Triple coïncidence : virus / MMS /Pompiers et Dr Kalcker

Bonjour les amis,

Un petit message important concernant le virus actuel !

Une triple coïncidence m’a motivé à vous écrire au plus vite. D’une part j’avais vue la vidéo récente de l’IHU de Marseille qui stipulait que nous devrions tester les gens en prenant leur taux d’oxygène dans le sang, ce qui se fait avec un simple Oxymètre à 30 euros, et qui prend 20 secondes.

Hors il se trouve que j’ai rencontré lundi un proche dont le fils est Pompier de Paris, et qui m’a dit que depuis le mois de mars 2020 les pompiers utilisent ce taux d’oxygène dans le sang, la saturation oxygène, pour décider très rapidement si un patient est suspecté contaminé « virus actuel » ou pas. Et donc en quelques secondes ce résultat déclenche ou pas leur mise en combinaison spéciale et évacuation sanitaire en urgence. Les pompiers sont des héros !

Cela faisait donc 2 coïncidences sur ce sujet, dont j’avais déjà entendu parler le « Dr Marseillais », sur le fait que l’hypoxie, ou le manque d’oxygénation est un signe fort de la contamination éventuelle. Alors on se demande pourquoi personne, à part les pompiers, n’en a entendu parler, et surtout pourquoi ces Oxymètres ne sont pas recommandés par le gouvernement pour tester sa propre santé en général, en tant que sportif ou juste particulier, et surtout dans cette crise sanitaire actuelle ?

Moi j’utilise un oxymètre depuis de nombreuses années, lorsque je vivais en Thaïlande c;est courant là-bas, et d’en d’autres pays aussi, où le ministère de la santé et ses cotisations obligatoires ne sont pas aussi lourds et présents dans la vie des gens, et où chacun est plus responsable de sa propre santé, et se repose moins sur un Etat paternaliste…

Bref, l’oxymètre est un objet utilisé dans de nombreux pays du monde, mais pas en France, allez savoir pourquoi ? L’IHU recommande donc d’aller immédiatement à l’hôpital si votre taux d’oxygène est inférieur à 95%. Je savais qu’à moins de 95% ont est considéré comme presque mort, vu qu’en dessous de 97% on est déjà inquiet ou malade. Par contre après une journée ou deux de jeûne il peut m’arriver que mon taux passe sous les 95, mais c’est un cas à part, c’est volontaire.

J’ai moi-même souvent 99% et une fois je suis allé dans un grand hôpital pour un check-up, à Bangkok, et l’infirmière m’a regardé avec stupéfaction quand l’oxymètre, ils utilisent les mêmes quùon trouve dans le commerce, a montré 100% de saturation en oxygène ! Et oui, je venais de marcher 1 heure dans les rues, et je prenais du NAD+ ainsi que des mégadoses de vitamine C au quotidien, donc malgré mes cheveux gris, mon âge cellulaire est beaucoup plus jeune, ce à quoi elle ne s’attendait pas.

Revenons à la raison de cet article, qui est le fait que j’ai été inspiré récemment de faire une page sur Andreas Kalcker, un des chercheurs qui se consacre au Dioxyde de Chlore. et donc hier en faisant des traductions, j’ai découvert qu’il avait essayé le ClO2 contre le « virus actuel » et annonçait depuis le mois de mars 2020, que les gens ne mourraient pas de fibrose pulmonaire, mais de manque d’oxygène dans le sang !!!

Et voilà, la troisième coïncidence en 3 jours sur le fait que les patients du « virus actuel » manquent d’oxygène, et que le ClO2 est une solution !

Je ne pouvais pas laisser passer cela, et c’est pourquoi je vous écris maintenant, en espérant faire bouger les choses et en passant les bonnes infos, et peut-être cela sauvera encore quelques vies de plus. Si vous connaissez le « Pr Marseillais » faites-lui passer ce message, le ClO2 semble encore plus efficace que les mégadoses de vitamine C ou les médicaments qu’il utilise déjà.

Andreas Kalcker participe à des essais du ClO2 dans plusieurs hôpitaux, dont certains de l’armée, dans plusieurs pays, et l’IHU pourrait les rejoindre, voir dans ma traduction de sa vidéo sur la page dédiée, voir lien plus bas.

Depuis plusieurs vidéos de l’IHU ils expliquaient qu’ils avaient trouvé qu’ils pouvaient sauver pas mal de vies en mettant simplement les patients sous fortes inhalation d’oxygène, et que cela ne nécessitait donc pas d’hospitalisation en réanimation, ce qui évidemment n’intéresse pas le conseil scientifique des collabos-pharnaceutiques…

Donc voici les vidéos :

Une des vidéos de l’IHU qui explique que la suroxygénation est une solution :

La vidéo de l’IHU qui explique qu’on peut diagnostiquer rapidement, comme le font les pompiers, avec un oxymètre, et qui fut ma première coïncidence :

Et pour finir la vidéo en Anglais, qui montre la réoxygénation incroyable que produit l’apport d’un peu de ClO2 dans le sang stagnant , déjà vue 45 000 fois sur cette plateforme alternative, car censurée sur YouTrube :

https://open.lbry.com/@Kalcker:7/Why-ClO2-works-against-covid-19:2

Et en plus vous pouvez voir les traductions sur le travail d’Andreas Kalcker, que j’ai commencées hier matin, et mises sur cette page dédiée :

Retour haut de page