Comment la CoQ10 aide contre les migraines ?

Pulsation, douleur lancinante d’un ou des deux côtés de la tête? Nausées et sensibilité à la lumière, au son ou même à l’odorat? Pression dans les yeux? Avec ces signes révélateurs, les personnes souffrant de migraine savent qu’une crise pourrait être en cours. Les migraines peuvent être extrêmement handicapantes et peuvent durer jusqu’à trois jours, vous laissant complètement épuisé.

CoQ10 et migraines: Quel est le lien?

La coenzyme Q10 (ou CoQ10) est une substance semblable à la vitamine présente dans presque toutes les cellules du corps. Elle a deux rôles dominants dans le corps:

  • Sert de composante essentielle dans la création d’énergie.
  • Fonctionne comme un antioxydant et protège les structures cellulaires comme les mitochondries, l’ADN et les lipides contre les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres.

Pour en revenir à la façon dont la migraine peut être liée à des problèmes de mitochondries fonctionnant mal, la CoQ10 peut faire une énorme différence dans ce problème en raison de ces deux fonctions dans votre corps. En un mot, la CoQ10 protège les mitochondries d’une augmentation du stress oxydatif et, en tant que cofacteur essentiel dans le processus de production d’énergie, maintient les mitochondries en mesure de produire suffisamment d’énergie pour les cellules. C’est ainsi qu’elle améliore les fonctions et la santé mitochondriales.

Si vous êtes sujet aux migraines, il y a des chances que vous soyez déficient en CoQ10. En fait, la carence en CoQ10 est l’une des carences les plus répandues chez les personnes souffrant de migraines. Une étude importante publiée en 2007 dans la revue «Headache», a révélé que près d’un tiers des participants à l’étude (qui comprenait un total de 1 550 enfants et adolescents) étaient déficients en CoQ10. [3]

Une autre étude de 2017 suggère que «la CoQ10 pourrait réduire la fréquence des maux de tête, et les rendre aussi plus courts et moins sévères, avec un profil d’innocuité favorable» [4].

MMS 1 disponible !!

Bonjour à toutes et tous,

J’ai trouvé un site internet pour acheter du MMS !

https://aquarius-prolife.com/fr/maltesian-mineral-solution/38-mms-classic-2x100ml?gclid=EAIaIQobChMIh-G3zuvo5AIVT_lRCh14LQqyEAQYASABEgL0yfD_BwE

En plus l’activateur est l’acide chloridrique, qui ne donne pas le mauvais gout et l’odeur insupportables qu’on a avec l’acide citrique activateur 🙂

Le dosage est facile, une goutte pour une goutte comme toujours.

Le prix est très raisonnable aussi.

J’ai aussi trouvé du CDS sur Amazon, à conserver au frigo, mais cela dure bien moins longtemps que quand on fait l’activation soi-même au moment d’utilisation.

Essayez ce fabricant et dites moi si vous êtes satisfait(e).

Bien à vous,

Jules Trésor

Le SIDA n’existe pas, un prix Nobel le confirme !

Jim Humble avait raison dans son livre en 2006, le SIDA et le VIH sont des mensonges mis en place pour vendre des médicaments toxiques (AZT).

Merci à Marc pour m’avoir envoyé ce lien vers les vidéos en Français qui expliquent clairement ces faits.

Un livre incontournable pour tout savoir sur ce mensonge des Big Pharma, et des gouvernements et d’une grande partie de la communauté scientifique complice !!

img-sida-livre-10-gros-mensonges

Je vous invite à visionner cette courte vidéo d’un prix Nobel de chimie faite dès 1995 :

img-sida-interview-prix-nobel

Les explications sont claires et scientifiques !
Ce qui est appelé le SIDA est en fait le dépistage de différentes maladies et d’un système immunitaire déficient … mais en aucun cas le dépistage d’un virus VIH, puisque celui-ci n’a jamais été vu au microscope, malgré toutes les images qu’on vous montre. Les rétrovirus sont des éléments non vivants et inofensifs pour l’homme.

L’autre interview de scientifiques très intéressante et plus récente, en Français, comprenant un passage avec le Professeur Montagnier, qui a découvert ce SIDA, Syndrome d’immuno-déficience acquise, est ici :

img-sida-interview-livre

L’AZT était un médicament très toxique qui tuait les souris de laboratoire, et il s’est trouvé efficace contre ces symptômes de différentes maladies regroupées de façon mensongère sous le nom de SIDA, dont la cause serait un rétrovirus …

Plus de documents en Français sont disponibles sur le site des dissidents.

