"Cette découverte peut sauver votre vie, ou celle d'une personne aimée !"
👍👍👍 Site approuvé par Jim Humble 👍👍👍

C'est la solution au SIDA-VIH, aux hépatites A B et C, au paludisme et autres parasites, aux herpès, acné, tuberculose et pneumonie, à la plupart des cancers et à beaucoup d'autres des pires maladies.
Mais c'est aussi votre allié au quotidien pour stopper les infections, grippes, rhumes, intoxications alimentaires, champignons et autres problèmes cutanés, pour soulager les brûlures et accélérer les cicatrisations. Mais aussi pour purifier l'eau de boisson, désinfecter une surface ou du linge, et bien d'autres choses encore ...
Déjà plusieurs millions de personnes ont utilisé ces produits dans le monde,
et des centaines de milliers s'en servent au quotidien, alors essayez-les vous aussi !

Archive for novembre 2012

MMS1, dosage pour bébés, enfants et animaux

dosage-mms1-pour-les-petits-etresDosage pour les êtres de petite taille :

Le protocole 1000 pour les bébés, les enfants, les chats, chiens, lapins et autres, est essentiellement le même que pour les adultes, mais avec de plus petites doses et un maximum de 3 gouttes par dose par 11kg de poids, et un maximum total de 2 gouttes par dose pour un bébé ou un tout petit animal.

Il faut commencer avec 1/2 goutte. Pour préparer 1/2 goutte, il suffit de préparer un dosage d’une goutte, et de vider ou boire la moitié du verre avant de donner la dose.

Puis on augmente de 1 à 2 à 3 gouttes comme pour tout le monde, mais on ne va pas au-delà de 3 gouttes pour chaque 11kg (25 livres) de poids corporel.

– Pour un bébé : on démarre avec 1/2 goutte, puis on augmente à 1 goutte, puis jusqu’à 2 gouttes par dose, mais pas plus.
Par exemple pour un bébé, le premier jour on donne 2 doses, 1/2 goutte le matin, puis 1/2 goutte l’après-midi. Le lendemain on passe à 2 doses de 1 goutte, puis 2 doses de 2 gouttes le jour suivant. Puis on reste au même nombre de gouttes, mais on augmente le nombre de doses, par exemple 2 doses de plus chaque jour, réparties sur la journée.

Bien sûr on réduit le nombre de gouttes ou de prises aux premiers signes d’incomfort.

– Pour un enfant ou un animal de compagnie : On suit le meme procédé, mais on peut aller jusqu’à 3 gouttes pour chaque tranche de 11 kg de poids.

MMS1 pour les yeux, ma méthode

oeil-mms-dans-les-yeux-parasite_larvaExtraits traduits de la newsletter de Jim du 19 Mai 2012

Des découvertes de santé qui peuvent changer la santé de l’humanité<

Durant le dernier séminaire qui a pris fin le 11 mai 2012, les élèves en ont appris sur le nouveau CDI (solution de dioxyde de chlore par voie intraveineuse), ainsi que des données sur la façon de l’utiliser.

Andreas Kalcker a apporté des données relatives à des dizaines, voir des centaines, de parasites différents que l’on trouve dans le corps humain, et qui empêchent d’être en bonne santé, et empêchent la guérison de nombreuses maladies.

La découverte de ces parasites, bien sûr, n’est pas une découverte de la « Génèse 2 » (l’association de Jim), mais ce que nous avons découvert, c’est l’importance vitale de ces éléments.
Les protocoles pour tuer la plupart des parasites sont connus, mais notre approche rationalise les procédés, et rend possible l’élimination des parasites, dans de nombreux cas où cela n’était pas possible auparavant.

Probablement plus de 80% de l’humanité a des parasites, qui ont détruit la santé de leurs hôtes ou sont en train de le faire.

