le paludisme était guéri.

red-cross-11
red-cross-12

08:13 La clinique est située dans le quartier Luuka, une zone rurale à environ 3 quarts d’heure de route de la grande ville la plus proche.
La Croix-Rouge a choisi cette clinique parce qu’ils avaient déjà effectué des recherches dans le même endroit, sur la santé et comment elle est liée à la qualité de l’eau locale.
Ils voulaient ajouter les résultats de cette étude avec les recherches qu’ils avaient déjà faites.

red-cross-09

08:36 La Croix-Rouge a trouvé les sujets du test grâce à de la publicité sur les 2 stations de radio locales. Les gens ont été invités à venir à la clinique de Luuka pour un examen.

08:47 Chaque jour consécutif durant la période d’étude de quatre jours, a vu venir plus de gens. Leur objectif initial était de traiter 200 personnes souffrant de paludisme avec le MMS. A la fin du quatrième jour, nous avions traité un total de 781 personnes.

09:20 Mais seulement 154 avaient le paludisme. Sur les 154 qui ont été testées positives au paludisme, 143 étaient exemptes de paludisme 24 heures après avoir reçu le traitement de MMS.

09:48 Les onze sujets testés positifs pour le paludisme, le jour suivant, soit n’avaient pas pris la dose complète de MMS, soit l’avaient crachée, de sorte que la dose était trop faible pour tuer tous les parasites du paludisme.

10:01 Ces sujets ont reçu une deuxième dose de MMS et ont été soigneusement surveillés, afin de s’assurer qu’ils ont pris la dose complète. Un test de suivi subséquent a montré qu’eux aussi, sont maintenant exempts de paludisme.

11:30 Je suis très très heureux parce que cette dame qui vient là, elle était en très mauvais état hier, et nous lui avons donné de l’eau purifiée. Mais je suis très surpris qu’elle est soit redevenue normale.

11:52 Je souhaite que la même chose se poursuive pour d’autres personnes. Et elle nous souhaite du bien et du succès. Je suis donc heureux pour cela.

13:00 Le médecin-chef nous a fourni des résultats complets à la fin du projet.
781 patients ont été testés.
154 avaient le paludisme,
143 sont maintenant ok.
11 ne vont pas bien à cause de trop peu de gouttes.

Alors, êtes-vous heureux des résultats cher Docteur?
R: très heureux!

13:41 Voici quelques photos mettant en valeur notre projet avec la Croix-Rouge. Au début du XXe siècle, alors que la médecine moderne a été organisée, un effort simultané qui se tramait à dénigré et ridiculisé les méthodes de guérison alternatives.

red-cross-10
red-cross-14

14:03 Toute alternative naturelle à la médecine moderne a été appelée automatiquement charlatanisme. Même aujourd’hui, après presque cent ans de médecine traditionnelle, tandis que certaines pratiques pourraient être définies comme criminelles, n’ont pas encore fait de trêve avec les méthodes de guérison naturelle.

14:18 Heureusement tous ne sont pas intimidés et il y a ceux qui insistent pour le bien public.
Jim Humble est un bon exemple avec sa découverte du MMS, un purificateur d’eau naturel qui a démontré avoir de nombreux effets bénéfiques sur la santé.

14:36 ??Depuis plus de dix ans, les gouvernements ont été en guerre contre le MMS, en mettant les scientifiques sous les projecteurs publics en les faisant mentir sur les soi-disant dangers du MMS.

14:50 Cette vidéo sert maintenant comme une pièce de plus pour prouver l’efficacité du MMS dans la lutte contre l’une des maladies les plus mortelles au monde.

14:58 Les médecins de cette clinique africaine n’ont pas été influencé par la médecine organisée ou l’industrie pharmaceutique et n’avaient pas de notions préconçues ou de préjugés.

15:09 Ils n’avaient aucune idée si ces gouttes d’eau de purification feraient quelquechose, mais le deuxième jour, lorsque les résultats des tests de paludisme, sur la majorité des sujets, étaient négatifs, les médecins ont été choqués et sans voix.
Ils n’avaient jamais rien vu de tel auparavant.
Jusque-là, le paludisme était une maladie incurable pour eux.

15:29 Mais ce n’est pas tout, les médecins étaient encore plus surpris de trouver des sujets du test souffrant d’autres maladies, qui jusque-là ne guérissaient pas, retrouver aussi une bonne santé.

15:39 Piusque l’industrie médicale et pharmaceutique organisée ne cherche pas à guérir les gens, mais se concentre plutôt sur ??la dissimulation des symptômes, elle s’est transformée en un syndicat du mal, qui est à l’origine es souffrances inutiles de toute l’humanité, et doit être appelée à en rendre compte face à la Cour internationale de justice à La Haye.