Et si vous voulez revoir le reportage édifiant de 50 minutes qui était passé à la télé Française, par Jamel Tahi, c’est ici :

img-sida-reportage-jamel-tahi

Pour finir je vous rapelle que Jim Humble a eu 100% de guérison contre ce qui est appelé SIDA, l’année dernière quand il était en Afrique. Le fait qu’il ne s’agisse pas d’un virus unique, mais de la combinaison de plusieurs maladies variables, explique les différences de réactions des malades, et les différences de temps de guérison, allant de 2 semaines à plusieurs mois.
S’il sagissait d’un seul virus, il n’y aurait pas autant de variations entre malades !

J’espère que cet article sera utile à ceux et celles qui sont « dépistés » séropositifs, ou qui croient avoir le SIDA !

On guérit Alzheimer en Californie depuis 2013

Les grands médias n’en font pas l’écho, ni les émissions télévisées, ni les magazines scientifiques qui en ont pourtant une part de responsabilité, mais sachez que depuis 2013 en Californie, USA, des études cliniques ont radicalement amélioré le quotidien de 9 patients sur 10 diagnostiqués « Alzheimer ». (1)

Oui, 90% des personnes ont connu de fortes améliorations, et même 6 sur 10 ont pu reprendre le travail !

(la suite dans l’article complet…)

Ils ont compris et prouvé que c’etaient des carences et des mauvais comportements essentiellement alimentaires qui menaient aux démences comme l’Alzheimer et les AAC.

Alors, encore une fois, tout revient à l’alimentation, aux ‘briques de construction’ que nous fournissons à notre corps pour se réparer au quotidien. Et oui, il ne suffit pas de compter les macronutriments comme les glucides, protéines et lipides, notre corps a besoin de milliers de petits éléments différents et complémentaires pour faire fonctionner correctement tous ses nombreux types de cellules.

(la suite dans l’article complet…)

Voici les suppléments listés dans le tableau ci-dessus (dans leur ordre d’apparition) :

  • Vitamine B12
  • Curcumin et ashwagandha
  • DHA et EPA
  • Magnésium L-threonate
  • Bacopa monniera
  • Vitamine D3 et K2
  • Citicoline (CDP-Choline)
  • Acetyl-L-carnitine (ALCAR)
  • Petits fruits rouges (pour leurs tocophérols et tocotriénols)
  • Sélénium
  • Vitamine C (ascorbate)
  • acide alpha-lipoïque
  • Thiamine (vit B1)
  • Acide Pantothenique (vit B5)
  • Resvératrol
  • Huile de coco

(la suite dans l’article complet…)

MMS1 sous la marque Sanchlor

Bonjour à toutes et tous,

Une autre adresse transmise par une lectrice, d’une source pour se procurer le MMS1 de Jim Humble. Ce kit est avec l’activateur à base d’acide citrique, comme auparavant. Il y a donc l’odeur et le gout forts, contrairement à l’activateur à l’acide chlorhydrique, mais bon, c’est toujours mieux que rien ! 

Après tout, le MMS 1 est tellement efficace dans tellement de cas, et pourtant harcelé et supprimé d’internet.

Avez-vous remarqué que même les livres sur le MMS ont été supprimés des librairies en ligne ? Et oui, Amazon et les autres ont banni même les livres sur le MMS, sans tenir compte de notre droit à la liberté d’expression et d’information !!!

Et tout cela illégalement, puisque pas une seule décision de justice, dans aucun pays, n’a reconnu le MMS comme ayant causé du mal à qui que ce soit, sinon aux ventes des laboratoires pharnaceutiques !

Recommenceront-ils bientôt à brûler les livres qui les dérangent, comme durant l’inquisition ou sous les nazis ??? Il est temps pour un grand changement !!!

