"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Archive for octobre 2009

Pas assez de vaccins H1N1 : pagaille et parano à Redondo

Article par Armelle Vincent, sur Rue89, le 27 Octobre 2009: http://www.rue89.com

Depuis qu’Obama a proclamé l’état d’urgence sanitaire à cause de l’épidémie de grippe A (H1N1), les gens se sont mis à paniquer. Les parents d’enfants et d’adolescents surtout. Mille personnes ont déjà succombé à la maladie aux Etats-Unis. Et ce sont les jeunes de 6 mois à 24 ans qui sont les plus menacés.

Jusqu’alors, je ne me sentais pas vraiment concernée. Mais comme la plupart des mères, j’ai fini par vouloir faire vacciner mes enfants. Au cas où. Les chances que la grippe A les emporte sont faibles, d’accord, mais d’un autre côté, pourquoi prendre un risque avec leur santé, si minime soit-il ?

Bref, je suis partie en quête du vaccin H1N1. Début octobre, Kaiser Permanente, mon assurance maladie, a annoncé que ses membres pourraient être bientôt immunisés. Quand, comment, par qui et où… personne, à Kaiser, n’avait la réponse.

La semaine dernière, le site web du prestataire a posté quelques vagues renseignements sur une prochaine inoculation de masse. Une fausse alerte de plus.

On nous a fait peur, Obama nous a exhorté à immuniser nos enfants pour éviter une catastrophe sanitaire dont on ignore les futures proportions. Soixante personnes sont mortes en Californie. Plusieurs centaines d’autres sont hospitalisées. Seulement, on manque de vaccins.

1,7 millon de vaccins en Californie, sur les 20 millions prévus
Sur les 20 millions de doses qui devaient être expédiées en Californie début octobre, seules 1,7 million sont arrivées. Au niveau national, le Center for Disease Control avait annoncé que 120 millions de doses seraient prêtes à l’emploi dans le courant du mois. Le nombre a d’abord été réduit à 45 millions, puis à 28 et enfin à 12,8.

Le problème est que le vaccin, en partie cultivé dans des oeufs fertilisés, ne s’est pas développé pas aussi vite que les experts l’avait prévu. En plus, il y a eu une pénurie de fioles. Et les cinq compagnies pharmaceutiques qui le produisent ont pris du retard.

Dès 9 heures du matin, une file de voitures de 4 km devant le centre
Moi y compris. Il y avait une clinique « drive-throu » [accessible en voiture, ndlr] à Redondo Beach samedi, organisée par le South Bay Health District. A 9 heures du matin, la file de voitures s’étirait déjà sur 4 kilomètres le long des rues !

Les candidats à l’immunisation étaient apparemment arrivés dès l’aube. J’ai immédiatement abandonné l’idée de faire la queue derrière mon volant pendant des heures. J’ai ramené tout le monde à la maison et y suis retournée à pied, cette fois pour observer.

Malgré l’ordre et le calme, les infirmières étaient complètement survoltées, et les bénévoles -des employés municipaux- paranos. Il y avait des officiers de police partout, dirigeant la circulation et protégeant… quoi ou qui, ce n’était pas clair. Craignaient-ils une émeute ? Toujours est-il que lorsque je me suis approchée pour me présenter la main en avant, un flic m’a crié « Reculez immédiatement ».

J’ai déclaré que j’étais journaliste. On m’a alors dirigée vers une table. Un type m’a tendu une carte « presse » à mettre autour du cou. Puis il m’a prévenue que je n’avais pas le droit de déambuler toute seule dans le parking où les gens se faisaient vacciner, que je devrais être escortée. Escortée ? ! Etait-ce mon accent ou le fait d’être en tenue de gym ?

« Pourquoi n’êtes-vous pas mieux organisés ? »
Dès que je faisais un pas dans une direction, un bénévole m’interpellait pour me rappeler à l’ordre. Il m’interdit bientôt de parler aux uns et aux autres. Tout ça parce que je posais des questions anodines du style « combien de vaccins avez-vous ? », « comptez-vous donner la priorité aux jeunes ? ». Rien de bien méchant.

