"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Témoignage colombien, MMS contre maux d’estomac et cancer du pancréas !

Témoignage vidéo du 13 Octobre 2013, sur le compte Youtube de Jim Humble

temoignage-video-colombie-probleme-gastrique-2013Début de traduction de la vidéo :

Témoignage de reflux gastrique et d’hélicobacter pilori

Mark Grénon : Je suis ici avec William Hernandez, à Cucuta en Colombie. Il veut témoigner de ce qui lui est arrivé après avoir pris du MMS.

Will : Mon témoignage est très gratifiant car par mon intermédiaire toute ma famille a été aidée. Tout d’abord je voulais aider mon père, car à cette époque nous pensions qu’il souffrait de diabète, mais c’était en fait beaucoup plus sérieux.
En fait il avait un cancer du pancréas avec métastases péritonéales.

Heureusement, grace à dieu, j’ai eu le courage d’essayer ce produit. Je dois avouer qu’au début j’hésitais, et pensais que ce n’était pas pour moi, car j’avais des douleurs associées à des problèmes aux reins, et je n’avais pas lu de témoignages concernant ce problème.
Il y avait des témoignages de guérison pour d’innombrables maladies, et cela me semblait dur à croire. Donc j’avais du mal à croire que c’était pour moi.

Finalement j’ai commencé, doucement, à me gargariser avec le MMS, car j’avais des problèmes de reflux gastrique, et une gastrite due à l’hélicobacter pilori. Je ne pouvais pas parler comme je le fais maintenant, ma voix avait disparu.
Donc j’ai commencé à me gargariser en pensant que cela pourrait m’aider. Et petit à petit ma gorge allait mieux et je pouvais de nouveau parler. Cela m’encouragea beaucoup.
Je suis donc passé à une plus grosse dose de 3 gouttes chaque jour. Ma guérison a été longue car je ne connaissais pas encore le protocole correctement.

Mais j’ai donc guéri et j’ai retrouvé mon appétit. J’avais à nouveau de l’énergie, ce qui me donna encore plus de courage.
Après 1 mois à prendre cette dose minimale de maintenance de 3 gouttes par jour, je sentais que j’allais bien et que l’état de mon estomac s’était beaucoup amélioré. Je suis donc passé à 2 doses par jour. J’ai senti mes intestins qui se serraient et j’ai eu une petite crise de guérison, une petite inflammation.
J’ai perdu pratiquement une taille de pantalon durant la première semaine, et j’ai du changer ma ceinture car mon pantalon tombait. J’ai continué à ressérer ma ceinture car mon ventre devenait toujours de moins en moins gros !

Mon père était donc hospitalisé à la clinique dans un état grave, depuis 1 mois que lui et moi avions commencé à prendre le MMS. Mais nous avions la foi qu’il guérirait, et il va vous donner son témoignage ici.
J’ai désormais complètement retrouvé ma santé, mon métabolisme, mon énergie, j’ai deux fois plus d’énergie qu’avant. Mon métabolisme s’est accéléré, je mange plus qu’avant et pourtant je perds du poids. C’est paradoxal, illogique, de perdre du poids alors qu’on mange plus !

Mark : Il y a plein de toxines stockées dans les graisses de l’estomac, et quand le MMS vous détoxifie, vous n’avez plus besoin de toutes ces graisses de protection et vous les éliminez.

Will : Oui, toutes les toxines disparaissent et cela m’a aidé à perdre du poids. Je remercie vraiment Mark qui est ici pour aider mon père, et lui suis redevable pour la vie, et je veux juste dire que c’est magnifique. (son téléphone sonne)

Mark : Nous sommes arrivés pour aider son père il y a 1 jour. Il était aussi tout gonflé. Maintenant il a dégonflé car il prend le MMS selon nos instructions. Il en prenait un tout petit peu, et ensuite avait arrêteé il y a 2 semaines.
Il a recommencé à en prendre la nuit dernière. Il n’arrivait pas à dormir alors l’infirmière lui a fait une perfusion de sérum, et nous y avons ajouté du MMS.
On ajoute 1/2 ml de MMS1 pur (non activé) dans le sérum, et auparavant on laisse le MMS dans le sérum pendant 1 heure. Il a beaucoup mieux dormi, et il a évacué des liquides très sombres dans son urine et en vomissant.
Maintenant il dort, et je pense qu’il va récupérer doucement, il est déjà mieux qu’il y a 1 mois, n’est-ce pas ?

Will : c’est clair, on lui avait donné 15 jours à vivre environ, car son cancer était déjà métastasé au niveau du peritoneum.
Il aurait continué à gonfler et gonfler, comme un poisson boule, et les docteurs auraient juste continué à lui pomper le liquide. A tel point qu’ils lui avaient dit de regler ses affaires légales et de dire au revoir à la vie.
Ma soeur, mon père et moi avons essayé avec le MMS, mais pas comme il fallait. J’insistais que nous ne devions pas abandonner, que nous devions nous battre, et finalement nous y sommes.
Et maintenant Mark est là pour nous guider, et l’avis d’une personne qui a l’expérience de ce genre de cas est très important. Nous sommes désormais très confiants.

07mn00, Mark : Et votre mère ?

Will : Ma mère avait une gastrite depuis toujours, et peut-être que j’en avais hérité.

Mark : Oui, nous allons lui en parler maintenant, et à toute sa famille. J’étais avec sa famille hier, et beaucoup ont des problèmes de diabètes et autres. Et maintenant ils sont touchés par ces témoignages très forts qui proviennent de leur propre famille. Mais aussi pour toute la communauté.
Nous ouvrirons peut-être un centre de restauration à Cucuta en Colombie, près de la frontière avec le Vénézuéla. On m’a dit qu’il y avait beaucoup de gens venant du Vénézuéla ici, pour se faire soigner, à la recherche de docteurs pour les soigner. Ils ont aussi de la bonne nourriture ici, du lait cru, du miel.
Voulez-vous ajouter quelquechose ?

Will : Non, juste que maintenant vous faites partie de la famille AHAHAHAH !

Fin de traduction. Bien à vous, JT.