Voici ou acheter ce MMS 1 : https://apoticaria.com/products/809

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, qui j’espère vous aura été utile. Comme toujours j’aime à vous recommander d’essayer ces produits de très bonne qualité offerts par SANUKU, car lire c’est bien, mais passer à l’action est nécessaire pour notre corps, si mal menés dans cette société moderne qui s’est très écartée de notre nature originelle…
Tous les produits que je prends moi-même sont listés sur https://produits.resterjeune.info/
Je vous souhaite une bonne santé et longévité à toutes et tous,
JT

Autisme, l’histoire de Joe, guérit de l’autisme avec le dioxyde de chlore !

D’une vidéo mise en ligne le 06 Juin 2013., plus disponible.

Voici une autre vidéo de 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=p5W_ky0RH8A

Une autre de 2015 :

Extraits traduits par JT:
Je suis heureuse de partager avec vous l’histoire de notre succès avec le dioxyde de chlore.
Joe a été diagnostiqué autiste avant son troisième anniversaire. Il était dans une école specialisée.
Il vivait dans son propre monde et parlait à peine.
J’ai commencé à faire des recherches sur tous les suppléments, protocoles et autres traitements, et en ai essayé beaucoup au fil des années.
Au fil du temps son état s’aggravait.

autisme-joe-nov-2011


Joe à 7 ans, avec sa soeur, en Novembre 2011, avant traitement au MMS1

Il avait plus de mauvais jours que de bons. Il était léthargique, maigre et pas heureux.
Il se réveillait toutes les nuits avec des cauchemars. Il disait avoir des monstres dans sa tête, et des pensées cauchemardesques qui lui faisaient peur.
Il était alors sous antibiotiques, et chaque fois que nous arrêtions le traitement cela empirait. Le docteur nous a dit qu’il serait sûrement sous antibiotiques pendant des années.
Je n’étais pas heureuse de ce traitement, et inquiète des effets secondaires de ces antibiotiques sur les intestins.

autisme-joe-2

02.00 : J’avais entendu parler du dioxyde de chlore, et comment Kerri Rivera l’utilisait dans ses protocoles. Elle avait déjà guérit plusieurs enfants autistes.
Le dioxyde de chore ne lui ferait pas mal aux intestins, contrairement aux antibiotiques, et il ne fait d’ailleurs aucun mal, sauf aux pathogènes.
Après avoir mené mes recherches et commandé le produit, je savais que cela changerait la vie de Joe.
Nous avons commencé en Avril 2012. L’indice d’autisme de Joe était de 48.
Nous avons lentement progressé jusqu’à 14 gouttes par jour, alors qu’il continuait à prendre les antibiotiques. Quant il a finalement atteint la dose maximale, j’ai arrêté de lui donner les antobiotiques qu’il prenait depuis déjà 4 mois.
Je me rappelle avoir parlé avec Kerri, et elle m’assurait qu’il allait se sentir mieux. Nous avons commencé à lui donner des bains au MMS, et nous avons augmenté les doses orales.
Nous avons été au-delà des 8 doses par jour, parfois 12, et le plus souvent 16 doses par jour. Nous avons constaté que les doses supplémentaires apportaient beaucoup.

autisme-joe-3

Un an après avoir commencé à utiliser le dioxyde de chlore (photo de droite), nous n’avons pas eu besoin d’utiliser d’antibiotiques.
Nous avons suivi le protcole complet de Kerri, en ajoutant des protocoles anti-parasites.
Joe a une année extraordinaire, il a grandi, pris du poids, et il a atteint de hauts niveaux dans tous les domaines. Il est confiant et heureux, un bon petit garçon.
Il aime danser, chanter, lire et écrire des livres. Il s’entraine pour sa ceinture noire en Taikwendo.
Aujourd’hui l’indice d’autisme de Joe est de seulement 2. Nous pouvons enfin voir ce dont il est capable.
04.00: Voici Joe en action …

De JT : Le message précédent était la preuve ultime que le paludisme est guéri très rapidement avec le MMS1, ce message-ci prouve que l’autisme est aussi guéri avec le MMS1 !
Pourquoi les gouvernements et autorités médicales refusent d’écouter ces témoins vivants, dont le MMS a changé la vie. Pourquoi refusent-elles d’essayer le MMS ?
Pourquoi continuer à faire confiance à de telles autorités qui nous mentent et ignorent nos souffrances et leurs remèdes ?
Oui, les groupes pharmaceutiques ont corrompu toutes les autorités médicales. Alors prenons notre santé en main, afin de vivre en bonne santé, loin de leurs médicaments toxiques !