J’ai fini par obtenir une interview du médecin responsable des opérations, Lisa Santora.

– « Pourquoi n’êtes-vous pas mieux organisés ? On sait qui sont les groupes à risques, pourtant, vous avez l’air de vacciner tout le monde malgré la quantité réduite de vaccins.
– On ne refuse personne.
– Si le corps médical est si inquiet pour les enfants, pourquoi ne pas organiser des séances de vaccinations dans les établissements scolaires ?
– Ils n’ont pas assez d’infirmières.
– Pourquoi alors, ne pas envoyer celles qui sont ici aujourd’hui ? »

Le docteur Santora m’a plantée là.

La jeune mère n’a pas réussi à faire craquer la mégère du service de santé
Pendant ce temps, des gens qui étaient arrivés à pied, croyant sans doute court-circuiter les automobilistes, étaient refoulés.

Une femme s’est présentée avec son petit garçon de 2 ans. A peine était-elle arrivée à la hauteur d’une bénévole que celle-ci lui a demandé de passer son chemin. La jeune mère a essayé d’expliquer qu’elle venait sur recommandation de son pédiatre (qui n’avait toujours pas reçu le vaccin), que son fils était asmathique. Elle a sorti une ordonnance. La bénévole ne voulait rien savoir. Elle obéissait aux ordres.

La jeune mère s’est mise à sangloter. Mais il n’y avait rien à faire pour attendrir la mégère du service de santé. Mère et fils sont donc repartis.

Lundi, Kaiser et d’autres cliniques et cabinets médicaux ont enfin reçu les vaccins. Il n’y avait presque personne dans les queues. Les gens n’étaient pas encore au courant.

Voici un autre courriel de l’Association SOS Justice

http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com

Dans un e-mail daté du 23/10/2009 13:36:47 Paris, Madrid (heure d’été), [email protected] a écrit :