15:58 Cela peut sembler sévère, mais considérez les millions de malades dans le monde entier. L’industrie pharmaceutique a ancré leur influence dans tous les pays de la planète, sans exception. Partout où vous regardez, vous trouverez leur combat contre des remèdes naturels et la destruction de la connaissance médicale antique.

16:18 La raison de ceci est que vous ne pouvez pas breveter des méthodes de guérison naturelle et vous ne pouvez pas gagner des millions de dollars avec des herbes médicinales.

16:26 Mais pire encore sont ceux qui suivent aveuglément le syndicat. Ils ne font rien pour vérifier les informations qu’ils diffusent. Ils n’ont jamais fait de recherche de leur propre fait, et n’ont vraiment aucune idée de la vérité. Ils veulent juste avoir une bonne vie et une bonne carrière. Malheureusement, il ya beaucoup de ces adeptes, et eux aussi finiront par tomber malade.

16:50 Malgré les souffrances venant de nombreuses maladies, la majorité de l’humanité est endormie. Tout en mettant leur confiance dans les médecins mal informés, aujourd’hui seulement ceux qui ont la force et le courage d’assumer la responsabilité de leur propre santé, pouront vivre une vie saine.

17:07 Nous sommes ravis d’avoir eu l’occasion de travailler avec la Croix-Rouge sur ce projet. La Croix-Rouge est une organisation sérieuse et leurs employés et bénévoles veulent aider leurs semblables.

17:18 Il s’agit d’une vidéo importante et on ne peut plus prétendre que le MMS découvert par Jim Humble est un agent de blanchiment dangereux et n’a pas sa place dans la médecine.

17:28 De toute évidence, il s’agit d’un outil important dans la lutte mondiale contre le paludisme, y compris d’autres maladies sur lesquelles il a montré une efficacité.

17:35 On ne peut qu’espérer que ceux qui se sont laissés égarés se réveilleront et reconsidérerons leurs convictions.

17:42 Mes remerciements vont aussi, comme toujours, à l’homme qui a donné à ma vie une nouvelle direction. Il m’a donné l’occasion de faire quelque chose d’important pour l’humanité.
Par conséquent, cette vidéo est un hommage à lui et je ne peux qu’espérer qu’elle fournisse un certain soutien à son importante mission.
Merci Jim!

Nouvelles, MMS, livre, sites internet

Bonjour les amis,

En cette fin de confinement proche, je vous annonce que nous avons passé la barre des 150 livres version papier achetés depuis Mars 2020, soit une moyenne de presque 20 par mois, ce qui est pas mal pour un livre en téléchargement gratuit, mais ridicule pour un livre qui peut sauver la vie de millions de francophones… J’ai fais ma part du travail, j’ai écrit et publié ce livre à mes propres frais, maintenant c’est à vous de le faire connaître.

Avec votre soutien nous pourrions passer la barre des 200 livres avant la fin de cette année, car quel plus beau cadeau de fin d’année que d’offrir à quelqu’un ce livre qui lui montre et démontre comment être ou retrouver la bonne santé !

Dedans, 19 auteurs sont médecins, et les autres informations sont prises des sites officiels des instances médicales de tout le monde francophone. Où allez-vous trouver un tel livre ailleurs ???

Pour aller directement à la conclusion et savoir ce qui est nécessaire pour vivre bien et longtemps, il faut manger comme les méditerranéens traditionnels, ajouter quelques compléments alimentaires bon marché, et bouger son corps tous les jours au moins 30 minutes. Après cela on peut rajouter un changement d’environnement pour respirer un bon air non pollué et ne pas stresser du matin au soir. La vie est simple quand on en connait les clés.


Concernant le MMS, avez-vous pris connaissance de cette grosse traduction que j’ai faite pour vous permettre de savoir ce que dit le chercheur le plus impliqué dans l’avancement du Dioxyde de Chlore ici https://lemineralmiracle.com/dr-andreas-kalcker-hero-mms/

J’ai moi-même reproduit la technique simple de production de CDS, ce concentré de dioxyde de chlore pur, dissout dans de l’eau plate, et avec 5 ml de chacune des bouteilles du kit MMS, j’ai obtenu 250 ml de concentré, juste en attendant le lendemain, sans besoin d’électricité ni de matériel compliqué. Ces 250 ml me permettront de faire 25 bouteilles de 1,5 litre de ClO2 dilué prêt à boire ou à vaporiser pour désinfecter.

J’ai acheté ce que j’ai trouvé dans les rayons « première nécessité » du supermarché d’à coté. En guise de petit verre qui puisse se tenir dans le bocal fermé, je n’ai trouvé qu’un pot à sel dont j’ai retiré le couvercle en acier, puisqu’il n’y a pas besoin de couvercle. Et j’aurais voulu un petit vaporisateur alimentaire, mais je n’ai trouvé que celui-ci qui fait 1 litre, du coup je vaporise partout  Mais c’est super contre les odeurs, ça neutralise les mauvaises odeurs instantanément !