Je vous rapelle le site internet de la clinique de Kerri Rivera, au Mexique, où vous pouvez faire un don via Paypal (bouton dans le menu de gauche ‘DONAR’) cdautismo2.org

CoQ10, nutriment essentiel à votre santé cardiaque

Lorsqu’il est question de santé cardiaque, les changements de mode de vie peuvent être un puissant outil pour renverser les risques qui y sont associés. Ces changements consistent généralement en la combinaison de l’exercice physique, de la diminution du niveau de stress, de l’élimination du tabac, d’un bon régime alimentaire complet et de la prise de suppléments. Parmi tous les suppléments pour la santé cardiaque, la Coenzyme Q10 (CoQ10) pourrait probablement être le nutriment le plus important.

Qu’est-ce qui fait de la CoQ10 un nutriment si bénéfique pour votre cœur? Bien que la plupart des bienfaits que fournit la CoQ10 pour votre cœur procèdent de son rôle indispensable dans la production d’énergie dans le corps (y compris dans les cellules du muscle cardiaque), la manière dont elle soutient votre santé cardiaque globale consiste en bien plus que cela. Allons le découvrir.

MMS, il continue à faire avancer la recherche !

Bonjour,

Ayant découvert cette nouvelle vidéo de Andreas Kalcker, qui travaille sur le MMS de Jim Humble depuis près de 10 ans déjà, je me suis dis que vous seriez heureux de voir que les efforts continuent pour faire connaitre ce produit qui sauve des vies !

Jim Humble et Andreas Kalcker, il y a environ 10 ans.

Bien sûr cette vidéo n’est pas en français, puisque Andreas est Allemand, et donc je vais vous trqduire ce qu’il y dit.

Sous la vidéo le résumé dit : 

Données scientifiques et données solides sur l’utilisation du dioxyde de chlore à des fins thérapeutiques. Au-delà de toute controverse, voici les données obtenues sur l’utilisation thérapeutique du ClO2 (dioxyde de chlore), qui ont montré qu’elles fournissaient de l’oxygène moléculaire au plasma sanguin en alcalinisant le pH en même temps.

Il y dit donc :

Connaissez-vous quelqu’un dans votre famille qui souffre d’une maladie sans solution thérapeutique ? Car c’est aussi mon cas.

Voulant donc aider aussi des milliers de personnes qui souffrent, j’ai décidé de partager ces connaissances avec toutes les personnes intéressées.

Cela ne représente en aucun cas une recommandation médicale, mais mon expérience acquise en 10 ans d’investigation de l’atome de ClO2, qui est capable de résoudre l’impossible.

Je travaille à rechercher des utilisations médicales au dioxyde de chlore (ClO2), même s’il faudra sûrement attendre encore 10 ans de plus avant que cela soit légalement approuvé !

Empêcher la diffusion de ces informations représente un acte criminel contre l’humanité, donc j’ai décidé de fournir les informations à toute personne qui le désire ou en a besoin. Car beaucoup de personnes n’ont pas ces dix ans d’attente nécessaires.

Tout le monde a le droit d’essayer, et ce droit a été établi sous forme de loi aux USA en 2018, donnant la liberté d’essayer toute substance pour les docteurs ou patients pour qui il n’y a plus d’espoir.

Voulez-vous savoir ce que le dioxyde de chlore a à voir avec la santé ?

Et bien la maladie n’est autre qu’un manque d’énergie. Et nous les humains obtenons notre énergie par le brûlage de nourriture. Le dioxyde de chlore améliore le PH du sang en lui fournissant de l’oxygène moléculaire, pour une meilleure combustion de la nourriture, obtenant ainsi plus d’énergie et moins d’acidité pour chacune de nos cellules.

C’est un fait scientifique qui peut être facilement vérifié lors d’analyses de sang, comme nous le faisons.

Nous avons développé un ClO2 liquide de PH neutre, qui peut être utilisé oralement et en intraveineuse. Et nous avons déjà 3 brevets pharmacologiques sur cette molécule, et un quatrième déjà déposé. Nous ne sommes pas les seuls, puisque les Chinois en ont déposé pour l’utilisation du ClO2 pour la croissance et la différenciation des cellules souches et pour la destruction des cellules cancéreuses !