Bonjour à toutes et tous,
Nous vous prions de trouver ci-dessous, les dernières publications du blog Dossiers SOS JUSTICE.
Comme vous devez sans doute le savoir, les conséquences de la vaccination dans le monde commencent à faire connaître leurs effets dramatiques.
En Suède 194 infirmières sont malades de la vaccination, et une est décédée d’une crise cardiaque après l’injection vaccinale.
Elles étaient toutes en bonne santé avant la vaccination criminelle.
Aux USA, une jeune femme magnifique de 25 ans est atteinte de problèmes neurologiques irréversibles. Elle ne peut plus parler ni marcher normalement depuis sa vaccination.
Et nous ne connaissons pas tous ceux qui sont victimes actuellement dans le monde de la vaccination criminelle.
En France la vaccination obligatoire des militaires a été reportée.
Les militaires ont des suspicions sur le vaccin, et ils ont bien raison d’émettre des doutes sur l’innocuité de celui-ci.
Des millions de médecins dans le monde s’opposent à la vaccination et les Syndicats Infirmiers aussi. Nous recevons des témoignages de ces personnes tous les jours.
Les enfants seront vaccinés par force dans les écoles sans que vous ne soyez prévenus. Ils sont actuellement en train de ruser.
Certains établissements scolaires demandent aux parents de fournir le carnet de santé des enfants pour vérifier si les vaccinations sont à jour.
Le contrôle doit être effectué par des équipes mobiles de vaccination à partir du 5 novembre et en tout cas après les vacances de la Toussaint. On vous ment sur la délivrance des AMM qui auraient été reçues par les laboratoires pharmaceutiques, car l’Afssaps se base sur des procédures prototypes antérieures, et sur des AMM déjà délivrées en 2005 pour le vaccin de la grippe aviaire (H5N1).
Nous vous demandons ne pas vous reposer sur les mensonges diffusés par les politiques et la presse, quant à ce que la vaccination en sera pas obligatoire. On vous ment !
Nous vous demandons de ne pas vous reposer non plus sur les procédures en cours, car nous ne pouvons pas assurer à ce stade de l’avancée de la campagne de vaccination, que nous pourront l’arrêter.
Jusqu’à présent nous avons tous écrit et diffusé des messages ou des vidéos sur Internet, et rien de tout cela n’a fait reculer le Gouvernement.
Nous vous demandons de vous mobiliser afin de marquer votre désaccord contre la dictature vaccinale qui nous est impoée par l’OMS et l’Etat, et de descendre dans la rue pour protester de manière pacifique.
Nous avons une occasion rêvée pour le faire. Celle de vous rassembler le Dimanche 1er Novembre 2009, le jour de la Toussaint, à 15 h (heure locale) dans toutes les villes du monde, pour enterrer « TOUS ENSEMBLE » le « VACCIN DE LA MORT ».
Il nous faut alerter tous les syndicats divers, police, gendarmes, militaires, pompiers, médecins, infirmiers, salariés, etc…, les associations de parents d’élèves, associations diverses, groupements, particuliers, etc…. afin de nous mobiliser et de dire tous ensemble : NON AU GENOCIDE PLANETAIRE par le biais du VACCIN TUEUR !
Un leader américain vient de dénoncer lui aussi, le vaccin, comme étant une arme de destruction massive et de stérilisation.
Allons-nous laisser massacrer les nôtres sans rien faire ?
Nous vous laissons réfléchir sur cette question. Mais dans quelques jours il sera trop tard pour arrêter votre décision et la vaccination de masse.
Nous vous demandons de diffuser largement autour de vous la présente newsletter, car nous devons être nombreux à nous rassembler avant qu’il ne soit tard.
Rappelez-vous que vous n’êtes pas des moutons, ni la propriété de l’OMS et de l’Etat, mais que vous avez la FORCE en vous et les moyens de vous opposer à la dictature sous toutes ses formes !
Les gouvernements ne pourront rien faire sans la volonté des Peuples du Monde !
TOUS ENSEMBLE ARRETONS LA VACCINATION CRIMINELLE ET LE GENOCIDE PLANETAIRE !
En nous mobilisant pour nos enfants et pour tous les peuples du monde, nous aurons l’occasion de leur dire que nous les « AIMONS » et que nous ne voulons que le meilleur pour eux !
Ne soyons pas les complices silencieux de ce crime de génocide planétaire !
Que la PAIX et la FORCE soient avec nous.
Que l’AMOUR UNIVERSEL soit notre BOUCLIER !
Bien cordialement.
Mirella Carbonatto

Le président Obama déclare la grippe A «urgence nationale»

Article de RFI du 24/10/09 http://www.rfi.fr/actufr/articles/118/article_85966.asp

Les cas mortels de grippe A (H1N1) aux Etats-Unis inquiètent les autorités. Le président Barack Obama a signé l’ordonnance qui déclare l’état d’« urgence sanitaire » au niveau de tout le pays, alors qu’un millième décès dû à la maladie vient d’être recensé. L’état d’urgence doit permettre de mieux prendre en charge les malades. Selon les autorités médicales américaines, la grippe A est désormais largement répandue dans 46 des 50 Etats de l’Union.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les autorités comparent la déclaration d’urgence à celle qu’ordonne le président à l’annonce d’un cyclone s’approchant des côtes. Tous les moyens fédéraux et locaux sont mis à la disposition des Etats concernés. Quarante six sont actuellement frappés par la grippe A, qui a fait des millions de malades et un millier de morts, dont près d’une centaine d’enfants. La mesure présidentielle doit permettre aux centres médicaux de mettre en place des opérations d’urgence, sans se conformer à certaines exigences fédérales.