250ml de ClO2 avec la méthode d’Andreas Kalcker !

J’ai ensuite dilué de ClO2 (dioxyde de chlore) dans une grande bouteille d’eau de 1 litre et demi, et je m’en sert pour toutes sortes de désinfections. J’en mets dans un vaporisateur pour l’appliquer facilement sur ma peau, sur mes masques, mes pieds et mes chaussures, mais aussi pour désinfecter toute surface, dans la salle de bain ou la cuisine. C’est rapide, sans danger pour la peau et c’est extrêmement bon marché.

Sur les 250 ml de concentré que j’ai préparé, je n’en ai utilisé que 10 ml en 1 semaine, et ce qui reste est encore bien jaune, bien concentré, et peut se conserver très longtemps au frigo dans un récipient en verre étanche, hors de portée des enfants et des personnes désorientées. C’est vraiment le top !

J’ai aussi créé une page sur le travail de Kerri Rivera, qui a mis au point le protocole pour les autistes, avec déjà 1600 qui sont sortis des symptômes connus sous le nom d’autisme ! C’est ICI https://lemineralmiracle.com/kerri-rivera-autisme/


Et pour finir ces nouvelles, j’ai commencé des pages sur les études scientifiques sur l’utilisation des mégadoses de vitamine C !

Voici ce que le médecin Frédérick Klenner disait à propos des mégadoses de vitamine C :

« Le potentiel est si grand et l’emploi si élémentaire que seuls les analphabètes continueront à nier son utilisation. »

J’en déduis donc que le nombre d’imbéciles a fortement augmenté depuis le siècle dernier, car de moins en moins de grands médecins mettent en avant la valeur de la vitamine C.

Ces derniers jours je travaille sur de nouvelles traductions sur … la vitamine C bien sûr !

N’empêche que j’en ai évité des journées de fièvre et de douleur durant ces 18 dernières années où j’ai avalé des mégadoses d’ascorbate en prévention mais aussi en traitement de toutes sortes de maux.

Milles mercis à ces pionniers qui n’avaient pas peur de parler haut et fort.

Les 3 pages en cours de construction, garnies d’études scientifiques :

https://tresbonnesante.fr/vitamine-c-pathogenes-etudes…/

https://tresbonnesante.fr/vitamine-c-cancer-etudes…/

Je vous souhaite une bonne fin de confinement, plein de connaissances et de découvertes ! Et pensez à offrir mon livre papier à celles et ceux qui comptent pour vous, et à votre médecin bien sûr, car nous devons tous devenir acteurs du changement !

David Giquello

>> Achetez la version papier ICI sur Bookelis <<

Meilleurs suppléments pour votre santé cardiaque

Les facteurs diététiques et de mode de vie jouent un rôle énorme dans l’apparition et la progression des maladies du cœur. Il est déjà bien connu que le tabagisme, le stress chronique, un mode de vie sédentaire et surtout, une mauvaise alimentation (avec des aliments transformés et des glucides raffinés) augmentent votre risque de maladie cardiaque. Ces facteurs augmentent également vos chances de développer des problèmes comme la résistance à l’insuline, le diabète et la prise de poids, qui sont connus pour endommager la santé du cœur de plusieurs façons.

Il semble que les déficiences nutritionnelles sont un autre facteur, bien que largement négligé, qui augmente votre risque de maladie cardiaque. Des études montrent que certains nutriments tels que la CoQ10, la vitamine D, la vitamine C et le magnésium sont exceptionnellement bénéfiques quand il s’agit de soutenir votre santé et fonction cardiaque. Et les déficiences de ces vitamines et minéraux sont connus pour nuire à votre santé cardiaque.

Plus important encore, ces nutriments fonctionnent comme des antioxydants et aident à limiter les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres. C’est un mécanisme important parce que les dommages oxydatifs conduisent à l’inflammation chronique – la cause profonde de la maladie cardiaque et beaucoup d’autres problèmes tels que l’arthrite, l’obésité, la résistance à l’insuline, les désordres auto-immuns, le cancer et les maladies neuro-dégénératives telles qu’ Alzheimer et Parkinson.

Triple coïncidence : virus / MMS /Pompiers et Dr Kalcker

Bonjour les amis,

Un petit message important concernant le virus actuel !

Une triple coïncidence m’a motivé à vous écrire au plus vite. D’une part j’avais vue la vidéo récente de l’IHU de Marseille qui stipulait que nous devrions tester les gens en prenant leur taux d’oxygène dans le sang, ce qui se fait avec un simple Oxymètre à 30 euros, et qui prend 20 secondes.

Hors il se trouve que j’ai rencontré lundi un proche dont le fils est Pompier de Paris, et qui m’a dit que depuis le mois de mars 2020 les pompiers utilisent ce taux d’oxygène dans le sang, la saturation oxygène, pour décider très rapidement si un patient est suspecté contaminé « virus actuel » ou pas. Et donc en quelques secondes ce résultat déclenche ou pas leur mise en combinaison spéciale et évacuation sanitaire en urgence. Les pompiers sont des héros !