Extrait traduit du brevet CN103720709A déposé en 2013 :

L’invention concerne en outre l’application de l’inducteur d’apoptose cellulaire contenant du dioxyde de chlore ou du kit d’inducteur d’apoptose cellulaire contenant du dioxyde de chlore à la préparation de médicaments destinés au traitement de tumeurs ou de médicaments anti-âge destinés aux tissus cibles de mammifères ou à des médicaments chimio-thérapeutiques, ou utilisés en tant que cosmétiques. Fin d’extrait.

Le dosage typique est très faible, et de seulement 0,0025%, et n’a rien a voir avec les fortes concentrations utilisées dans les industries qui l’utilisent comme javellisant. 

Il a été démontré dans des essais clinique avec plus de 20.000 sujets, qu’il n’a aucune toxicité en prise orale, et c’est donc pour cela qu’il est autorisé dans le monde entier pour désinfecter l’eau de boisson !

2 min 15 : Nous avons conduit des essais universitaires avec des rats, à des doses 16 fois plus grandes que celles que nous utilisons, qui n’ont permis de détecter aucune toxicité, dans le temps humain équivalent de 4 années de prise.

Le dioxyde de chlore ne cause pas de cancer ni de déformation fœtale.

Internet est plein d’informations et de désinformations à mon propos et sur l’utilisation du ClO2. Mon but est d’éviter les dommages causés par l’ignorance et les fausses nouvelles des grands médias, comme nous le constatons partout dans le monde. Et de fournir les vraies données à celles et ceux qui peuvent en avoir besoin.

Et voila pour la traduction de cette nouvelle vidéo. 

Son site officiel est en Anglais ici https://andreaskalcker.com/en/what-is-mms/

Pour ce qui est de l’achat de MMS, je n’en ai personnellement pas eu besoin depuis plusieurs années, et je n’ai pas suivi les déboires juridiques des vendeurs et fabricants, ni les sites toujours en ligne. C’est vrai que je me sers surtout de la vitamine C en méga doses pour traiter tous mes débuts de ‘maladies’, rhumes ou autres, et puisque c’est aussi essentiel pour mon système cardiovasculaire et tout mon organisme, puisque la vitamine C est nécessaire pour fabriquer le collagène qui compose la plupart de mes tissus… en plus avec les produits anti-âge de Biotrends que je prends depuis quelques années déjà, je suis beaucoup plus résistant qu’avant !

Mais il est vrai que le ClO2 permettant de guérir le paludisme, la dengue, et des centaines d’autres problèmes graves de santé, il devrait être en vente libre partout, surtout sous une forme au PH neutre qui évite tous les risques de brûlures de l’ancienne formule très « corrosive » avant dilution. Je vous souhaite bon courage, votre dévoué traducteur, JT. 

Le cerveau a-t-il vraiment besoin d’Omégas 3 et 6 ?

Bonjour,
Voici quelques informations directement liées à notre santé mentale et physique, provenant des résultats cliniques et scientifiques révélés par les meilleurs professeurs spécialisés dans ce domaine.
Notre cerveau est un ensemble de cellules différentes qui ont besoin de certaines molécules pour bien fonctionner, mais aussi pour se réparer et s’entretenir, pour rester fonctionnelles jusqu’à nos âges les plus avancés.
Or il se trouve que nos changements alimentaires qui s’éloignent toujours plus de nos besoins physiologiques de base, nous ont fait dériver vers une alimentation complètement carancée en ces molécules essentielles à la santé de nos cerveaux, entre autres.
La preuve est dans l’explosion progressive des cas de démences de tous types, depuis les changements de direction diététiques institués par nos autorités médicales, après l’industrialisation de notre alimentation au siècle dernier. Les dégâts sont immenses et toujours en croissance, on parle d’épidémies de défaillances cérébrales, qui touchent les gens de plus en plus tôt dans leur vie.

Mais heureusement, comme à tout problème il y a une solution, des médecins et chercheurs ont étudié ces problèmes depuis des décennies et nous communiquent leurs résultats dans leurs livres. Merci à notre droit de liberté d’expression individuel, ces sauveteurs ont le droit de publier leurs résultats. Car ce ne sont ni les médias de masse ni les autorités officielles qui nous informeraient précisément sur ces sujets … à part quelques exceptions comme Cash Investigation d’Elise Lucet, ou l’émission sur France 2 du Docteur Michel Cymes et Adriana Karembeu qui présentent souvent des faits utiles.

