"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Author Archive for JT

Science et Avenir nous parle de nutrition, à lire absolument !

Bonjour à toutes et tous,
Il y a quelques mois le magazine Science et Avenir faisait un petit bilan des recherches en matière de nutrition et de son influence prouvée sur notre santé. (Ref. 1)
Un très bon article, comme c’est souvent le cas dans ce magazine que je recommande toujours, malheureusement trop court en considération de l’importance pour notre santé de ce qui y est écrit.

Après tout il s’agit de découvertes scientifiques en matière de nutrition qui pourraient éviter jusqu’à 80% des accidents et maladies cardiaques, et de nombreuses autres affections chroniques qui découleraient de cette amélioration de notre diététique.
On y trouve les études majeures qui ont obtenu des résultats spectaculaires, depuis 1999, mais celle qui est mise en avant est loin d’être la plus inintéressante, bien qu’étant la plus récente…

L’axe principal de cet article est le régime méditerranéen, qui se confirme donc comme étant la meilleure façon de manger traditionnellement pour être en bonne santé.
Disons qu’il prouve que les bases d’une alimentation adaptée à notre être humain sont les produits naturels, non transformés, frais, crus ou peu cuits, riches en fibres, en graisses, contenant des protéines en quantité raisonnable, et surtout pauvres en sucres et glucides.
Bien sûr nos connaissances scientifiques du troisième millénaire nous permettent désormais d’optimiser encore plus notre alimentation, en ajoutant à ce régime méditerranéen, les suppléments alimentaires qui nous font du bien, et les micronutriments dont on a découvert la protection et l’aide à la longévité en bonne santé.

Nous y apprenons que presque 85% des personnes interrogées s’inquiètent de l’impact de notre nourriture sur leur santé. Pas étonnant alors que depuis les années 70 les taux de maladies chroniques douloureuses et mortelles ne cessent de monter en flèche, alors que les administrations de la santé dépensent de plus en plus d’argent. Un paradoxe, car on était en bien meilleure santé il y a 2 générations précédentes, quand les technologies et les dépenses médicales étaient bien inférieures !
Et oui, c’est bien ce qu’on nous met dans nos assiettes qui nous rend malades, autant dire qui nous empoisonne le corps. Jusqu’à il y a moins de 100 ans en arrière, 100% de l’humanité et des animaux domestiques mangeaient BIO !

Les pesticides et herbicides chimiques n’ont que quelques dizaines d’années d’existence, de même que l’agriculture intensive qui a deplété les sols et nous fournis des aliments extrêmement pauvres en micronutriments.
Alors retournons au BIO, au NATUREL, si nous voulons retrouver la nutrition qui est nécessaire à notre corps.

En page 36 ils mettent en avant les bienfaits du régime méditerranéen, et les 2 grandes études espagnoles Predimed (7500 personnes, publiée en 2013) et Predimed+ (6000 personnes, en cours depuis 2014 jusqu’à 2020). (Ref. 2)

Predimed+, c’est depuis 2014 une etude qui suit 6000 espagnols, pour montrer qu’on peut perdre du poids en passant au regime mediterraneen, pauvre en sucres et en viande.
On pourrait penser que lutter contre les maladies cardiovasculaires avec le régime méditerranéen est bien plus important que perdre du poids, mais bon, on peut imaginer que tous ceux qui profitent financièrement des centaines de milliers de malades, rien qu’en France, mettent la pression pour étouffer l’affaire, comme à leur habitude.

En effet, après les résultats miraculeux de Predimed publiés en 2013 dans la grande revue Anglaise de Médecine, de cette étude européenne qui a permis de réduire le risque d’AVC de 50% et les infarctus de 30%, simplement en améliorant l’alimentation des milliers de participants, toute personne sensée aurait demandé à ce qu’on approfondisse cette voie de recherche, et qu’on trouve d’autres améliorations à apporter dans notre assiette, pour faire encore plus baisser les taux d’accidents cardiaques !

Et bien non, il est semble-t-il plus à la mode d’étudier la perte de poids je suppose … et pour sûr, cela fera moins de vagues dans les carrières de nos responsables médicaux et politiques.

Cela gênera moins la vente de médicaments et la paix sociale de dire qu’en mangeant moins de viande et de sucres on peut perdre 10% de notre surpoids, plutôt que d’avouer qu’avec ce même changement alimentaire simple on peut éviter plus de 50% des AVCs et 30% des infarctus.
Je vous laisse juger par vous même. Les liens vers les livres et études mentionnés seront en fin d’article.

 L’évaluation d’une optimisation alimentaire estime même que c’est 80% des risques cardiaques qui peuvent disparaître en changeant de mode vie et d’alimentation ! (Comme décrit dans le livre de la nutritionniste hospitalière ISBN 978-2-88911-768-0) (Ref. 3)
Autant dire la ruine de l’industrie pharmaceutique et la mise au chomage des grands pontes de la cardiologie …
Si on y ajoute les autres découvertes en matière de neurologie et de lutte contre les démences qui ont réussi à inverser la maladie d’Alzheimer avec ce même changement d’alimentation et de mode de vie, ce sont des dizaines de milliards d’euros que perdraient nos chers fabricants et vendeurs de médicaments. (Ref. 4)

  • Les participants de cette étude espagnole contre le surpoids sont forcés d’utiliser de l‘huile d’olive et des fruits secs (maximum 30gr par jour) pour perdre du poids, qu’ils vont d’ailleurs chercher à l’université où cette étude est centralisée.
  • Un facteur important y est aussi l’activité physique, avec un podomètre distribué à chaque participant(e).
  • Manger de façon modérée est un autre facteur clef. Fini les gavages aux produits industrialises devant la télé !
  • Certains participants on déjà perdu jusqu’à 10 kg, alors que d’autres ont pris plus de poids car ils mangent trop.

Rappelons que l’huile d’olive et les lipides/graisses naturelles sont bonnes pour la santé, mais du coup il nous faut réduire le volume dans nos assiettes, car elles sont en moyenne 2,5 fois plus caloriques que les glucides/sucres.

Chaque participant doit manger 5 rations de fruits et légumes par jour, chaque ration faisant au maximum 150 grammes. Là on découvre un problème majeur dans cette étude, indigne de la part de diététiciens bien informés, qui est le fait que manger 5 fois par jour va déclencher 5 piques d’insuline en réponse aux sucres et protéines avalés. Alors qu’on sait maintenant que pour être en bonne santé sur le long terme il faut diminuer au maximum l’indice glycémique des aliments utilisés et la fréquence des repas.
Car l’insuline génère entre autre une inflammation de tout le système cardiovasculaire, et que son excès mène à la résistance à l’insuline de nos cellules, et donc au diabètes à plus ou moins long terme, mais aussi aux démences cérebrales provoquées par l’interruption de la neurogenèse dans notre cerveau, à cause la résistance à l’insuline neuronale.

J’ajouterais aussi que les produits animaux recommandés, comme les poissons et les œufs, devraient être regroupés au maximum au sein d’un seul repas par jour, pour éviter cette autre source d’inflammation qui se produit dans les intestins, après chaque prise de produits animaux, et qui dure environ 3 heures.

 Page 37, un encart, trop petit à mon avis, concerne la grande étude de 1999, dites étude de Lyon (605 personnes, INSERM de Lyon. « LYON DIET HEART STUDY »), qui avait montré de façon pionnière, que, lisez bien, on pouvait réduire les risques de décès cardiaque et de récidive d’infarctus de 50 à 70%, en adoptant ce régime dit méditerranéen (appelé crétois à l’époque) ! (Ref. 5) (Ref. 6)
Cette étude a montré aussi que ce régime méditerranéen protège aussi contre l’hypertension, les maladies inflammatoires comme la polyarthrite, mais aussi contre les cancers, le diabète, la dépression, Alzheimer et Parkinson !!!

Donc depuis au moins 19 ans on a les preuves et la méthode pour réduire de 50% et plus les accidents cardiaques, plus toutes les maladies dites chroniques ou dégénératives et incurables.

Et les courbes statistiques annuelles ont-elles baissées depuis qu’on sait cela ? Non, et bien au contraire, l’incidence des maladies cardiaques et chroniques augmente chaque année. Encore un point sur lequel l’Etat qui nous dirige est défaillant pour nous protéger et nous passer les informations vitales à notre survie en bonne santé.
Je vous laisse juger par vous-même, et vous invite à approfondir le sujet en lisant les livres et les rapports d’études concernés, car il en va de votre avenir et de celui de vos enfants.

Page 38-39 ; figure une belle photo d’un corps avec le détail de tous les organes et systèmes qui sont améliorés quand on passe à un régime méditerranéen ; un meilleur cerveau, moins de cancers du sein, un vieillissement ralenti, une meilleure santé osseuse, un déclin cognitif ralenti, une protection cardio-vasculaire, moins d’allergies et d’asthme, moins de rhumes, et moins de diabète.