Cela faisait donc 2 coïncidences sur ce sujet, dont j’avais déjà entendu parler le « Dr Marseillais », sur le fait que l’hypoxie, ou le manque d’oxygénation est un signe fort de la contamination éventuelle. Alors on se demande pourquoi personne, à part les pompiers, n’en a entendu parler, et surtout pourquoi ces Oxymètres ne sont pas recommandés par le gouvernement pour tester sa propre santé en général, en tant que sportif ou juste particulier, et surtout dans cette crise sanitaire actuelle ?

Moi j’utilise un oxymètre depuis de nombreuses années, lorsque je vivais en Thaïlande c;est courant là-bas, et d’en d’autres pays aussi, où le ministère de la santé et ses cotisations obligatoires ne sont pas aussi lourds et présents dans la vie des gens, et où chacun est plus responsable de sa propre santé, et se repose moins sur un Etat paternaliste…

Bref, l’oxymètre est un objet utilisé dans de nombreux pays du monde, mais pas en France, allez savoir pourquoi ? L’IHU recommande donc d’aller immédiatement à l’hôpital si votre taux d’oxygène est inférieur à 95%. Je savais qu’à moins de 95% ont est considéré comme presque mort, vu qu’en dessous de 97% on est déjà inquiet ou malade. Par contre après une journée ou deux de jeûne il peut m’arriver que mon taux passe sous les 95, mais c’est un cas à part, c’est volontaire.

J’ai moi-même souvent 99% et une fois je suis allé dans un grand hôpital pour un check-up, à Bangkok, et l’infirmière m’a regardé avec stupéfaction quand l’oxymètre, ils utilisent les mêmes quùon trouve dans le commerce, a montré 100% de saturation en oxygène ! Et oui, je venais de marcher 1 heure dans les rues, et je prenais du NAD+ ainsi que des mégadoses de vitamine C au quotidien, donc malgré mes cheveux gris, mon âge cellulaire est beaucoup plus jeune, ce à quoi elle ne s’attendait pas.

Revenons à la raison de cet article, qui est le fait que j’ai été inspiré récemment de faire une page sur Andreas Kalcker, un des chercheurs qui se consacre au Dioxyde de Chlore. et donc hier en faisant des traductions, j’ai découvert qu’il avait essayé le ClO2 contre le « virus actuel » et annonçait depuis le mois de mars 2020, que les gens ne mourraient pas de fibrose pulmonaire, mais de manque d’oxygène dans le sang !!!

Et voilà, la troisième coïncidence en 3 jours sur le fait que les patients du « virus actuel » manquent d’oxygène, et que le ClO2 est une solution !

Je ne pouvais pas laisser passer cela, et c’est pourquoi je vous écris maintenant, en espérant faire bouger les choses et en passant les bonnes infos, et peut-être cela sauvera encore quelques vies de plus. Si vous connaissez le « Pr Marseillais » faites-lui passer ce message, le ClO2 semble encore plus efficace que les mégadoses de vitamine C ou les médicaments qu’il utilise déjà.

Andreas Kalcker participe à des essais du ClO2 dans plusieurs hôpitaux, dont certains de l’armée, dans plusieurs pays, et l’IHU pourrait les rejoindre, voir dans ma traduction de sa vidéo sur la page dédiée, voir lien plus bas.

Depuis plusieurs vidéos de l’IHU ils expliquaient qu’ils avaient trouvé qu’ils pouvaient sauver pas mal de vies en mettant simplement les patients sous fortes inhalation d’oxygène, et que cela ne nécessitait donc pas d’hospitalisation en réanimation, ce qui évidemment n’intéresse pas le conseil scientifique des collabos-pharnaceutiques…

Donc voici les vidéos :

Une des vidéos de l’IHU qui explique que la suroxygénation est une solution :

La vidéo de l’IHU qui explique qu’on peut diagnostiquer rapidement, comme le font les pompiers, avec un oxymètre, et qui fut ma première coïncidence :

Et pour finir la vidéo en Anglais, qui montre la réoxygénation incroyable que produit l’apport d’un peu de ClO2 dans le sang stagnant , déjà vue 45 000 fois sur cette plateforme alternative, car censurée sur YouTrube :

https://open.lbry.com/@Kalcker:7/Why-ClO2-works-against-covid-19:2

Et en plus vous pouvez voir les traductions sur le travail d’Andreas Kalcker, que j’ai commencées hier matin, et mises sur cette page dédiée :

Il faut désinfecter nos masques

Les masques sont des nids à microbes et champignons toxiques, il faut les désinfecter avec un spray après chaque utilisation.

Cette pharmacienne espagnole nous montre les cultures biologiques issues d’échantillons prélevés sur différents masques.