Quant au meilleur livre sur le sujet de la bonne santé cérébrale actuellement disponible en librairie, c’est à mon avis celui du Docteur Michael Nehls, intitulé Guérir Alzheimer, Comprendre et agir à temps, aux éditions ACTES SUD.

Nos besoins en Omégas 3 et 6

Tout le monde a entendu parlé des acides gras oméga-3 et 6, mais il est rare de trouver toutes les informations, de sources scientifiques, qui nous permettent de prendre directement les actions nécessaires au quotidien pour optimiser cet apport pour notre cerveau.

Dans cet excellent livre du Docteur Nehls, plusieurs pages y sont consacrées, synthétisant les besoins quantitatifs et les moyens d’approvisionnement.

Je cite : ‘Le développement des neurones requiert impérativement deux matériaux : les acides gras insaturés oméga-3 et oméga-6. Ils sont dits ‘essentiels’ parce que notre organisme n’est pas capable de les produire lui-même. Ils proviennent donc forcément de notre alimentation. Oméga-3 et oméga-6 sont présents en quantité à peu près équivalente dans notre cerveau et , d’après les paléontologues, l’alimentation des chasseurs-cueilleurs offrait elle aussi une répartition similaire.’

Donc, comme nous sommes encore génétiquement identiques à nos ancêtres récents qui avaient une physiologie en symbiose avec la nature, nous devrions manger comme eux, et même mieux qu’eux, puisque nous avons la science pour nous permettre de surpasser la qualité nutritive de nos prédécesseurs.

Ce livre explique que notre alimentation moderne est beaucoup trop riche en omégas-6 par rapport à nos apports réduits en omégas-3, et que cela est très dommageable pour notre organisme.

Car les omégas-6 sont des molécules qui provoquent de l’inflammation qui permet au système immunitaire de mieux fonctionner quand c’est nécessaire. Mais cet excès de molécules inflammatoires fini par attaquer tout l’organisme et de façon chronique. Il nous faut donc d’une part réduire drastiquement nos apports en oméga-6, et d’autre part augmenter au possible nos apports en omégas-3, qui elle est une molécule ayant une action anti-inflammatoire. Deux acides gras essentiels qui peuvent paraître similaires mais qui ont des rôles totalement opposés !

Le but étant de retrouver un équilibre de 1 contre 1, alors que de nos jours on trouve jusqu’à 50 fois plus d’omégas-6 dans l’alimentation de certaines populations. Il y a 50 ans, dans les années 60-70, juste avant la conquête totale de la mal-bouffe, on trouvait un taux moyen de 3 contre 1, ce qui n’était pas catastrophique. On comprend ainsi pourquoi les centenaires d’aujourd’hui sont tombés gravement malades bien plus tard que leurs enfants et petits enfants, car n’ayant pas cette source excessive d’inflammation chronique dans leur alimentation, ces omégas-6, leur corps ont tenu le coup bien plus longtemps en bonne santé.

Les sources d’oméga-3 anti-inflammatoires

Notre cerveau n’utilise pas directement les omégas-3, ils doivent être convertis en DHA au préalable, et le Dr Nehls nous précise que les végétaux sont capables de fabriquer des acides oméga-3, mais par contre notre corps ne peut que très difficilement les convertir en DHA.

– Les fruits de mer et les poissons sont certainement les sources les plus généreuses et naturelles des ces molécules essentielles à nos cerveaux. Mais attention à la contamination aux métaux lourds de certaines espèces. Ces produits animaux contiennent directement de la DHA qui n’a donc pas besoin d’être transformée avant utilisation.

– L’huile de foie de morue est la source animale suivante connue pour les omégas-3.

– L’huile de micro-algues marines, qui est donc une source végétale. Encore très chère de nos jours.

– L’huile de Lin était jusque récemment la source végétale la plus populaire, mais ne peut être utilisée que sous des conditions strictes.

– Et enfin, l’huile de noix de Sacha Inchi, qui contient 50% d’acide alpha-linoléique oméga-3, aussi appelés LNA, ce qui la rend comparable à l’huile de Lin ! Mais en plus elle a un taux élevé de Tocophérols gamma et delta (200 mg pour 100 g). (1)(2)

Cette noix qui vient d’une plante cultivée sur les hauts plateaux du Pérou est pressée à froid, on l’appelle aussi la cacahuète des Incas, est considérée comme un super-aliment, c’est à dire ayant des vertus exceptionnelles par rapport aux aliments habituels.