Page 40-41-42, les graisses sont réhabilitées à leur place essentielle dans notre alimentation. Et oui, on apprend bien qu’il existe des acides gras ESSENTIELS, et des acides aminés ESSENTIELS, que notre corps ne peut pas fabriquer, et qui sont pourtant ESSENTIELS à notre bonne santé. Un simple fait de base qui nous permet de rejeter tout régime diététique qui nous dirait de supprimer les graisses. Et oui, car sans ces graisses point de salut !
Par contre il n’existe aucun glucide ou sucre ESSENTIEL, car notre corps, notre foie, peut produire tous les sucres dont il a besoin. Un régime sans graisses c’est impossible, par contre un régime sans sucre ne poserait pas de problème. Dans la mesure bien sûr où on apporte par ailleurs tous les nutriments ESSENTIELS à notre organisme.
D’après Science et Avenir les lipides/graisses devraient nous apporter 40% des calories que nous consommons.  Mais les régimes cétogènes qui ont des résultats miraculeux pour la perte de poids, contre l’épilepsie, contre les cancers et autres maladies dites incurables, préconisent plutot un minimum de 75% de nos calories en provenance des lipides naturels, et moins de 5% en provenance des glucides/sucres, avec les 15-20% restant venant des protéines. (Ref. 7)

Le fait est que notre organisme est basé sur les lipides, que ce soit la membrane de nos cellules qui est faite de lipides, notre cerveau ou même notre barrière de protection intestinale, ou notre système immunitaire qui en utilise, un manque de lipides est catastrophique pour notre bonne santé … alors qu’encore une fois, aucun apport en glucide exogène ne nous est nécessaire !

Un point très important pour notre cerveau est l’apport et l’équilibre à Oméga 3 et 6, qui se trouvent en proportion idéale dans la viande de poisson uniquement … les végétariens devant se tourner vers des microalgues pour couvrir cet apport au quotidien.

À mon avis c’est un des rares points qui bloquent l’adoption sans risque pour la santé à long terme d’un régime végétalien.

Un des problèmes majeurs de l’alimentation industrielle, est justement son excès en oméga 6, qui ne nous convient pas du tout. D’ailleurs selon ces études cliniques, les plus faibles risques de maladies cardiovasculaires sont pour ceux qui consomment le moins d’oméga 6 par rapport aux oméga 3. Les maladies chroniques et l’obésité sont aussi associées à un fort taux en oméga 6.

Les bons lipides sont issus de la nature biologique, des noix en tous genres, des olives, des avocats, des oeufs, du poisson, et des crustacés.

Bien sûr tous les lipides transformés comme le beurre, les fromages, les huiles hydrogénées et margarines, mais aussi la viande rouge et la charcuterie sont à éviter, ou alors à prendre en très petites quantités. Entre nous la charcuterie est déjà officiellement classifiée comme cancérigène par l’OMS ! Et la viande va s’y ajouter progressivement, puisqu’elle est déjà considérée « potentiellement cancérigène » ! (voir Science et Avenir 27 octobre 2015) ou (Ref.8)

 Et pages 46-47, la chasse aux sucres est ouverte ! Je vous passe la longue liste de troubles biologiques associés à la consommation réguliere ou excessive de sucres, et surtout de sucres transformés ou ajouté. Mais sachez que le jus de fruit est un des pires poisons qui soient, ayant un indice glycémique énorme. Et oui, la nature a mis ces sucres attachés aux fibres dans les fruits, pour que la diffusion dans le sang soit lente et progressive, alors surtout évitez toutes les boissons sucrées, meme si on vous les vend comme ayant des bienfaits.

En plus ces jus de fruits sont vendus comme étant bons pour la santé pour les vitamines qu’ils contiennent, mais réalisez qu’ils ont été pasteurisés, passés à haute température, et que donc la plupart des nutriments naturels qu’ils contenaient sont détruits ! A mon avis c’est un poison majeur qui a été ajouté à tous les petits déjeuners des générations récentes, et contribue fortement au développement des maladies chroniques.

Par contre c’est ssûrr que pour les industriels et leurs actionnaires c’est plus facile à vous vendre que des vrais fruits frais, murs et saints… Alors si vous aimez ceux que vous nourrissez, faites l’effort de leur donner de vrais fruits biologiques, au lieu de ces eaux sucrées toxiques pour leurs organismes.

Notons au passage que tous les édulcorants, qu’il soit d’origine naturelle ou non, envoient de fauts signaux à nos organes, qui réagissent donc en croyant que c’est du sucre, alors que les calories en sont absentes. De nombreux scientifiques ont déjà pointé du doigt ce problème. Notre corps est un organisme biologique, auquel il faut fournir une alimentation naturelle biologique, quoi qu’on vous en dise, il n’y a pas de raccourci à ce niveau-là.

Mangeons naturel en avec moderation, et ajoutons des ingrédients et suppléments prouvés efficaces, et nous vivrons à nouveau en bons esprits saints dans des corps sains.

Alors il est temps de nous réveiller, de nous lever et de dire ASSEZ ! Assez de la malbouffe ! Retournons à une alimentation saine et bonne !

Retrouvons notre bonne santé par notre alimentation. Faites un geste pour autrui, informez vos proches, vos amis, vos voisins, mais aussi vos responsables médicaux et vos politiques.

Depuis la grande étude de Lyon en 1999 on est sûrs que la bonne santé passe par une bonne alimentation, et un bon style de vie.

Alors faites passer cet article, imprimez le et envoyez-le aux responsables qui ont en mains la santé des citoyens de ce monde. C’est leur devoir et responsabilité de nous informer sur ce qui est vraiment bon pour nous !
Bien à vous, et bonne santé !
Jules Trésor

 

Références :

(1) Sommaire Science et Avenir Juin 2017 http://www.epresse.fr/magazine/sciences-et-avenir/2017-06-01/sommaire

(2)Etude PREDIMED, original publié NEJM – Primary Prevention of Cardiovascular Disease with a Mediterranean Diet

(3) Livre Prévenir les accidents vasculaires par l’alimentation https://www.editions-jouvence.com/livre/pr%C3%A9venir-les-accidents-vasculaires-par-lalimentation

(4) Livre Guérir Alzheimer : Comprendre et agir à temps https://livre.fnac.com/a10152992/Michael-Nehls-Guerir-Alzheimer

(5) Etude de Lyon de 1999 PubMed – Mediterranean diet, traditional risk factors, and the rate of cardiovascular complications after myocardial infarction

(6) Livre par le Professeur de Lorgeril : Le nouveau régime méditérranéen: Pour protéger sa santé et la planète. Sur Amazon.fr

(7) Livre « Mes Programmes Cétogènes » aux éditions Leduc.s

(8) Cancérogénicité de la consommation de viande rouge et de viande transformée http://www.who.int/features/qa/cancer-red-meat/fr/

Un super livre pour prévenir 80% des accidents cardiovasculaires !

Le saviez-vous? La grande majorité des accidents cardiovasculaires (AVC, arrêts cardiaques et autres) peuvent être évités par une alimentation adaptée ?

 Et c’est une professionnelle française qui travaille dans les hôpitaux français qui l’écrit dans un livre!
Pour moi ce livre devrait être donné à toute personne qui atteint l’âge de 40 ans, car ainsi beaucoup de morts, de handicaps et des milliards seraient économisés sur les cotisations d’Assurance Maladie obligatoires.

Pour des raisons de droits d’auteurs je ne peux pas copier exactement les phrases contenues dans ce livre, et de toute façon il vaut mieux que vous l’achetiez pour le lire vous-même, mais je peux vous dire un peu ce qu’il contient … et c’est choquant !

Bien sûr de nombreux livres mentionnent ces faits concernant la possibilité de prévenir les accidents cardiovasculaires, mais ici c’est écrit noir sur blanc par une professionnelle payée par la sécurité sociale et donc par l’état !
Pourquoi ce système obligatoire de santé ne nous fait pas savoir avec insistance que nous pouvons nous éviter tous ces douloureux et traumatiques accidents cardiovasculaires est une question que je laisse ouverte.
Ils savent mais ne nous le disent pas, quand même, 80% d’AVC et d’infarctus en moins, alors pourquoi ???

Ce livre ne coûte que 7,70 Euros à la FNAC … Editions JOUVENCE, ISBN 978-2-88911-768-0 (lien vers le livre) 
L’auteure Marie-Laure André, est diététicienne en milieu hospitalier. Elle est spécialiste dans la prise en charge nutritionnelle de l’insuffisance cardiaque, du diabète et de l’obésité.