Merci Silvano Trotta d’avoir fait le relais de cette vidéo, et merci à la personne qui l’a sous-titrée 👍

Un autre thé plein de bienfaits santé !

Bonjour,

Si vous aimez les boissons santé, voici le dernier message de Minéral-Solutions qui présente leur Thé Graviola (cliquez ici pour voir le produit) et quelques études scientifiques qui ont prouvé ses bienfaits en matière de santé … alors à vos bouilloires, dépêchez-vous sinon le thé va refroidir :O)

Le graviola et son potentiel anticancéreux

Le graviola est un arbre de la forêt tropicale que l’on retrouve typiquement dans les forêts de l’Asie du Sud-est, de l’Afrique, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud. Il y a de fortes chances que vous connaissiez le graviola sous d’autres noms, tels que soursop (anglish), guanábana (espagnol), le pawpaw brésilien, ou lakshman phal (hindi). Pendant des siècles, cet arbre a été prisé par les populations indigènes pour son fruit succulent et pour ses propriétés thérapeutiques. Diverses parties de l’arbre graviola, telles que le fruit, les feuilles, l’écorce, les racines ainsi que les pépins étaient traditionnellement utilisées pour traiter un éventail impressionnant de problèmes de santé, tels que la fièvre, l’arthrite, le rhumatisme, le diabète, l’insomnie et les infections bactériennes, parasitaires et virales.

Partout dans le monde, le graviola est utilisé de différentes manières – sous forme de fruit, de jus, de thé (par ébullition des feuilles), ses pépins en poudre (pour application externe) et même sous forme de supplément. Et il est facile de comprendre pourquoi il est aussi populaire. Le graviola abonde d’une variété de vitamines, minéraux, de composés phytochimiques et bioactifs tels que les alcaloïdes, les flavonoïdes, les phénols et les huiles essentielles – ce qui donne au fruit, de même qu’à d’autres parties de l’arbre, d’incroyables propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, antiparasitaires, analgésiques, ainsi qu’anti-inflammatoires.

Les recherches récentes suggèrent maintenant que le graviola pourrait avoir un autre bienfait extrêmement significatif pour la santé qui va au-delà de ses usages anciens que tous connaissent. Oui, nous parlons bien de sa remarquable capacité à détruire les cellules cancéreuses [1].

Le Graviola comme traitement potentiel du cancer?

Un nombre impressionnant d’études in-vitro indiquent que les feuilles, l’extrait de fruit, les pépins et les tiges de l’arbre graviola contiennent des substances anticancéreuses incroyablement puissantes. Il a été démontré que les ingrédients bioactifs du graviola ciblent et tuent les cellules cancéreuses malignes de 12 types de cancer différents – dont le cancer du sein, du pancréas, des poumons, de la prostate, du foie, du colon et de la peau.

Des chercheurs de l’Université Purdue, appuyés par le National Cancer Institute, ont découvert que l’extrait de feuille de graviola a détruit les cellules cancéreuses « dans six lignées cellulaires humaines » et a présenté une capacité à tuer les cellules cancéreuses prostatiques et pancréatiques. Une étude subséquente a démontré que l’extrait de feuille de graviola a le même effet sur les cellules cancéreuses du poumon. Une autre étude de l’Université Purdue en 1997 a souligné le fait que les composés du graviola peuvent même détruire les cellules cancéreuses qui ont développé une résistance aux substances chimiques toxiques contenues dans les médicaments de chimiothérapie.

Une étude de 1996 publiée dans le Journal of Natural Products a découvert qu’un composé extrait des pépins du fruit de graviola est 10 000 fois plus efficace dans la destruction des cellules cancéreuses du colon que l’adriamycine – un médicament de chimiothérapie. Les chercheurs ont également souligné le fait que la toxicité de ce composé s’est révélée remarquablement sélective face aux cellules d’adénocarcinome du colon. Autrement dit, il ne cible que les cellules cancéreuses du colon, laissant ainsi intactes les cellules saines.

Les oncologues s’entendent pour dire que le cancer pancréatique est probablement le type de cancer le plus létal et le plus difficile à traiter et à gérer. Une étude de 2012, menée au University of Nebraska Medical Center, a démontré que les composés que l’on retrouve naturellement dans l’extrait de graviola inhibent « de nombreuses voies de signalisation, qui régulent le métabolisme, le cycle cellulaire, la survie, et les propriétés métastatiques des cellules pancréatiques » [2]. Plusieurs études récentes indiquent également les effets anticancéreux du graviola dans les cas de cancer du sein [3], de la prostate [4], et gastrique [5].