Le problème, comme l’a expliqué la ministre de la Santé, Kathleen Sebelius, c’est que la demande de vaccins dépasse largement la production. Celle-ci prend beaucoup plus de temps que ce que les responsables de la Santé avaient annoncé. Sur les 120 millions de doses attendues à la mi-octobre, 11 millions seulement ont été distribuées jusqu’à présent aux hôpitaux et médecins.

Cela contraste avec l’abondance de vaccins contre la grippe normale, avec 85 millions de doses déjà disponibles. Il y avait eu une pénurie de ce type de vaccins, il y a quelques années, ce qui avait provoqué la panique, notamment chez les personnes âgées.

Pour la grippe A, en attendant qu’il y ait assez de vaccins pour tout le monde, ceux qui sont disponibles vont en priorité au personnel médical, aux femmes enceintes et aux enfants. Tels les fans de U2 qui attendent de longues heures pour avoir un billet, de longues queues se forment donc devant les centres de vaccination. Et, en Arizona, deux mères de familles ont campé toute la nuit devant une clinique pour être certaines que leurs enfants seraient vaccinés.

Grippe A (H1N1) : La propagation s’accélère au pays

Article de Yahoo du 24/10/09 http://qc.news.yahoo.com/s/23102009/3/national-grippe-a-h1n1-la-propagation-s-accelere-au-pays.html

La propagation de la grippe A (H1N1) s’accélère au Canada. La proportion des tests positifs au virus a doublé en une semaine à l’échelle du pays, pour atteindre près de 17 % des échantillons soumis aux laboratoires spécialisés.

Selon les données cumulées de l’Agence de la santé publique du Canada, en date du 10 octobre, 1541 personnes infectées ont été hospitalisées, dont 299 qui ont été admises aux soins intensifs. De ce chiffre, 158 personnes ont nécessité une ventilation et 80 décès ont été enregistrés par l’Agence.

C’est en Colombie-Britannique que le virus frappe le plus fort, avec un taux de tests positifs de 42 %, tandis que l’Alberta se classe en deuxième position. La nouvelle phase de l’épidémie se fait également sentir en Ontario et au Québec, mais le pourcentage des cas d’infection y est encore inférieur à la moyenne.

Durant la semaine du 10 octobre, un décès a été enregistré en Colombie-Britannique et un autre en Ontario. Pour les hospitalisations, 14 personnes ont été hospitalisées en Colombie-Britannique, 7 en Ontario, 6 au Québec, dont une a été admise aux soins intensifs, et 2 en Alberta.

Au Québec, la direction du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières a décidé de limiter les visites à l’hôpital en raison du nombre élevé de patients qui présentent des symptômes de la grippe, même s’il n’est encore pas confirmé qu’il s’agit bien de cas de H1N1. Ainsi, jusqu’à nouvel ordre, un seul visiteur – âgé de 18 ans plus – sera admis par patient.

Dans le Bas-Saint-Laurent, au moins 13 élèves de l’école secondaire l’Arc-en-ciel de Trois Pistoles sont atteints du virus A (H1N1). Depuis le début de la semaine, un nombre anormalement élevés d’élèves sont malades. Pour l’instant, il n’est pas question de fermer l’école.

La plus importante campagne d’immunisation de l’histoire du Canada a débuté jeudi au Nouveau-Brunswick.

Situation dans le monde

Près de 5000 personnes sont mortes de la grippe A (H1N1) depuis son apparition cette année, selon le dernier bilan communiqué vendredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cependant, ce chiffre est considéré comme sous-estimé, car la plupart des pays ont arrêté de compter les cas individuels de grippe A.

L’Islande a fait état de son premier mort de la grippe A cette semaine. Selon l’OMS, le Soudan ainsi que Trinidad et Tobago ont aussi annoncé pour la première fois cette semaine que des personnes avaient succombé au virus.

Fermeté des gencives et blanchisseur de dents avec le MMS1

Témoignage Francophone

Courriel du 12/10/2009

Le matin, je prépare pour la journée 10 gouttes de MMS dans un petit pot en verre auquel j’ajoute 1 cuillère à café de citron -bien entendu j’attends au moins 3 mn que la chimie opère- puis je mets le couvercle.