>>> Voici ce que j’ai lu dans ce super livre :

– En page arrière on lit qu’on pourrait empêcher 80% des risques d’AVC et d’infarctus en changeant de mode de vie ! (ça c’est stupéfiant 🙂
– p9 on apprend que plus de 110 000 infarctus arrivent chaque année, donc on pourrait en éviter 90 000 par an !!!
Quant aux AVCs, il y en a plus de 130 000 par an, on pourrait donc éviter de souffrir à 105 000 victimes par an
(rien qu’avec ces 2 problèmes cardiovasculaires on pourraient déjà prévenir 250 000 morts en France par an, des millions dans le monde)
Et elle nous dit aussi que les AVCs sont la première cause de mortalité et de handicap chez les femmes en France.

Le saviez-vous mesdames, que vous avez la plus forte chance de mourir d’un AVC … et que pourtant c’est évitable par un changement d’alimentation et de mode de vie ?!

– p10 on apprend qu’une meilleure hygiène de vie permettrait d’agir directement sur les facteurs de risque.

 

Notamment cela réduirait l’hypertension et le taux de cholestérol.
Donc là on réalise aussi que c’est l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie qu’on peut réduire par une meilleure alimentation, et ainsi éviter des douleurs à des millions de personnes de plus, et des milliards en dépenses de santé !
Une étude du Lancet est citée qui précise ce que sont les causes de tous ces mots : trop de gras animal, de produits et plats industriels et trop de sel, et pas assez de fruits et légumes. Autrement dire des choses simples et naturelles.

– p11 le régime méditerranéen est désigné comme la solution, car il contient des fibres, des antioxydants, des graisses végétales et peut de graisses animales, ce qui est bénéfique pour nos artères.
La solution est donc finalement très simple et bon marché, pour nous éviter ces souffrances et ces coûts médicaux très élevés !

– p15 on nous rappelle qu’une alimentation saine et équilibrée va prévenir les AVCs

– p25 c’est la solution à l’excès de cholestérol qui nous est donnée, en nous expliquant que manger beaucoup de végétaux et peu de graisses animales fait baisser le taux de mauvais cholestérol !

– p33 on lit que l’hypertension artérielle représente 35% des risques d’AVC, et sa cause nous est donnée, qui est la perte de l’élasticité des artères.

– p54 le sport de façon modérée est un puissant protecteur contre les accidents cardiaques. Alors il ne suffit pas de bien manger, mais il faut aussi s’activer, modérément.

– p63 dans le chapitre qui explique très bien les secrets des graisses, on lit que les plus nocives proviennent des viandes et charcuteries, qui favorisent la formation de plaque artérielle d’arthérome.

– p66 on trouve les références à la grande et fameuse étude scientifique de 1994 qui avait jeté la lumière sur les bienfaits du régime méditerranéen pour notre santé cardiovasculaire. Elle s’appela en Français « L’étude de Lyon » et fut publiée par Michel de Lorgeril et Serge Renaud.
Moi qui voyage beaucoup, je vous assure que partout on connaît et on cite le régime méditerranéen comme l’idéal santé !
Une des conclusions en fut qu’une personne ayant souffert d’un infarctus peut éviter jusqu’à 70% des risques de rechute en adoptant ce régime enrichi en noix.

– p67 c’est aussi l’alimentation qui donne la plus longue longévité, et aussi permet de réduire considérablement les risques de cancer.
Voilà encore une révélation pour ceux et celles qui n’auraient jamais mené quelques recherches en matière de santé alternative. Oui, le cancer est dans de très nombreux cas le résultat d’années d’alimentation destructrice.
Elle ose nous dire que des changements de mode de vie sont parfois (moi je dirais TRES SOUVENT) plus efficaces que les médicaments ! Merci Madame et votre maison d’éditions pour votre courage.

– p68 on lit qu’une étude médicale récente de 2013 montre encore que ce régime, riche en huile d’olive et en noix et amandes, permet de réduire de 50% les AVC et 30% les infarctus.
Un tableau nous y résume les principes de cette diète miraculeuse.

– p69 et pour finir mes cotations, on y lit ici que ce régime miracle est même classé au patrimoine mondial de l’humanité !!

Le reste du livre est aussi très utile, avec même des exemples de recettes et aliments à intégrer dans notre quotidien.

Je conseille à tous d’aller en acheter quelques exemplaires et de les distribuer dans son entourage, car voici encore un livre QUI PEUT SAUVER DES VIES, et un très grand nombre de vies et de souffrances inutiles !

Bien à vous
Bonne santé et bons plats méditerranéens, et bonne activité physique régulière et modérée.

Le cerveau a-t-il vraiment besoin d’Omegas 3 et 6 ?

Bonjour,
Voici quelques informations directement liées à notre santé mentale et physique, provenant des résultats cliniques et scientifiques révélés par les meilleurs professeurs spécialisés dans ce domaine.
Notre cerveau est un ensemble de cellules différentes qui ont besoin de certaines molécules pour bien fonctionner, mais aussi pour se réparer et s’entretenir, pour rester fonctionnelles jusqu’à nos âges les plus avancés.
Or il se trouve que nos changements alimentaires qui s’éloignent toujours plus de nos besoins physiologiques de base, nous ont fait dériver vers une alimentation complètement carancée en ces molécules essentielles à la santé de nos cerveaux, entre autres.
La preuve est dans l’explosion progressive des cas de démences de tous types, depuis les changements de direction diététiques institués par nos autorités médicales, après l’industrialisation de notre alimentation au siècle dernier. Les dégâts sont immenses et toujours en croissance, on parle d’épidémies de défaillances cérébrales, qui touchent les gens de plus en plus tôt dans leur vie.

Mais heureusement, comme à tout problème il y a une solution, des médecins et chercheurs ont étudié ces problèmes depuis des décennies et nous communiquent leurs résultats dans leurs livres. Merci à notre droit de liberté d’expression individuel, ces sauveteurs ont le droit de publier leurs résultats. Car ce ne sont ni les médias de masse ni les autorités officielles qui nous informeraient précisemment sur ces sujets … à part quelques exceptions comme Cash Investigation d’Elise Lucet, ou l’émission sur France 2 du Docteur Michel Cymes et Adriana Karembeu qui présentent souvent des faits utiles.

Quant au meilleur livre sur le sujet de la bonne santé cérébrale actuellement disponible en librairie, c’est à mon avis celui du Docteur Michael Nehls, intitulé Guérir Alzheimer, Comprendre et agir à temps, aux éditions ACTES SUD.

Nos besoins en Omégas 3 et 6

Tout le monde a entendu parlé des acides gras oméga-3 et 6, mais il est rare de trouver toutes les informations, de sources scientifiques, qui nous permettent de prendre directement les actions nécessaires au quotidien pour optimiser cet apport pour notre cerveau.

Dans cet excellent livre du Docteur Nehls, plusieurs pages y sont consacrées, synthétisant les besoins quantitatifs et les moyens d’approvisionnement.

Je cite : ‘Le développement des neurones requiert impérativement deux matériaux : les acides gras insaturés oméga-3 et oméga-6. Ils sont dits ‘essentiels’ parce que notre organisme n’est pas capable de les produire lui-même. Ils proviennent donc forcément de notre alimentation. Oméga-3 et oméga-6 sont présents en quantité à peu près équivalente dans notre cerveau et , d’après les paléontologues, l’alimentation des chasseurs-cueilleurs offrait elle aussi une répartition similaire.’

Donc, comme nous sommes encore génétiquement identiques à nos ancêtres récents qui avaient une physiologie en simbiose avec la nature, nous devrions manger comme eux, et même mieux qu’eux, puisque nous avons la science pour nous permettre de surpasser la qualité nutritive de nos prédécesseurs.

Ce livre explique que notre alimentation moderne est beacucoup trop riche en omégas-6 par rapport à nos apports réduits en omégas-3, et que cela est très domageable pour notre organisme.

Car les omégas-6 sont des molécules qui provoquent de l’inflammation qui permet au système immunitaire de mieux fonctionner quand c’est nécessaire. Mais cet excès de molécules inflammatoires fini par attaquer tout l’organisme et de façon chronique. Il nous faut donc d’une part réduire drastiquement nos apports en oméga-6, et d’autre part augmenter au possible nos apports en omégas-3, qui elle est une molécule ayant une action anti-inflammatoire. Deux acides gras essentiels qui peuvent paraître similaires mais qui ont des rôles totalement opposés !

Le but étant de retrouver un équilibre de 1 contre 1, alors que de nos jours on trouve jusqu’à 50 fois plus d’omégas-6 dans l’alimentation de certaines populations. Il y a 50 ans, dans les années 60-70, juste avant la conquête totale de la mal-bouffe, on trouvait un taux moyen de 3 contre 1, ce qui n’était pas catastrophique. On comprend ainsi pourquoi les centenaires d’aujourd’hui sont tombés gravement malades bien plus tard que leurs enfants et petits enfants, car n’ayant pas cette source excessive d’inflammation chronique dans leur alimentation, ces omégas-6, leur corps ont tenu le coup bien plus longtemps en bonne santé.

