"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Loi du silence dans la Pharmacie !

Un nouveau livre qui dénonce de graves magouilles dans l’industrie pharmaceutique.

medicaments-gaspillage-et-morts

Ce livre « Omerta dans les labos pharmaceutiques : confessions d’un médecin », chez Flammarion, nous éclaire sur ce qui se passe derrière la ‘Croix Verte’ de l’industrie pharmaceutique, et qui nous fait réaliser à quel point on nous ment, à quel point la corruption de certains médecins et de certains pharmaciens est importante, et à quel point nous pourrions économiser des milliards d’Euros si nous utilisions des produits alternatifs comme les MMS ou la Vitamine C !

Cliquez pour voir une vidéo de 7 minutes de l’émission « C à vous » sur la Cinquième chaine

# Extraits d’un article en ligne sur Le Monde concernant ce livre :

Omerta dans les labos pharmaceutiques : confessions d’un médecin (Flammarion, 300 p., 19 euros), sort mercredi 5 février, par Bernard Dalbergue.

Employé jusqu’en 2011 par l’américain Merck (MSD en France), ce médecin de 55 ans lève aujourd’hui le voile sur des pratiques inquiétantes : essais cliniques biaisés, effets secondaires dissimulés, experts achetés. Selon lui, le laboratoire a enfreint beaucoup de règles pour faire le succès de ses médicaments.

Coécrit avec la journaliste Anne-Laure Barret, Omerta dans les labos donne des exemples précis de médicaments mis sur le marché dans des conditions douteuses, ou bien dont les dangers ont été volontairement occultés par le laboratoire américain.

« Habitude a été prise d’enfumer les autorités de santé. Mais le lancement de notre nouveau médicament frôle la démesure, écrit Bernard Dalbergue. Durant toute ma carrière, jamais je n’avais été le témoin de telles liaisons dangereuses entre des toubibs et une entreprise privée. »

L’enquête complémentaire menée par Anne-Laure Barret, revient de son côté sur l’affaire du Vioxx, un anti-inflammatoire lancé par Merck au tournant des années 2000 et brusquement retiré du marché en 2004. Pourtant soupçonné d’avoir causé 20 000 à 40 000 morts prématurées aux Etats-Unis, il n’a curieusement pas fait l’objet d’investigations poussées de ce côté de l’Atlantique, constate la journaliste.

# Ils en parlent aussi sur Le quotidien du médecin

# Ils en parlent aussi sur Libération

# Ils en parlent aussi sur Europe 1

# Et regardez la vidéo integrale de l’émission Cash Investigation – Les Vendeurs de Maladies, où Elise Lucet nous dévoile bien d’autres magouilles de l’industrie pharmaceutique !

Je ne comprends pas pourquoi les gens croient que les médicaments peuvent les aider. Il y a tellement d’infos sur internet et de témoignages prouvant que des solutions alternatives guérissent, surtout en changeant son alimentation, et encore plus important, préviennent les maladies !