Les acétogénines : substances phytochimiques aux propriétés anticancéreuses

Or qu’est-ce qui donne au graviola la capacité de sélectivement détruire les cellules cancéreuses? Le graviola abonde de composés naturels appelés acétogénines d’annonacées, uniques aux plantes de la famille des annonacées. Il y a plus de 100 « acétogénines d’annonacées », que l’on retrouve dans le fruit, les feuilles, les pépins, l’écorce, les racines et les tiges de l’arbre graviola. Ces substances phytochimiques uniques donnent à ce fruit aigre-doux d’incroyables propriétés anticancéreuses, de même que des vertus anti-inflammatoires, analgésiques et antioxydantes. Selon les chercheurs dans ce domaine, les acétogénines sont outillés pour distinguer les cellules cancéreuses des cellules saines (toxicité sélective) et ils peuvent même combattre les cellules cancéreuses tenaces qui résistent aux médicaments.

Le rôle des acétogénines dans le combat contre les cellules cancéreuses résistantes aux médicaments

On sait des cellules cancéreuses qu’elles développent une immunité contre les traitements de chimiothérapie à long terme. Elles apprennent à reconnaitre et à résister aux substances chimiques qui sont utilisées pour les détruire, développant ainsi une résistance multiple aux médicaments (Multiple Drug Resistance, ou MDR, en anglais). Plus précisément, les cellules cancéreuses développent un mécanisme de pompage pour rejeter les substances chimiques toxiques, ce qui rend les médicaments de chimiothérapie inefficaces. Et devinez quoi. Repousser ces substances chimiques nécessite une quantité faramineuse d’énergie, que la cellule cancéreuse aurait besoin de tirer de l’ATP, l’entrepôt de l’énergie.

En effet, la capacité des acétogénines à ralentir la production d’ATP dans les cellules cancéreuses a un impact négatif sur leur capacité à expulser les substances chimiques agressives – rendant ces cellules sensibles aux traitements de chimiothérapie. Cet aspect fait du graviola un candidat potentiel pour les traitements intégratifs du cancer, et il est renforcé par le fait que les ingrédients bioactifs du graviola alimentent le système immunitaire et participent à la capacité inhérente au corps de combattre et de détruire les cellules cancéreuses. En plus de sa toxicité sélective, le graviola limite également les effets secondaires qui accompagnent généralement les thérapies conventionnelles pour traiter le cancer, tels que la perte d’appétit, l’immunité affaiblie, la perte de cheveux et la nausée – améliorant ainsi la qualité de vie globale des gens atteints du cancer.

Parallèlement, nous voudrions insister sur le fait que l’objectif de cet article est purement et simplement éducatif et informatif, et n’a pour objectif de diagnostiquer, traiter, guérir, ou prévenir aucunes des maladies susmentionnées. Il n’a en aucune façon été conçu pour diagnostiquer, prescrire ou remplacer l’avis ou le traitement recommandés par votre médecin ou autre professionnel de la santé. Si vous prévoyez prendre du graviola sous quelque forme que ce soit, il est important que vous consultiez votre médecin ou un professionnel de la santé de confiance.

Références:

  1. Paul, Jeno; Gnanam, R.; M. Jayadeepa, R.; Arul, L. Anti Cancer Activity on Graviola, an Exciting Medicinal Plant Extract vs Various Cancer Cell Lines and a Detailed Computational Study on its Potent Anti-Cancerous Leads. Current Topics in Medicinal Chemistry. Volume 13, Number 14, July 2013, pp. 1666-1673(8)
  2. Torres MP, Rachagani S, Purohit V, et al. Graviola: a novel promising natural-derived drug that inhibits tumorigenicity and metastasis of pancreatic cancer cells in vitro and in vivo through altering cell metabolism. Cancer Letters. Oct 1 2012;323(1):29-40. doi: 10
  3. Dai and Hogan, et al. Selective growth inhibition of human breast cancer cells by graviola fruit extract in vitro and in vivo involving downregulation of EGFR expression. Nutrition and Cancer. 2011; 63(5):795-801.
  4. Yang C, Gundala SR, Mukkavilli R, Vangala S, Reid MD, Aneja R. Synergistic interactions among flavonoids and acetogenins in Graviola (Annona muricata) leaves confer protection against prostate cancer. Carcinogenesis. 2015 Jun;36(6):656-65. doi: 10.1093/carcin/bgv046. Epub 2015 Apr 11.
  5. Han et al. Annonaceous acetogenin mimic AA005 induces cancer cell death via apoptosis inducing factor through a caspase-3-independent mechanism. BMC Cancer. March 2015

Les sites internet les plus importants

18 octobre 2020 / Général

Bonjour les amis,

Comme promis je vous fais un point sur les aides déjà reçues qui vont permettre de maintenir ces sites internet en ligne.

En matière de santé, je ne pense pas qu’on puisse trouver des informations plus utiles que celles que j’ai réunies dans mon livre. Il ne s’agit surtout pas d’être prétentieux, puisque ce n’est pas moi qui ai fait ces découvertes, mais des médecins scientifiques de grand talent. Je n’ai fait que les réunir dans un livre.