Les sources d’oméga-3 anti-inflammatoires

Notre cerveau n’utilise pas directement les omégas-3, ils doivent être convertis en DHA au préalable, et le Dr Nehls nous précise que les végétaux sont capables de fabriquer des acides oméga-3, mais par contre notre corps ne peut que très difficilement les convertir en DHA.

– Les fruits de mer et les poissons sont certainement les sources les plus généreuses et naturelles des ces molécules essentielles à nos cerveaux. Mais attention à la contamination aux métaux lourds de certaines espèces. Ces produits animaux contiennent directement de la DHA qui n’a donc pas besoin d’être transformée avant utilisation.

– L’huile de foie de morue est la source animale suivante connue pour les omégas-3.

– L’huile de micro-algues marines, qui est donc une source végétale. Encore très chère de nos jours.

– L’huile de Lin était jusque récemment la source végétale la plus populaire, mais ne peut être utilisée que sous des conditions strictes.

– Et enfin, l’huile de noix de Sacha Inchi, qui contient 50% d’acide alpha-linoléique oméga-3, aussi appelés LNA, ce qui la rend comparable à l’huile de Lin ! Mais en plus elle a un taux élevé de Tocophérols gamma et delta (200mg pour 100g). (1)(2)

Cette noix qui vient d’une plante cultivée sur les hauts plateaux du Pérou est pressée à froid, on l’appelle aussi la cacahuète des Incas, est considérée comme un super-aliment, c’est à dire ayant des vertues exceptionnelles par rapport aux aliments habituels.

Cette super-huile contient des taux incroyables d’acides gras essentiels, et dans une proportion plus favorable, soit environ 44-48% d’oméga 3 (LNA), 35% d’oméga 6 et 10% d’oméga 9. (3)

Elle contient aussi de nombreuses protéines, des vitamines A et E

Nos besoins en DHA

Chez le nourrison c’est le lait maternel qui apporte toute la DHA nécessaire à la construction du cerveau du bébé. En prévention pour un adulte il faut compter sur un besoin de 0,5 à 1 gramme par jour de DHA. Cela correspond à manger 300 grammes ou plus de poisson par semaine. Bien sûr en cas de problème cérébral déjà présent, ou d’âge avancé, le Dr Nehls recommande plutôt 600 grammes de poisson par semaine.

Il est toujours préférable de prendre des suppléments alimentaires pour s’assurer de ne pas en manquer, c’est la santé de notre cerveau qui est en jeu !

Je vous conseille vraiment ce livre, pour l’instant le plus clair et complet que j’ai trouvé.

Je vous conseille aussi les nombreux produits de SANUS-Q que je prends depuis des années, car ils sont de haute qualité, et de nos jours avec les centaines de marques qui existent, il est bon de savoir ce que l’on achète, et à qui on l’achète !

SANUS-Q ont des gélules d’huile de Sacha Inchi et plein d’infos sur leur site internet https://sanus-q.com/collections/sacha-inchi-oil?ref=2

Je cite :
Les meilleures capsules d’huile de sacha inchi
Nos capsules d’huile de sacha inchi contiennent de l’huile vierge pressée à froid de haute qualité extraite de graines brutes et non traitées. Elles ne contiennent aucun produit chimique ni aucun additif.
  • Riche en acides gras oméga 3, en acides aminés essentiels et en antioxydants
  • L’une des sources les plus riches en acides gras oméga 3 de source végétale
  • Diminue l’inflammation dans le corps
  • Diminue le taux de cholestérol et la tension artérielle
  • Soutient la santé cardiaque
  • Améliore les fonctions cérébrales et l’humeur
  • Source de protéines complètes
  • Stimule le niveau d’énergie et forme des muscles sains
  • Favorise la perte de poids
  • Facile à digérer

Merci de votre intérêt pour ces informations, et bonne santé !

 

Références

(1) http://www.dhaomega3.org/FAQ/Do-Sacha-Inchi-nuts-contain-omega-3-fatty-acidsac

(2) https://en.m.wikipedia.org/wiki/Sacha_inchi_oil

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/23107745/

 

Un bon dossier nutrition dans Science et Avenir

Bonjour à tous,

L’alimentation, c’est la base de la bonne santé, tout simplement parce que notre corps fonctionne bien quand on lui donne ce dont il a besoin, et qu’on lui épargne ce qui le dérange.
Concernant ce qui le dérange, il faut comprendre qu’il aime soit les glucides, soit les lipides, mais que dès qu’on mélange trop des deux, le corps se dégrade.

En effet il y a un mécanisme au niveau de nos cellules qui bloque la pénétration du sucre dès qu’il y a une certaine quantité de graisse dans le sang.
Du coup avec nos aliments modernes, comme les produits frits qui sont des glucides cuits dans des lipides, nos cellules bloquent l’entrée du sucre, qui reste alors dans le sang, ce auquel le corps répond par une production massive d’insuline, ce qui rend nos cellules progressivement résistantes à cette insuline, et qui conduit au diabète de type 2.

De plus tout ce sucre en excès doit être traité, et le corps en fait donc des graisses qu’il stocke, d’où l’augmentation vertigineuse de l’obésité dans tous les pays où les gens mangent gras et sucré en même temps.

Moi qui voyage depuis longtemps en Asie, où les populations avaient une alimentation basée complètement sur les sucres, sur les glucides, comprenant du riz, des légumes et des fruits à volonté, un peu comme les recommandations de Régénère l’association de Thierry Casasnovas,  on observe dorénavant une incidence de l’obésité très accentuée, déjà au delà de 40% de la population adulte, du fait qu’ils ont augmenté massivement leur quantité de lipides, par l’ingestion quotidienne d’aliments frits et de sauces lourdes en graisses.

Mais on observe la même dérive partout dans le monde, avec la profusion de glucides associés aux graisses au quotidien.

On constate qu’une alimentation composée quasi uniquement de glucides, comme dans les pays chauds, était la norme jusque récemment, et les gens y étaient connus pour être sveltes et pleins d’énergie. Donc les glucides ne sont pas mauvais, mais peuvent perturber notre organisme quand ils sont associés à trop de lipides, ou quand ils sont transformés et donc rendus méconnaissables par notre biome et nos cellules.

 Il existe de l’autre côté, comme chez les Inuits anciens, une alimentation basée quasi uniquement sur les graisses, qui leur permettait de vivre très vieux et en bonne santé.
Il y a d’ailleurs aujourd’hui des millions de personnes qui suivent une alimentation dite cétogène (il y a plein de livres sur le sujet), et qui sont en très bonne santé, sveltes et pleins d’énergie.

Le livre ci-contre est « Mes Programmes Cétogènes » aux éditions Leduc.s

D’ailleurs certains lipides, appelés acides gras essentiels, sont indispensables à notre survie, donc il est impossible de concevoir une alimentation sans aucun lipide, alors qu’au niveau des glucides aucun d’entre eux n’est essentiel.

Le tout est dans l’équilibre, et il semble qu’il nous faille choisir de quelle source nous voulons nous approvisionner en énergie, soit majoritairement en provenance des glucides, soit des lipides,

Pour perdre du poids le régime cétogène, a été prouvé comme étant le meilleur de tous, car il consiste à prendre son énergie à plus de 75% grâce aux lipides, 20% en protéines, et seulement 5% venant des glucides (en valuer énergétique et non en poids de nourriture).

Cette façon de manger, ce choix d’alimentation, étant très large quant aux aliments que l’on peut prendre, rencontre un grand succès auprès des sportifs ou des personnes en surpoids.
Cet équilibre alimentaire maintient l’organisme dans son fonctionnement par brûlage de graisses, et un léger déficit calorique permet de maigrir puisque le corps puise alors l’énergie qui lui manque dans les graisses stockées dans nos tissus adipeux !
Il permet aussi de garantir l’apport en acides gras essentiels et en acides aminés essentiels.

Bref, tout cela pour vous dire que glucides ou lipides, il faut choisir !

Car trop de l’un avec l’autre dans notre alimentation, et c’est la dégénérescence progressive de notre corps qui s’en suit.

Du coup j’ai oublié de vous parler de l’article de Science et Avenir sur la nutrition et les bienfaits du régime méditerranéen, alors dépêchez-vous ce numéro de Juin 2017 ne sera bientôt plus en kiosque.

Sur ce, bonne santé !
Bien à vous

Fin d’hiver dans la joie et la réjuvenation !

Bonjour à toutes et tous,

Quel bonheur de voir le soleil plus présent, les températures qui remontent et surtout les jours qui ralongent à nouveau !!

Dans cet élan de renouveau j’ai passé commande de 3 colis de produits spécifiques pour mon rajeunissement, pour celles et ceux qui le savent déjà, je supporte l’entreprise des créateurs de la start-up Biotrends, car j’y ai trouvé les seuls produits qui m’ont vraiment fait de l’effet contre mon âge qui avançait inéxorablement.