-Après m’être brossé les dents avec un dentifrice bio et soigneusement rincé, je plonge ma brosse bien essuyée dans le mélange et procède soigneusement à un nouveau brossage, en insistant bien sur les gencives puis sur les dents (2 mn environ) et je crache 1 seule fois, laissant ainsi un peu de MMS actif dans ma bouche et ne rince surtout pas, profitant ainsi de l’action dans mon organisme; cela 3 fois par jour.

– Immédiatement on sent une contraction sur les gencives.

– Au bout de 3 jours, non seulement mes gencives sont super saines, mais mes dents sont devenues bien blanches.

J’ai consulté mon dentiste pour un détartrage et celui-ci était très stupéfait de mon état gingival.
Bien entendu il ne croit pas vraiment que ce soit le MMS, mais peu importe puisque le résultat est bien réel.
V.Martin

Equateur – Les médicaments ne sont pas des marchandises

Article publié le 19/10/2009 sur RFI, à Quito, Eric Samson http://www.rfi.fr/actufr/articles/118/article_85779.asp

Pour Rafael Correa, les médicaments « ne sont pas des marchandises mais des droits de l´homme »tout comme l´eau et la terre. Dans un pays où le prix des médicaments est prohibitif, même pour les classes moyennes, le président équatorien a décidé de s´en prendre aux intérêts des compagnies pharmaceutiques internationales, légalement selon lui.

« La Loi et les traités internationaux nous autorisent par décret à établir des licences obligatoires. C´est-à-dire que nous pouvons obliger les entreprises pharmaceutiques transnationales à autoriser la fabrication locale de médicaments à moindre coût. Mais attention, nous n´allons pas le faire pour quelques médicaments mais bien pour tous, puis pour les produits chimiques destinés aux agriculteurs. Nous serons le pays pionnier dans ce genre de politique », a-t-il déclaré.

Rafael Correa a précisé que des exceptions seraient reconnues pour tout ce qui est cosmétique et en général les médicaments non essentiels.

Beaucoup plus ambitieux que la politique de pays comme le Brésil ou l´Afrique du Sud qui ont obtenu la fabrication locale de médicaments contre le sida, le plan équatorien est conforme à la loi locale et à la législation de la Communauté Andine des Nations (CAN) qui précise tout de mème que les compagnies pharmaceutiques doivent recevoir une compensation.

MMS – La lettre d’Octobre 2009

Bonjour à toutes et tous les supporteurs du MMS,

Voila un an que l’aventure du MMS a commencée en Français. Grâce aux efforts de toutes et tous,des dizaines de milliers de Francophones ont déjà pris connaissance des merveilleuses possibilités du MMS découvert par Jim Humble. C’est bien, mais il faut en faire plus.

Vous avez commencé à envoyer des témoignages par courriel, et je vous en remercie car cela donne du courage et de l’espoir à ceux qui souffrent. Continuez à faire connaitre le MMS autour de vous, car cela peut vraiment guérir de nombreuses personnes malades qui n’avaient plus d’avenir à cause des faiblesses et toxicités de la médecine vendue par les docteurs et pharmaciens collaborant avec les lobbies et les gouvernement corrompus jusqu’à l’âme.

Aidez nous à libérer l’humanité de l’esclavage dans lequel nous emprisonnent les multinationales et leur quête de pouvoir et fortune infinis. Nous voulons le droit d’utiliser les produits naturels et non toxiques qui guérissent les maladies et non plus les médicaments toxiques qui traitent seulement les symptômes des maladies, sans s’occuper de la source des problèmes.

Les mégas doses de vitamine C et le MMS sont des exemples flagrants de solutions bon marché et non toxiques qui peuvent empêcher l’apparition de la plupart des maladies. Un système immunitaire fort et un esprit libre et heureux sont les clés d’une bonne santé.