Les informations qui sont dans mon livre et sur le site internet https://tresbonnesante.fr/ sont essentielles, car elles couvrent les changements à apporter à son mode de vie, qui permettent alors d’éviter 80% des maladies chroniques comme celles dites de civilisation, qui sont dues principalement à une alimentation appauvrie et à un manque d’exercice physique.

Bien sûr la base du bon fonctionnement de nos organes, et donc de notre corps dans son ensemble, c’est le collagène, cette glue qui permet de maintenir toutes les molécules de façon ordonnée. Et je le rappelle encore, sans vitamine C + lysine + proline, pas de production de collagène !

70 pages de mon livre sont consacrées à ce collagène et sa vitamine C, ce qui en fait une source d’information très importante sur ce sujet.

Donc j’attribue une immense valeur, en matière de santé, à mon site internet TrèsBonneSanté.fr, et à sa version anglophone en construction https://www.veryveryhealthy.com/. Leur coût de maintenance est le plus bas, avec environ 100 euros par an pour les deux.

Deuxièmement, le site https://lemineralmiracle.com/ est important de par le fait qu’il présente une molécule qui peut être utile contre les agents microbiologiques pathogènes, comme les virus, les bactéries, les champignons, mais aussi contre les parasites comme celui du paludisme. Le dioxyde de chlore est caché du grand public, et même interdit à la vente depuis des années.

Ce site coûte environ 100 euros par an, plus cher que les précédents, puisqu’il doit être hébergé là où on ne le fermera pas. En effet les hébergeurs internet classiques le mettraient hors ligne après la moindre réclamation injustifiée. Aucun hébergeur ne veut prendre de risque, et préfère agir contre la liberté d’expression, et en dehors de toute loi…

Il a donc fallu trouver un hébergeur qui suit la loi, et qui ne le retirera que si une décision de justice le lui impose. C’est un service qui coûte le double.

Troisièmement il y a les sites internet qui partagent les informations, uniquement en anglais pour l’instant, sur les économiseurs de carburant, sur les source d’énergie compétitives et propres, et sur les travaux de recherches sur « l’énergie libre ».

Ces sites rassemblent des centaines de pages, et depuis plus de 15 ans je les ai maintenus en ligne car des milliers de visiteurs les lisent régulièrement, et avec l’idée qu’un jour je les traduirai en français. Il s’agit de https://tesla3.com/ et https://waterfuel.tesla3.com/. Il faut environ 100 euros par an pour les deux.

Et pour finir, le plus coûteux, c’est la lettre de nouvelles, qui permet de rester en contact même en cas de fermeture des sites, avec un coût d’environ 250 euros par an, cela dépendant du nombre de courriels envoyés, mais avec un coût plancher de 20 euros par mois. Le prix d’un tel service est désormais d’au moins 50 euros par mois, mais j’ai la chance de bénéficier du tarif d’inscription du début de cette liste de diffusion en 2009.

Voila donc, vous savez tout sur le coût de maintient de cette tranche de résistance contre les océans de mensonges inculqués par les gens actuellement au pouvoir politique, scientifique et philosophique.

Suite à mon appel à l’aide récent, de généreuses personnes se sont manifestées, et je tiens à les remercier ici :

  • Marguerite et son très généreux don de 130 euros (chèque de 150 – 20 euros pour l’envoi d’un exemplaire papier)
  • Gérard pour son très généreux don de 50 euros par chèque
  • Heinz pour son très généreux don de 50 euros par Paypal
  • et Philippe pour son généreux don de 15 euros par Paypal

Voila, comme toujours je garde l’anonymat des participants, sauf s’ils me demandent expressément de citer leur nom, mais du fonds du cœur l’intention est là de vous remercier et de vous féliciter pour votre contribution !

Grâce à vous le budget annuel de presque 600 euros est déjà couvert pour presque moitié, et j’espère que d’autres personnes au bon cœur vont vous suivre votre exemple et contribuer, afin de montrer leur attachement à la diffusion de la vérité dans cet environnement qui se dégrade.

Imaginez si tout le monde appliquait les recommandations de mon livre, et que 80% des problèmes de santé disparaissent, toute cette joie que nous aurions à partager et toutes ces économies immenses que nous ferions sur les frais de santé !

Je vous souhaite un bon dimanche, et une bonne santé !

Et merci encore aux donateurs 

David Giquello

La vitamine D et le soleil …

« Nous n’arrêtons pas de jouer parce que nous vieillissons; nous vieillissons parce que nous arrêtons de jouer. » – George Bernard Shaw.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les enfants doivent faire de l’exercice pendant au moins 60 minutes chaque jour. Malheureusement, les enfants de notre génération mènent des vies dangereusement sédentaires. Ils ne dorment pas assez et ils passent la plus grande partie de leur temps à regarder la télé ou devant leur ordinateur portable, iPad, tablette ou téléphone intelligent.