 C’est le seul endroit au monde, et oui quand même, où vous pouvez acheter du NAD+ pur en capsules, pour rajeunir les cellules en leur fournissant cette molécule d’énergie, de l’épitalon pur aussi, pour rallonger vos télomères et relancer votre production naturelle de mélatonine, mais aussi de la crème au Facteur de Croissance Epidermique, pour relancer le rajeunissement de votre visage !

Et ces capsules de Nouvelle-Vie, nulle-part ailleurs on peut se procurer un tel cocktail de molécules anti-âge prouvées scientifiquement pour fonctionner à ralentir le vieillissement ; l’épitalon + la carnosine + le resvératrol + le lycopène !

Et j’oubliais le ProHealer, ou BPC157, qui répare les ulcères internes ou externes, et cicatrise les plaies en mode accéléré.

Et les gouttes AlkapHi de Potassium pour alcaliser l’eau et ainsi réduire nos dépôts acides néfastes … mais en plus ils viennent d’ajouter Bio-Balance, un tonic pour le cuir chevelu qui vous épatera dès les premiers usages pour l’amélioration apportée aux cheveux.

Tous cela fabriqué par des Américains soucieux de la qualité et des résultats de leurs produits.

Donc avec l’espoir de jours meilleurs, quelques emplettes chez Biotrends nous redonnent l’espoir d’une vie plus longue, en meilleure santé, et avec une apparence bien plus jeune !

Un investissement pour la santé et la longévité que je ne peux que vous recommander, car en plus c’est bon pour le moral :0)

Bien à vous et BON PRINTEMPS !!!

Posologie du MMS 2

Extraits choisis de la page http://jimhumble.biz/biz-mms2intro-french.htm

(article publié dès novembre 2010, comme preuve des années qui passent sans que les autorités pourtant élues par le peuple ne trouvent le courage de faire des essais officiels des MMS1 et MMS2)

4 capsules taille zéro de MMS2 par jour, une prise toutes les deux heures, tout cela fait de manière continuelle durant trois semaines, et ensuite on fait une analyse. Ah oui, d’abord boire 2 verres d’eau avec la gélule de MMS2 et ensuite toujours un plein verre d’eau. »

« Personnellement je l’utilise depuis 4 ans (donc depuis 2006). Ma clinique et mon groupe de personnes au Mexique l’ont utilisé depuis plus d’un an avec beaucoup de personnes. Au début je l’envoyais aux personnes surtout à celles souffrant de cancer de la prostate, mais ensuite on a commencé à l’utiliser sur plein d’autres choses, dont le HIV. »

« J’ai vu assez de personnes guérir d’assez de maladies pour croire que si vous avez seulement du MMS2 ça fera le travail escompté. Utilisez-en une capsule toutes les heures. Augmenter la dose si vous pouvez, réduisez la dose si vous vous sentez pire. »

« D’abord, un ami au Canada a indiqué dans un email qu’il avait un ami qui avait le cancer de la prostate. J’ai dit, pourquoi est-ce qu’on n’essaierait pas notre hypochlorite ? Il a dit qu’il demanderait à son ami et pour abréger une longue histoire je lui ai envoyé une enveloppe de 50 gélules de taille zéro remplies d’hypochlorite de calcium d’un magasin de produits de piscines du coin. ( celui qui est disponible ici mmsfrancais.com est de qualité alimentaire)
Bref, il a pris les 50 gélules à raison de 4 par jour et m’a appelé et a dit qu’il se sentait bien mieux mais est-ce que j’en avais un peu plus car il n’allait pas encore totalement mieux. Alors je lui en ai envoyé 50 de plus et il est revenu à nouveau finalement, pour me dire que tout avait disparu. »

« Alors on l’a envoyé à des personnes ayant des problèmes de prostate et le cancer de la prostate. Quand on a eu des nouvelles en retour ils ont tous dit qu’ils se sentaient mieux ou que le problème était parti complètement.
( c’est à dire, ceux qui sont revenus à moi, et c’était seulement parce que je leur avais demandé instamment de le faire. Dans la plupart des cas les personnes ne reviennent pas vers nous à moins qu’elles aient besoin de plus de cela). J’ai découvert que la plupart des personnes qui se sentent bien ne reviendront pas voir un docteur alors en général il n’y a aucune analyse pour cette raison, je dois me contenter de leur parole quand ils déclarent qu’ils vont BIEN. Alors voilà pour le MMS2. »

« C’est efficace pour beaucoup de choses et très efficace pour guérir les lésions et autres problèmes de peau. Cela aide le MMS1 à tuer la plupart de toutes ces maladies réputées incurables et c’est peut-être aussi bon que le MMS1. Cela tue les pathogènes et les germes d’une blessure sans causer de préjudice aux tissus endommagés. Vider juste le contenu d’une gélule de taille zéro dans un verre d’eau et utiliser cela sur la blessure. L’alcool, le péroxyde d’hydrogène, la teinture d’iode, et tous les autres désinfectants provoquent tous une certaine quantité de dommages à la blessure et rallongent le temps nécessaire à guérir les cellules endommagées, mais le MMS2 tue les pathogènes et ne cause pas de dommages et par conséquent la guérison et bien plus rapide. »

Enfin le Docteur Greger en Français !

Bonjour à toutes et tous,

 Quelle joie fut la mienne de découvrir que le dernier livre de l’incroyable docteur Greger (prononcez « gré-guerre ») a été traduit et est en vente depuis avril 2017 en Français, sur internet mais aussi dans les librairies !

Je suis un vrai fan de ce docteur et de son équipe de bénévoles qui passent au crible des milliers d’études scientifiques chaque année, et en publient des résumés et des vidéos gratuites. (Chaine Youtube ici)

J’ai toujours voulu partager ces informations vraiment utiles avec vous, mais comme elles n’étaient qu’en Anglais je savais que bien peu pourraient en profiter.

Maintenant c’est fait, c’est en Français, pour radicalement vous redonner une bonne santé en adaptant votre alimentation en fonction de ce que les millions de personnes étudiées par la science ont montré comme étant une alimentation adaptée à nos corps biologiques humains.

 Pour moi, le Dr Greger c’est encore mieux que le Professeur Joyeux car son équipe se tient au fait des dernières analyses scientifiques, et bien mieux que Thierry Casasnovas car très clair en présentation et droit aux faits, et surtout avec la mention des études scientifiques citées… et puis c’est toute une équipe de médecins indépendants qui travaillent à écrire ces livres et faire ces vidéos, c’est donc incomparable en fiabilité, en détails et en précision, à mon avis.

Je vais être franc avec vous, s’il y a 10 livres à acheter et à suivre pour retrouver la pleine santé, celui-ci en fait partie !

Un livre que chaque professionnel médical devrait lire, et dont Hypocrates serait fier, car il explique ce que la science a découvert concernant les moyens d’empêcher ou de renverser les plus grandes causes de décès au monde, simplement en mangeant MIEUX !

La quatrième de couverture dit :

« Contre les lobbies, les dogmes de la médecine occidentale et les idées reçues, le Dr Greger milite depuis des années pour une révolution nutritionnelle : bien plus que les traitements et les médicaments, c’est notre alimentation qui peut nous sauver la vie.
Études scientifiques de pointe à l’appui, il nous explique quels aliments privilégier, les réflexes à adopter afin de prévenir, voire renverser le cours de la plupart des maladies chroniques : cancers, diabète, maladies cardiaques, et bien d’autres encore.

Véritable bible de la nutrition, un ouvrage de référence, fourmillant de conseils pratiques et déculpabilisants, pour vivre plus longtemps et en meilleure santé. »

Pour moi ce sont les 23 Euros les mieux investis pour une bonne santé !

En espérant que mes articles vous apportent de l’aide et des solutions alternatives efficaces pour votre santé, mais aussi pour votre longévité.

Je vous remercie de prendre le temps de les lire !

Bien à vous.


Et voici un rappel des livres que je vous offre en téléchargement (gratuit bien sur)

Cliquez les liens ci-dessous pour ouvrir et/ou télécharger les livres et documents (format PDF) :

L’Epitalon de Biotrends présent dans son produit Nouvelle-Vie est de qualité parfaite, pur à plus de 98%, car il est aussi expédié à des universités et laboratoires de recherche partout dans le monde. Nous ne connaissons que 3 laboratoires dans le monde qui savent fabriquer l’Epitalon, mais nous sommes les seuls à en fabriquer d’une telle pureté et à le rendre aussi accessible au public.
Il est primordial que vous utilisiez la meilleure qualité disponible d’Epitalon, quitte à le payer plus cher, car les produits de mauvaise qualité ne sont pas stables dans le temps, se désagrégeant très rapidement, et contiennent toujours des éléments contaminants qui pourraient vous rendre malade.