Jim se consacre à enseigner l’utilisation du MMS en Afrique, dans des endroits reculés où les gens sont encore libres d’agir à leur guise pour entretenir leur santé. Il supporte tout lui-même malgré son âge avancé. Il ne peut plus s’occuper de la propagation du MMS sur Internet car il n’y a pas de connexion là-bas. Il a peur de rentrer aux USA ou au Mexique où il vivait, car il y a reçu des menaces. Désormais l’avancement du MMS dépend donc de nous tous et toutes. De notre observation lors de notre utilisation du MMS, de notre assiduité à transmettre les infos sur le MMS, et de notre générosité à offrir du MMS à ceux et celles qui souffrent et à qui cela pourrait être une aide, voir une solution.

Pour ma part j’essaye de traduire le plus de documents possible, et j’essaye de mettre à jour le site http://lemineralmiracle.com le plus régulièrement possible. Je prépare aussi d’autres documents très importants pour changer nos vies en mieux, mais le temps et l’énergie me sont limités.

J’espère recevoir plus de vos témoignages sur le MMS, et je compte sur vous pour faire connaître ce produit miracle autour de vous, car c’est par vos actions que des gens malades pourront enfin vivre normalement.

Protégez vos familles et vos amis contre les maladies bactériennes, virales et parasitaires en leur donnant accès au MMS. Finissez en avec les grippes, angines, rhumes, pneumonies, tuberculoses et autres maladies courantes. Mais lutter aussi contre les HIV, hépatites, diabètes, cancers, brûlures, problèmes de peau et autres, avec un seul produit non toxique, le « tout en un », le MMS.

Merci et bonne chance. Jules Trésor.

Pourquoi je refuse catégoriquement ce vaccin – H1N1

Extraits d’un courriel de http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

Bonjour à tous et à toutes,

Je vous rappelle que cette campagne de vaccination massive qui fait rage en ce moment est imposée à coups de propagande par les médias de masse, à coups de mensonges et de manipulation de la part des autorités sanitaires et à coups de lois liberticides qui feraient de nous des criminels passibles d’emprisonnement si l’on refuse de s’y soumettre.

S.V.P. lisez ce courriel de Jean-Jacques Crèvecoeur et vous serez en mesure de mieux comprendre toute l’imposture et le mensonge qui se cachent derrière cette opération de vaccination, beaucoup plus dangereuse que cette fausse pandémie de grippe porcine orchestrée par des scientifiques corrompus et des responsables politiques en conflit d’intérêt permanent avec les compagnies pharmaceufric$.
Bonne journée, Armand Pouliot

Pandémie imaginaire de grippe A H1N1

Ceci est mon sixième courriel d’informations. Ceux qui souhaitent relire mes précédents courriels (ou en prendre connaissance) peuvent le faire en se rendant sur mon site, à la rubrique « Articles »

De plus en plus de scientifiques, de médecins, de professionnels de la santé osent sortir de leur réserve pour dénoncer les dangers de cette campagne de vaccination massive. Nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, grâce aux centaines de milliers de personnes qui relaient les informations émises par des lanceurs d’alerte de plus en plus nombreux et des chercheurs courageux et engagés. Tel est aussi mon engagement. Plus que jamais, je vous demande de faire votre part : diffusez ces informations à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs et vos sites Internet. C’est votre vie et votre liberté qui sont en jeu.

Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement, inscrivez-vous pour recevoir les prochains courriels :http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

MMS1 et MMS2 Versus Ozone et Péroxyde d’Hydrogène

par Jim Humble, 26 Septembre 2009
Extraits de la page
http://jimhumble.biz/biz-ozone-mms-fr.htm