Cette super-huile contient des taux incroyables d’acides gras essentiels, et dans une proportion plus favorable, soit environ 44-48% d’oméga 3 (LNA), 35% d’oméga 6 et 10% d’oméga 9. (3)

Elle contient aussi de nombreuses protéines, des vitamines A et E

Nos besoins en DHA

Chez le nourrisson c’est le lait maternel qui apporte toute la DHA nécessaire à la construction du cerveau du bébé. En prévention pour un adulte il faut compter sur un besoin de 0,5 à 1 gramme par jour de DHA. Cela correspond à manger 300 grammes ou plus de poisson par semaine. Bien sûr en cas de problème cérébral déjà présent, ou d’âge avancé, le Dr Nehls recommande plutôt 600 grammes de poisson par semaine.

Il est toujours préférable de prendre des suppléments alimentaires pour s’assurer de ne pas en manquer, c’est la santé de notre cerveau qui est en jeu !

Je vous conseille vraiment ce livre, pour l’instant le plus clair et complet que j’ai trouvé.

Je vous conseille aussi les nombreux produits de SANUS-Q que je prends depuis des années, car ils sont de haute qualité, et de nos jours avec les centaines de marques qui existent, il est bon de savoir ce que l’on achète, et à qui on l’achète !

SANUS-Q ont des gélules d’huile de Sacha Inchi et plein d’infos sur leur site internet https://sanus-q.com/collections/sacha-inchi-oil?ref=2 Je cite : Les meilleures capsules d’huile de sacha inchi Nos capsules d’huile de sacha inchi contiennent de l’huile vierge pressée à froid de haute qualité extraite de graines brutes et non traitées. Elles ne contiennent aucun produit chimique ni aucun additif.

  • Riche en acides gras oméga 3, en acides aminés essentiels et en antioxydants
  • L’une des sources les plus riches en acides gras oméga 3 de source végétale
  • Diminue l’inflammation dans le corps
  • Diminue le taux de cholestérol et la tension artérielle
  • Soutient la santé cardiaque
  • Améliore les fonctions cérébrales et l’humeur
  • Source de protéines complètes
  • Stimule le niveau d’énergie et forme des muscles sains
  • Favorise la perte de poids
  • Facile à digérer

Merci de votre intérêt pour ces informations, et bonne santé !

Références

(1) http://www.dhaomega3.org/FAQ/Do-Sacha-Inchi-nuts-contain-omega-3-fatty-acidsac

(2) https://en.m.wikipedia.org/wiki/Sacha_inchi_oil

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/23107745/

Meilleurs suppléments pour votre santé cardiaque

Les facteurs diététiques et de mode de vie jouent un rôle énorme dans l’apparition et la progression des maladies du cœur. Il est déjà bien connu que le tabagisme, le stress chronique, un mode de vie sédentaire et surtout, une mauvaise alimentation (avec des aliments transformés et des glucides raffinés) augmentent votre risque de maladie cardiaque. Ces facteurs augmentent également vos chances de développer des problèmes comme la résistance à l’insuline, le diabète et la prise de poids, qui sont connus pour endommager la santé du cœur de plusieurs façons.

Il semble que les déficiences nutritionnelles sont un autre facteur, bien que largement négligé, qui augmente votre risque de maladie cardiaque. Des études montrent que certains nutriments tels que la CoQ10, la vitamine D, la vitamine C et le magnésium sont exceptionnellement bénéfiques quand il s’agit de soutenir votre santé et fonction cardiaque. Et les déficiences de ces vitamines et minéraux sont connus pour nuire à votre santé cardiaque.

Plus important encore, ces nutriments fonctionnent comme des antioxydants et aident à limiter les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres. C’est un mécanisme important parce que les dommages oxydatifs conduisent à l’inflammation chronique – la cause profonde de la maladie cardiaque et beaucoup d’autres problèmes tels que l’arthrite, l’obésité, la résistance à l’insuline, les désordres auto-immuns, le cancer et les maladies neuro-dégénératives telles qu’ Alzheimer et Parkinson.

Retour haut de page