 

l’E-Livre gratuit de Jim Humble

en Français

 

 


 

l’E-Livre gratuit

sur la Super Vitamine C

 

Guérir du diabète de type 2, c’est possible facilement !

guerir-diabete-type-2-Prof-Taylor

Les scientifiques ont enfin trouvé la cause du diabète de type 2 !

Il se déclare tout simplement quand le pancréas contient trop de graisse (type triacyglycérol) et ne peut donc plus fonctionner normalement pour produire l’insuline.

C’est tout simple mais il fallait le trouver. Il suffit de 0,6 grammes d’excès de cette graisse dans le pancréas pour déclencher un diabète de type 2.

On comprend donc pourquoi les scientifiques trouvaient toujours un lien entre ce diabète et l’alimentation. C’est pourquoi il y avait aussi des différences de réactions aux régimes alimentaires entre individus, car chaque personne synthétise la graisse et la conserve dans des conditions différentes.

C’est l’Université de Newcastle, en Angleterre, qui a annoncé cette découverte majeure le 1er Décembre 2015.

Il suffit donc de perdre du poids corporel jusqu’à ce que le pancréas perde environ 0,6 grammes de graisse (donc moins de 1 gramme), pour que le diabète de type 2 disparaisse.

Un serieux régime alimentaire avec de l’exercice physique devrait donc suffire pour sauver les millions de personnes qui en soufffre.

perdre-1-gramme-de-graisse-guerir-diabete-type-2

On en parle en Français ici :

Articles originaux en Anglais

Bien sûr on peut comprendre que pour perdre moins de 1 gramme de graisse dans le pancréas, il faut en perdre partout dans le corps. Cette découverte prouve simplement que c’est l’excès de poids en graisse qui cause le diabète de type 2, qui se déclenche quand le pancréas est à son tour engorgé.

On nous dit que ce sont les excès de sucre qui causent le diabète, mais ce n’est en fait qu’une cause indirecte.

Les livres des docteurs qui arrivent à inverser les diabètes du type 2 expliquent en détail que c’est un dérèglement du fonctionnement de l’organisme qui conduit à cet amassage nocif de graisses. Et bien sûr ce déséquilibre provient d’une alimentation non adaptée à nos corps, d’une part trop abondante, mais aussi mal repartie en macronutriments, et aussi carencée en micronutriments.

Je vous invite pour cela à rechercher sur Youtube ou dans une grande librairie, des sources d’information réputables, qui expliquent les différentes voies pour guérir du diabète de type 2.

Des livres écrits par des médecins ayant guéri des centaines ou des milliers de patients, sont pour moi plus sérieux et surtout plus honnêtes que ce que nous recommandent les publicités de produits alimentaires, ou les recommandations de médicaments prétendant nous aider.

L’expérience de ces médecins et la science qui explique leurs résultats, en reviennent toujours à notre nourriture. Cela prouve donc que mal manger ne permette pas au corps de fonctionner correctement, et c’est bien évidemment du simple bon sens. Nos cellules ont besoin de certains éléments, et une carence peut donc les empêcher de fonctionner.

D’autre part des éléments toxiques vont logiquement déregler nos cellules et donc nos organes. Et tout le monde peut comprendre qu’apporter trop de matériaux, comme lorsqu’on mange trop, va aussi poser un problème, puisque notre corps a une capacité d’élimination limitée, et se trouve incapable de prendre en charge les quantités énormes que nous mangeons de nos jours. Surtout qu’en plus nous ne dépensons plus physiquement cet excès, puisque nos vies sont de plus en plus sédentaires …

Voici quelques noms qui ont fait leurs preuves sur un grand nombre de malades, comme toujours la plupart sont en Anglais, mais voici des pistes traduites ou francophones :

  • Soigner son diabète en 21 jours – Gabriel Cousens (docteur)
  • 8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments – Michael Mosley (journaliste)

  • Comment j’ai vaincu le diabète sans médicament – Norman Mousseau (physicien)

  •  Comment ne pas pas mourir – Michael Greger (docteur)

  • Le grand livre de l’alimentation cétogène – Ulrich Genisson, Nelly Genisson (traducteurs)
  • L’alimentation ou la troisième médecine – Jean Seignalet (docteur)

  • Guérir enfin du cancer : Oser dire quand et comment –  Henri JOYEUX (docteur)

  • Soignez tous les diabètes par www.regenere.org https://youtu.be/nyfijaL3CIY

En Anglais :

 

Alors bonnes recherches, pour une bonne santé !

A bientôt pour encore plus d’informations utiles,

Jules Trésor

Le paludisme enfin vaincu !

Bonjour  à toutes et tous,

En cette fin d’année je tenais à rendre hommage à Jim Humble qui viend de prendre sa retraite. Comme le prouve cet article paru ici le 10 mai 2013, notre civilisation a trouvé une solution rapide et pas chère pour guérir une des infections les plus meurtrières aujourd’hui.

C’est en fait durant les années 90’s que Jim a découvert par hasard cette capacité du dioxyde de chlore à tuer le parasite du paludisme presque instantanément, donc il y a plus de 20 ans.

Et pourtant chaque année dans notre monde des millions en meurent encore, et des centaines de millions en souffrent. Alors souhaitons bonne fin d’année et bonne retraite à Jim, et souhaitons de tout coeur aussi que les MMS 1 et 2 soient enfin reconnus à leur justes valeurs dès que possible !

Traduit de la VIDEO de Mai 2013.

red-cross-18Première mondiale avec la Croix-Rouge ! Le paludisme finalement vaincu !

0:40 À la fin de 2012 quand une partie de l’humanité attendait la fin du monde, nous avons eu la chance d’être en mesure de lancer une nouvelle ère pour le MMS.

0:50 Une coincidence ou peut-être la chance, nous ont permis de faire une étude en collaboration avec la Croix-Rouge d’Ouganda, où nous avons été autorisés à administrer du MMS à des patients dans une clinique de Luuka pendant 4 jours.

01:02 La Croix-Rouge était intéressée à savoir si le MMS pouvait avoir un impact positif sur la santé de leurs populations et en particulier ils ont voulu savoir s’il pouvait guérir le paludisme.

1:13 Ce projet pilote impliqua des semaines de planification intensive, y compris de nombreux détails à chaque étape du processus. Organiser quelque chose en Afrique exige beaucoup de créativité, tout en étant prêt à tout.

01:27 Par exemple, nous ne savions pas combien de patients participeraient à cette étude, nous ne pouvions donc rien laisser au hasard.

01:34 Ici, vous voyez les nombreuses personnes ayant des problèmes de santé qui sont arrivés le premier jour, en attente de traitement. Avant que sujets du test ne soient traités, leur nom et d’autres données ont été soigneusement consignés sur papier et également enregistrés dans l’ordinateur.

01:51 Ils ont ensuite reçu un premier examen par le médecin afin de déterminer leurs symptômes et d’enregistrer le diagnostic sur leur formulaire de patient.

02:35 Chaque sujet a reçu un test de paludisme qui a rapidement révélé s’ils étaient infectés par la maladie. Chaque test du paludisme a été numéroté et enregistré sur le formulaire du patient.

red-cross-01

02:56 Si l’indicateur restait vide, c’est que le sujet du test n’était pas infecté par la malaria. Toutefois, si l’indicateur montrait une ligne rouge, comme montré ici, le sujet est effectivement atteint de paludisme.

red-cross-13

03:20 Dans cet exemple, vous voyez 2 lignes rouges. Cela signifie que le patient souffre de deux souches différentes de paludisme. C’est plutôt commun, surtout compte tenu qu’il y a cinq variétés différentes de paludisme.

red-cross-15

03:35 Selon le nombre de personnes qui attendent leur tour pour entrer dans le laboratoire, nous pouvons voir visuellement combien étaient atteints de paludisme.

03:43 Les sujets positifs au paludisme sont envoyés au laboratoire où ils reçoivent un second test sanguin pour compter le nombre de parasites du paludisme avec le microscope, pour déterminer ainsi la façon dont le patient est malade.

red-cross-02

04:30 Le laboratoire a gardé un registre distinct qui sera utilisé pour évaluer les résultats ultérieurs. Les sujets des tests qui n’ont pas souffert de paludisme, en d’autres termes le test du paludisme était négatif, sont allés voir l’infirmière qui a effectué un deuxième examen approfondi.

05:05 Une fois que l’infirmière avait fini, les sujets testés étaient envoyés à une table où le MMS, également connu comme désinfectant pour l’eau, était administré.

red-cross-16

05:59 Chaque sujet du test a reçu la dose de MMS approprié. Les adultes atteints de paludisme ont reçu 18 gouttes de MMS. Les adultes qui étaient négatifs au paludisme, n’ont reçu que 8 gouttes.
Les enfants atteints de paludisme ont reçu 8 gouttes, et les enfants qui étaient négatifs au paludisme n’ont reçu que 6 gouttes. Tous les bébés avec ou sans paludisme ont reçu 2 gouttes.

red-cross-17

06:25 Le MMS a été activé avec une solution d’acide citrique à 35%. Après vingt secondes de temps d’activation, une demi-tasse d’eau a été ajouté à la solution.