Le MMS1 génère du dioxyde de chlore, un oxydant très spécial qui n’est pas un oxydant puissant, mais qui est puissant d’une manière différente. Il n’a pas le potentiel d’oxydation requis pour oxyder la plupart des matériaux. Pratiquement la seule chose que ça pourra oxyder c’est les pathogènes. Il y a beaucoup de choses non-vivantes que ça peut oxyder, mais pas les cellules vivantes normales. Quand je dis que c’est puissant d’une manière différente, le fait est que ça a une capacité bien plus importante que l’ozone ou que le péroxyde d’hydrogène au niveau des pathogènes alors qu’en même temps ça n’est pas capable d’oxyder des centaines d’autres choses que ces autres oxydants eux sont capables d’oxyder.

jim_humble_afrique_septembre2009

Le MMS1 pénètre profondément dans les tissus corporels, du fait qu’ils n’est pas utilisés en cours de route vers la cible. Il ne peut simplement pas oxyder, aucune des cellules vivantes du corps humain. Le MMS1 ( le dioxyde de chlore ) est un des deux importants produits chimiques que le système immunitaire génère naturellement pour tuer les pathogènes de la maladie et les autres choses dans le corps qu’il est nécessaire de détruire.

S’il-vous plaît, veuillez regarder les faits actuels avant de continuer avec l’ozone et le péroxyde d’hydrogène. Normalement le traitement du MMS par voie intraveineuse n’est pas nécessaire, mais il peut être utilisé dans certains cas spécifiques. Normalement boire juste quelques dose guérira la plupart des choses mineures. Et le protocole du HIV guérira la plupart des maladies incurables. C’est seulement donner à une personne victime de la plupart des maladies 3 gouttes de MMS1 activé par heure pendant 8 à 10 heures chaque jour pendant 3 semaines. De nombreux patients peuvent se traiter eux-mêmes mais certains nécessitent un traitement spécial.

Quand quelque chose est vraiment grave, comme quand le patient est sur le point de mourir du cancer alors ajoutez le MMS2 toutes les 2 heures. J’ai vu personnellement un certain nombre de cas simplement revenir de différentes maladies incurables et retourner à leur travail. C’est à dire qu’ils sont passés d’être sur le point de mourir à retourner à leur travail en deux à trois semaines.
L’article complet est lisible en Francais sur le site de Jim : http://jimhumble.biz/biz-ozone-mms-fr.htm

Le MMS pour les brûlures et coups de soleil

Traduction de la page http://jimhumble.biz/biz-burns.htm

Toute brûlure devrait se voir appliquer du MMS pure (sans acide ajouté) à l’aide d’un petit pulvérisateur. N’ajoutez pas d’acide citrique ni de jus de citron ou autre. Si vous ne disposez pas d’un petit pulvérisateur, appliquez le MMS directement sur la brûlure, en vous assurant que toute la surface est bien aspergée de MMS.

Attendez jusqu’ à 5 minutes, mais pas plus, avant de rincer. Si vous ne rincez pas, la brûlure va continuer à faire mal. Par contre si vous rincez dans les 5 minutes, la brûlure va guérir 4 fois plus vite que le temps habituel nécessaire. Cela inclus toutes ces horribles brûlures de peau et de chair, et cela sauvera des vies. La douleur devrait s’arrêter immédiatement et se réduire presque à zéro en quelques minutes.

Les coups de soleil devraient être traités de la même façon. Pulvérisez la zone rouge, attendez de 1 à 5 minutes, et rincez tout avec de l’eau. Si l’endroit est toujours douloureux, après environ une heure, aspergez de nouveau et attendez encore 5 minutes avant de rincer.

Rappelez vous de ne pas laisser le MMS en place définitivement. Il doit absolument être rincé. La douleur devrait partir en 2 minutes. Généralement 2 doses soulageront complètement tous les coups de soleil, mais en de rares occasions, si la gêne persiste, vous pouvez utiliser une troisième dose. Soyez sur de bien rincer après.

Notez que le MMS est alcalin, et les brûlures ont besoin de l’alcalinité du MMS (pure et sans acide ajouté) pour neutraliser l’acidité qui réside dans les zones brûlées. C’est une partie de la raison pour laquelle les brûlures guérissent si rapidement après application du MMS.