La recherche indique que les enfants d’aujourd’hui passent plus ou moins 7 heures devant leurs écrans. Il s’agit là d’une tendance alarmante; tendance qui favorise toute sorte de problèmes de santé évitables chez nos enfants.

Le mode de vie sédentaire rend les enfants plus susceptibles de développer de l’obésité, de l’anxiété, des changements comportementaux et des mauvaises fonctions cérébrales. Parallèlement, l’activité physique diminue le risque d’obésité et d’autres facteurs pouvant causer des problèmes cardiaques et le diabète de type 2 plus tard au cours de la vie. Être actif est également bon pour le développement sain du cerveau. Les enfants qui jouent régulièrement dehors auront tendance à être plus impliqués et concentrés que les enfants qui passent la plus grande partie de leur temps à l’intérieur. De plus, des preuves solides indiquent que le jeu libre favorise de meilleures aptitudes sociales et aide les enfants à mieux apprendre.

Jetons un coup d’œil à certains bienfaits évidents, et d’autres « qui le sont moins », du fait de jouer dehors.

Bienfaits pour la santé physique :

# Synthèse de la vitamine D…

# Renforce les os et les muscles…

# Diminue le risque de myopie…

# Aide à bâtir l’immunité…

# Sommeil de qualité…

# Réduit les symptômes du TDAH chez les enfants…

# Favorise les aptitudes sociales

Les bienfaits du jeu extérieur vont au-delà du traditionnel bien-être physique et mental. Les enfants apprennent à expérimenter, explorer, prendre des risques et découvrir. Le fait de jouer en équipe aide les enfants à apprendre d’importantes aptitudes sociales, telles que partager, attendre son tour et être indépendant.

La Super Vitamines D3 + K2 liposomique de Sanus-Q est ici !

Les 5 plus grands tueurs infectieux actuels

Bonjour les ami-e-s,

Après avoir visionné une vidéo de l’IHU de Marseille de Septembre 2019… où le Professeur Didier Raoult est directeur, j’ai regardé si les 5 tueurs microbiens majeurs qu’il mentionne, et qui sont rencontrés actuellement dans le monde, sont connus pour être éliminés par le ClO2.

Vidéo : Clostridium difficile : la vraie maladie émergente qui tue en France

IHU Méditerranée-Infection. 219K subscribers

Bulletin d’information scientifique de l’IHU : nous avons le droit d’être intelligents

Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection

Pr Pierre-Edouard Fournier, Médecin biologiste à l’IHU Méditerranée Infection

Yanis Roussel, Etudiant en thèse de science à l’IHU Méditerranée Infection

L’intervieweur demande qu’elle est la bactérie qui tue le plus en cette semaine à Marseille :

Le Pr Pierre-Edouard Fournier répond que c’est la bactérie Clostridium Difficile, principale tueuse chez les patients âgés hospitalisés, sous-estimée sur sa mortalité.

Ensuite le Pr Didier Raoult mentionne la source de données au niveau mondial concernant les causes de mortalité, qui est le « Global Burden of Disease » édité par le journal The Lancet. (Les dernières données accessibles sont pour 2016 https://www.thelancet.com/gbd/2016).

Il dit qu’il n’y a que 2 maladies qui progressent et qui inquiètent le plus, c’est Clostridium Difficile dans le monde, en Europe et aux USA, et la fièvre Dengue dans les pays du Sud.

C’est à 4 min. 25 que le Pr Raoult énumère les 5 sources infectieuses les plus mortelles en France actuellement (septembre 2019)


Grâce à cette vidéo, nous connaissons donc maintenant les principales causes d’infections mortelles en France, et nous pouvons chercher dans la littérature scientifique si ces agents pathogènes sont éliminés par le ClO2.

Attention, vous allez découvrir que le ClO2 est extrêmement efficace, et très rapidement, contre la plupart des virus, et même contre la plupart des autres agents pathogènes !

Et pourtant personne n’a le droit de l’utiliser !

1- Grippe et infections respiratoires

Selon l’IHU de Marseille, la première cause de mortalité infectieuse en France, ce sont les grippes et les infections des voies respiratoires.

A/ Voyons d’abord pour la grippe

B/ Voyons ensuite pour les infections respiratoires

2 – Le Colibacille Escherichia Coli

3 – Le Staphylocoque Doré

4 – Le Bacille Pyocyanique

5 – Le Clostridium Difficile


Vous pouvez retrouver 83 études scientifiques anglophones que j’ai énumérées ici


Gros kyste sébacé !

Pour finir, si vous connaissez le Pr Raoult, faites lui parvenir le message suivant :

Les kystes sébacés sont très faciles à faire disparaître en quelques jours, en appliquant du ClO2 dilué en compresse pendant quelques minutes plusieurs fois par jour (les bactéries qui se nourrissent du sébum sont alors tuées)

1 goutte ou 2 de MMS1 activé (ClO2) puis dilué dans 50ml d’eau en compresse

Retour haut de page