06:36 Naturellement bébés ont reçu moins parce qu’ils ne peuvent pas boire autant.

red-cross-05

07:01 A la fin tout le monde a reçu une bouteille d’eau minérale pour aider à débusquer les agents pathogènes après le traitement.

07:14 Les sujets testés qui ont reçu le traitement du paludisme ont dû revenir le lendemain pour un second test sanguin pour déterminer si le traitement MMS avait fonctionné ou non.

07:24 Ici, nous voyons une photo de la deuxième journée montrant la documentation des patients. Nous voyons la deuxième prise de sang confirmant qu’ils n’ont plus les parasites du paludisme dans le sang. En d’autres termes, ils étaient en bonne santé et non plus le paludisme.

07:40 Les travailleurs du laboratoire ont signé les dossiers du patient, ce qui confirme que le paludisme était guéri.

red-cross-11 red-cross-12

08:13 La clinique est située dans le quartier Luuka, une zone rurale à environ 3 quarts d’heure de route de la grande ville la plus proche.
La Croix-Rouge a choisi cette clinique parce qu’ils avaient déjà effectué des recherches dans le même endroit, sur la santé et comment elle est liée à la qualité de l’eau locale.
Ils voulaient ajouter les résultats de cette étude avec les recherches qu’ils avaient déjà faites.

red-cross-09

08:36 La Croix-Rouge a trouvé les sujets du test grâce à de la publicité sur les 2 stations de radio locales. Les gens ont été invités à venir à la clinique de Luuka pour un examen.

08:47 Chaque jour consécutif durant la période d’étude de quatre jours, a vu venir plus de gens. Leur objectif initial était de traiter 200 personnes souffrant de paludisme avec le MMS. A la fin du quatrième jour, nous avions traité un total de 781 personnes.

09:20 Mais seulement 154 avaient le paludisme. Sur les 154 qui ont été testées positives au paludisme, 143 étaient exemptes de paludisme 24 heures après avoir reçu le traitement de MMS.

09:48 Les onze sujets testés positifs pour le paludisme, le jour suivant, soit n’avaient pas pris la dose complète de MMS, soit l’avaient crachée, de sorte que la dose était trop faible pour tuer tous les parasites du paludisme.

10:01 Ces sujets ont reçu une deuxième dose de MMS et ont été soigneusement surveillés, afin de s’assurer qu’ils ont pris la dose complète. Un test de suivi subséquent a montré qu’eux aussi, sont maintenant exempts de paludisme.

11:30 Je suis très très heureux parce que cette dame qui vient là, elle était en très mauvais état hier, et nous lui avons donné de l’eau purifiée. Mais je suis très surpris qu’elle est soit redevenue normale.

11:52 Je souhaite que la même chose se poursuive pour d’autres personnes. Et elle nous souhaite du bien et du succès. Je suis donc heureux pour cela.

13:00 Le médecin-chef nous a fourni des résultats complets à la fin du projet.
781 patients ont été testés.
154 avaient le paludisme,
143 sont maintenant ok.
11 ne vont pas bien à cause de trop peu de gouttes.

Alors, êtes-vous heureux des résultats cher Docteur?
R: très heureux!

13:41 Voici quelques photos mettant en valeur notre projet avec la Croix-Rouge. Au début du XXe siècle, alors que la médecine moderne a été organisée, un effort simultané qui se tramait à dénigré et ridiculisé les méthodes de guérison alternatives.

red-cross-10 red-cross-14

14:03 Toute alternative naturelle à la médecine moderne a été appelée automatiquement charlatanisme. Même aujourd’hui, après presque cent ans de médecine traditionnelle, tandis que certaines pratiques pourraient être définies comme criminelles, n’ont pas encore fait de trêve avec les méthodes de guérison naturelle.

14:18 Heureusement tous ne sont pas intimidés et il y a ceux qui insistent pour le bien public.
Jim Humble est un bon exemple avec sa découverte du MMS, un purificateur d’eau naturel qui a démontré avoir de nombreux effets bénéfiques sur la santé.

14:36 ??Depuis plus de dix ans, les gouvernements ont été en guerre contre le MMS, en mettant les scientifiques sous les projecteurs publics en les faisant mentir sur les soi-disant dangers du MMS.

14:50 Cette vidéo sert maintenant comme une pièce de plus pour prouver l’efficacité du MMS dans la lutte contre l’une des maladies les plus mortelles au monde.

14:58 Les médecins de cette clinique africaine n’ont pas été influencé par la médecine organisée ou l’industrie pharmaceutique et n’avaient pas de notions préconçues ou de préjugés.

15:09 Ils n’avaient aucune idée si ces gouttes d’eau de purification feraient quelquechose, mais le deuxième jour, lorsque les résultats des tests de paludisme, sur la majorité des sujets, étaient négatifs, les médecins ont été choqués et sans voix.
Ils n’avaient jamais rien vu de tel auparavant.
Jusque-là, le paludisme était une maladie incurable pour eux.

15:29 Mais ce n’est pas tout, les médecins étaient encore plus surpris de trouver des sujets du test souffrant d’autres maladies, qui jusque-là ne guérissaient pas, retrouver aussi une bonne santé.

15:39 Piusque l’industrie médicale et pharmaceutique organisée ne cherche pas à guérir les gens, mais se concentre plutôt sur ??la dissimulation des symptômes, elle s’est transformée en un syndicat du mal, qui est à l’origine es souffrances inutiles de toute l’humanité, et doit être appelée à en rendre compte face à la Cour internationale de justice à La Haye.

15:58 Cela peut sembler sévère, mais considérez les millions de malades dans le monde entier. L’industrie pharmaceutique a ancré leur influence dans tous les pays de la planète, sans exception. Partout où vous regardez, vous trouverez leur combat contre des remèdes naturels et la destruction de la connaissance médicale antique.

16:18 La raison de ceci est que vous ne pouvez pas breveter des méthodes de guérison naturelle et vous ne pouvez pas gagner des millions de dollars avec des herbes médicinales.

16:26 Mais pire encore sont ceux qui suivent aveuglément le syndicat. Ils ne font rien pour vérifier les informations qu’ils diffusent. Ils n’ont jamais fait de recherche de leur propre fait, et n’ont vraiment aucune idée de la vérité. Ils veulent juste avoir une bonne vie et une bonne carrière. Malheureusement, il ya beaucoup de ces adeptes, et eux aussi finiront par tomber malade.

16:50 Malgré les souffrances venant de nombreuses maladies, la majorité de l’humanité est endormie. Tout en mettant leur confiance dans les médecins mal informés, aujourd’hui seulement ceux qui ont la force et le courage d’assumer la responsabilité de leur propre santé, pouront vivre une vie saine.

17:07 Nous sommes ravis d’avoir eu l’occasion de travailler avec la Croix-Rouge sur ce projet. La Croix-Rouge est une organisation sérieuse et leurs employés et bénévoles veulent aider leurs semblables.

17:18 Il s’agit d’une vidéo importante et on ne peut plus prétendre que le MMS découvert par Jim Humble est un agent de blanchiment dangereux et n’a pas sa place dans la médecine.

17:28 De toute évidence, il s’agit d’un outil important dans la lutte mondiale contre le paludisme, y compris d’autres maladies sur lesquelles il a montré une efficacité.

17:35 On ne peut qu’espérer que ceux qui se sont laissés égarés se réveilleront et reconsidérerons leurs convictions.

17:42 Mes remerciements vont aussi, comme toujours, à l’homme qui a donné à ma vie une nouvelle direction. Il m’a donné l’occasion de faire quelque chose d’important pour l’humanité.
Par conséquent, cette vidéo est un hommage à lui et je ne peux qu’espérer qu’elle fournisse un certain soutien à son importante mission.
Merci Jim!

L’épitalon : Un sérum anti-âge éprouvé

Pour lire cette lettre sur internet cliquez ici http://epitalon-science.net/

L’épitalon – Qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne?

 L’épitalon (alias épithalon ou épithalone) est un tétrapeptide et un dérivé synthétique, ce qui signifie qu’il consiste en quatre chaines d’acides aminés. Il a été découvert par le scientifique russe, Professeur Vladimir Khavinson, qui a ensuite fait de la recherche sur l’épitalon pendant les 35 années qui ont suivi, en effectuant des essais cliniques autant sur les animaux que sur les humains. Les résultats ont été stupéfiants. Pour la première fois, des essais cliniques sur des humains ont prouvé hors de tout doute qu’une substance consiste en de puissantes propriétés anti-âge et qui prolongent la durée de vie.

