"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Témoignage vidéo MMS de Nouvelle-Zélande

Cliquez pour voir la video

temoignage-video-nouvelle-zelande-pleuresie-peau-2015Bonjour à toutes et à tous,
Une douzaine de nouveaux témoignages des bienfaits du MMS viennent d’être mis en ligne par l’équipe de Jim Humble depuis une semaine. Ces témoignages nous viennent de Nouvelle-Zélande.
(Attention le fort accent local rend l’Anglais encore plus difficile a comprendre, donc utiliser les sous-titres, le bouton « CC » en bas a droite de la video)

Pleurésie, lésions cutanées, grippe, maux de tête
Mark Grénon : Nous sommes à nouveau en Nouvelle-Zélande, et Ross ici va nous parler de ses expériences avec le MMS.

Ross : Bonjour, j’ai eu pas mal de réussites avec le MMS. Pour commencer j’ai utilisé le MMS contre des taches sur ma peau, car étant jeune j’ai beaucoup vécu à l’extérieur et ma peau était très endommagée, et donc le MMS a fait une grande différence pour réparer ma peau.
Et bien sûr j’ai lu le livre durant de nombreuses heures, lu et relu. Et j’ai commencé à réaliser qu’on pouvait faire beaucoup plus avec ce MMS.

Un jour, étant chez des amis, une femme a dit qu’elle avait une pleurésie aux poumons, dont elle souffrait beaucoup. Je lui ai proposé d’en inhaler, et je lui ai fait les 2 gouttes de préparation à inhaler très précautioneusement.
Et après l’avoir inhalé une fois par le nez et une fois par la bouche, on a ajouté de l’eau aux 2 gouttes et elle a bu le tout.
Je n’ai pas eu de nouvelles pendant 2 jours, puis elle m’a appelé en disant que le problème (la pleurésie) avait disparu. Elle avait eu 10 jours d’arrêt de travail pour ce problème, mais finalement elle a pu reprendre le travail tout de suite grâce au MMS.

Une autre expérience ; il y a environ 2 ans mon fils est revenu vivre en Nouvelle-Zélande, après avoir travaillé à l’étranger. Et il avait ces migraines tous les soirs. Donc je lui ai donné du MMS, 3 gouttes. Le soir il n’a pas eu de migraine, et le lendemain matin il m’a dit que sa vue s’était beaucoup améliorée durant la nuit !
Je ne savais pas qu’il avait des problèmes avec sa vue, mais il m’a dit qu’il n’arrivait pas à croire à quel point sa vue était meilleure maintenant !

Il y a juste deux semaines, j’étais chez un autre ami, et son fils revenait juste de l’école, il a environ 16 ans, et il se sentait vraiment bizarre, comme s’il avait la grippe. Je ne savais pas si c’était la grippe ou autre chose, mais il se sentait vraiment mal au point de vouloir aller se coucher. A 16 ans c’est surprenant qu’on veuille aller au lit en plein après-midi.
Donc j’ai proposé de lui donner 2 gouttes en inhalation. Il l’a donc fait, avec la grimace car ce n’est pas très agréable, puis on a ajouté de l’eau aux 2 gouttes et il a bu le tout.
Le lendemain j’ai demandé à son père ce qui s’était passé ensuite, et il m’a dit que son fils était allé à l’école le matin, car il n’avait plus de problème, il se sentait bien. Et certains de ces copains sont restés à la maison car ils étaient encore malades.

Voilà donc quelques choses simples, mais qui montrent que le MMS est incroyable, c’est très pratique et économique.

Mark Grénon : Oui, c’est très pratique au quotidien, en spray, à boire ou en ihalation, pour les coupures ou autres.
Le protocole est simple. Vous préparez 2 gouttes et vous inhalez le gaz une fois par le nez, une fois par la bouche, pas plus, puis vous ajoutez de l’eau et buvez le tout.
Merci beaucoup d’être venu.