Le rôle principal de l’épitalon est d’accroitre la production naturelle de télomérase, une enzyme naturelle qui aide les cellules à reproduire des télomères, qui sont les parties protectrices de notre ADN. Cela permet la réplication de notre ADN pour que le corps puisse créer de nouvelles cellules et rajeunir les vieilles.

Les personnes plus jeunes produisent une quantité relativement grande de télomérase et de plus longs télomères. Plus longs sont les télomères, meilleure est la santé des cellules et des réplications qu’elles fourniront. Toutefois, plus les gens vieillissent, plus la production de télomérase chute et, conséquemment, la réplication cellulaire, ainsi que la santé, déclinent. Cela constitue la principale raison pour laquelle les gens vieillissent.

De nombreuses études ont démontré l’importance de la production de télomérase et du rajeunissement des télomères dans le combat des symptômes du vieillissement. Dans une de ces études menée sur 913 paires de jumeaux, le jumeau avec une plus forte production de télomérase avait l’air plus jeune et avait une meilleure santé que son/sa jumeau/jumelle. Dans une autre étude de 38 personnes qui avaient 100 ans ou plus, les participants les plus en santé avaient les télomères les plus forts et les plus longs.

Puisqu’il a été démontré que l’épitalon augmente la production de télomérase, qui, elle, fortifie et allonge les télomères, cela signifie que l’épitalon peut jouer un rôle essentiel dans le ralentissement du processus de vieillissement et, ainsi, prolonger la longévité humaine.

Cette découverte capitale en ce qui concerne la compréhension de la production de télomérase indique que l’épitalon est la seule substance connue pour sa capacité à augmenter la production de télomérase ainsi que la longueur des télomères, facteurs fondamentaux du combat du vieillissement.

L’épitalon – Les bienfaits

En raison de l’effet de l’épitalon sur la production de télomérase, les bienfaits sont uniques et d’une grande portée. Les bienfaits de l’épitalon incluent :

  • Augmentation de la durée de vie humaine
  • Hausse significative du niveau d’énergie
  • Promotion d’un sommeil plus profond
  • Retardement et prévention des maladies liées à la vieillesse telles que le cancer, les maladies cardiaques et la démence
  • Amélioration de la santé de la peau et de l’apparence
  • Guérison des cellules musculaires lésées ou détériorées

La gamme des bienfaits qu’offre l’épitalon est immense et on ne peut en faire le tour dans un seul article, mais ce qui suit indiquera ce que la recherche a pu jusqu’à présent démontrer en termes de capacités de l’épitalon. S’il y a un bienfait particulier de l’épitalon, c’est bien qu’il peut nous faire vivre plus longtemps et plus en santé.

L’épitalon – Un peptide qui prévient le cancer

Le cancer se manifeste sous forme de tumeurs malignes. Il a été démontré que l’épitalon inhibe la croissance de tumeurs cancéreuses, permettant ainsi une vie plus longue et plus saine dans le futur.

L’épitalon combat le cancer en prévenant l’apparition de tumeurs de stades précoces. Cela peut être expliqué en examinant le lien entre la glande pinéale des humains et le cancer. La glande pinéale sécrète une hormone pinéale appelée mélatonine, responsable du rythme du sommeil et de nombreuses autres fonctions.  Selon des études, il y a une relation inverse entre la sécrétion de mélatonine et la croissance de tumeurs malignes, et il a été démontré que l’épitalon active la sécrétion de mélatonine et, par conséquent, prévient le cancer aux stades précoces. Précisément, l’épitalon décalcifie et stimule la glande pinéale, lui permettant d’augmenter sa production de mélatonine et de prévenir la croissance des tumeurs malignes.

L’épitalon – Favoriser une structure normale du sommeil profond

L’épitalon stimule la production de mélatonine par ses actions sur la glande pinéale et c’est pourquoi les personnes qui prennent de l’épitalon ont constaté de meilleures habitudes de sommeil et une augmentation du sommeil profond, essentiel à l’autoréparation du corps et au renforcement du système immunitaire.

L’épitalon – Un puissant antioxydant

La recherche a démontré que l’épitalon est un puissant antioxydant qui élimine les radicaux libres d’oxygène causant l’endommagement et la mort cellulaire. Ce processus, connu sous le nom de stress oxydatif, est la cause principale d’un large éventail de maladies liées au vieillissement. Il est important de noter que la durée de vie humaine est inversement liée au nombre de radicaux libres d’oxygène dans le corps humain et l’épitalon est chargé d’éliminer ces radicaux destructeurs. Puisque les radicaux libres sont la principale source des maladies dégénératives, les éliminer prévient des maladies telles que le cancer, la démence, l’Alzheimer, les douleurs musculaires et articulaires, les maladies cardiaques et plus encore.

L’épitalon – Accroitre la durée de vie humaine

La constitution unique des humains est déterminée par nos brins d’ADN. Sur l’extrémité de chaque brin d’ADN, il y a des télomères qui empêchent la perte d’information génétique vitale qui se produit chaque fois qu’une cellule se divise. Chaque fois qu’une cellule se divise, les télomères se raccourcissent. Plus la division cellulaire est fréquente, plus courts deviennent les télomères, jusqu’à devenir trop courts, empêchant ainsi d’autres divisions cellulaires, croissance et rajeunissement. De nombreuses études ont démontré que le raccourcissement des télomères est associé aux maladies liées à la vieillesse et est un bon indicateur de mort précoce.

Toutefois, il y a une enzyme naturellement produite par notre corps appelée télomérase (à ne pas confondre avec «télomères») qui inverse le processus de raccourcissement et de dégradation des télomères. Malheureusement, notre production de télomérase décline significativement plus on vieillit.

Or, lorsque la production de télomérase est réactivée, les cellules peuvent excéder leur limite de temps et continuer à sainement se diviser, nous permettant ainsi de vivre plus longtemps. C’est exactement ce que l’épitalon fait. Il réactive la production de télomérase qui, elle, renforce et allonge les télomères dans les brins d’ADN de notre cellule. Cela réduit la mort et la dégénérescence cellulaire, accroit la durée de vie de nos cellules et prévient une pléthore de maladies liée à la vieillesse.

Antérieurement, la recherche sur l’épitalon avait démontré que les personnes qui prennent de l’épitalon ont une vie plus longue d’environ 25% , par rapport à ceux qui n’ont en pas pris. Ces premières études ont en amené d’autres qui ont corroboré les résultats initiaux. Une des ces études a démontré que l’épitalon accroit la durée de vie des personnes âgées et des individus séniles d’environ 50%.

L’épitalon – Permettre une vie plus longue, plus en santé

Outre son action qui stimule la production de télomérase et la glande pinéale, l’épitalon joue un rôle important dans l’inhibition de la croissance des tumeurs cancéreuses, en augmentant l’efficacité du sommeil profond, en prévenant une grande variété de maladies liées à la vieillesse par l’élimination des radicaux libres et, surtout, en accroissant la durée de vie humaine. En plus de tout cela, elle favorise également une meilleure santé de la peau et elle soulage les douleurs articulaires et musculaires, celles-ci étant un symptôme très courant de la vieillesse.

La disponibilité de l’épitalon/épithalon sur le marché et son dosage

L’épitalon n’était pas très connu jusqu’à il y a seulement quelques années, mais il est maintenant disponible sous forme de poudre ou de capsule, ce qui assure une absorption optimale. Les suppléments d’épitalon sont commercialisés sous les noms d’«Epitalon», «Epithalon» ou «A.G.A.G.». Le dosage recommandé pour l’adulte est de 1 à 50 mg par jour (avec un dosage moyen de 2-3 mg). Pour un effet maximal, l’épitalon devrait être consommé à jeun. Jusqu’à présent, il n’y a aucun effet secondaire connu et documenté de l’épitalon.

# X-Tend / Pur épitalon

L’épitalon de Biotrends, pur à plus de 98%, sans aucun intermédiaire entre ce produit extraordinaire qui va donc directement de la fabrication à l’utilisateur !
2 flacons X 50 mg – total 100 mg d’A.E.D.G.

➡ Ce produit est ici !

☑ Infos d’utilisation ici

# Lot NAD+ et Nouvelle-Vie :

15 Euros de réduction + moins 10% pour l’achat de 4 lots ou plus.

Le lot qui est le plus demandé !

=> 1 boite de Nouvelle-Vie + 1 boite de capsules de NAD+     Cliquez ici !

#> Leur produit est ici https://biotrendshk.com/private_sale/

#> Si vous n’êtes pas encore membre gratuit de Biotrends, lisez les instructions d’inscription ici : http://nouvelle-vie.info/acheter-chez-biotrends/

#> Pour plus d’infos sur le NAD+ voyez ici : http://nad-plus.info/