La Fondation Rockefeller a fait des recherches sur les vers, pendant de nombreuses années, et a constaté les nombreuses maladies et problèmes de santé impliqués, mais ils ont choisi de ne pas partager les données avec le public.
Si vous n’êtes pas au courant que vos problèmes de santé sont causés par des parasites, les médecins et laboratoires pharmaceutiques peuvent continuer à vous traiter toute votre vie, et ainsi faire des milliards d’euros de profits sur votre dos.

Dans notre dernier séminaire, Andreas Kalcker, d’Espagne, l’inventeur du CDS et maintenant du CDI, a montré ses nombreuses découvertes concernant les parasites et les protocoles pour les tuer.
Tous ces protocoles n’utilisent pas le MMS, car beaucoup d’entre eux sont connus depuis des décennies, et certains ont même des siècles.

Mais il est extrêmement important que nous connaissions tous ces protocoles anti-parasites, car nos utilisateurs se heurtent à eux en permanence. Les parasites sont présents dans presque tous les coins du corps, causant des problèmes là où ils résident.

Ils deviennent de plus en plus nombreux, et causent des problèmes, et vous remarquerez que l’œil devient de plus en plus injecté de sang. Comme vous pouvez le voir cette larve est juste sur le bord de la pupille. Pas très agréable, mais facile à surmonter une fois que nous savons ce que c’est.

Voir plus haut la photo d’une larve de parasite que nous avons trouvée sur un participant du séminaire. Elle est dans les yeux et vous en avez probablement vus de temps en temps. C’est l’œil de Mémo Rivéra, qui nous a beaucoup aidés ici au Mexique, pour l’organisation des séminaires dans ce pays. Cet exemple nous montre que les parasites peuvent être dans n’importe quel endroit.

Commentaire de JT: J’ai traduit ce passage car ce matin une utilisatrice me demendait comment utiliser le MMS dans les yeux, car les gouttes antibiotiques ne fonctionnaient pas pour elle.
Je lui ai dit de ne plus croire en ces antibiotiques toxiques, qui en plus contribuent au développement de pathogènes de plus en plus résistants !

Comme il n’y a pas d’articles pour cette utilisation. Voici comment je fais (ce n’est pas un avis médical) :

Je prépare 2 gouttes de MMS1 avec 2 gouttes d’acide citrique à 50%. J’attends 20 secondes et j’ajoute un demi verre d’eau.
Ensuite je mets 2 gouttes de ce MMS dilué (prêt à boire) dans chaque oeil, et je laisse agir 2 minutes. Puis je rince abondemment les yeux.
Je recommence toutes les 4 heures. Le jour suivant je prépare 3 gouttes de MMS1, et 1 de plus le jour suivant, et ainsi de suite.

Comme d’habitude, je réduit le nombre de gouttes, ou alors j’espace plus les prises si je ressens un disconfort ou une irritation.
Si tout ce passe bien, j’augmente doucement le nombre de gouttes ou le nombre de prises, jusqu’à guérison. En plus je bois le reste du MMS dans le verre, surtout ne pas le jeter !

La prise de MMS vous demande un effort de réflexion quant au mode de prise et au nombre de gouttes. En plus vous devez faire attention à la réaction de votre organisme pour ajuster vos prises.
Cela peut paraitre compliqué au début, mais croyez-moi vous avez tout à y gagner, car bientôt vous découvrez que vous pouvez prendre en charge vous-même la plupart des maux et maladies qui vous assaillent.
Vous êtes parés avec votre bouteille de MMS, un produit non toxique et sans effets secondaires, au lieu de dépendre de l’industrie pharmaceutique et de ses représentants, les cliniques et docteurs, qui vous intoxiquent à coups de produits chimiques souvent chers, dont vous devenez en plus dépendants, comme de simples pantins manipulés !
A vous de choisir donc ! La liberté ou la dépendance !
Quant à moi je dis :
Vive la bonne santé, vive la liberté, et vive le MMS ! JT.

– Parasites, une épidémie moderne, par Garcia Thompson (texte francophone)
– Une émission francophone sur les parasites (en 3 parties)
Parasites, Épidémies Menacante – 1 de 3
Parasites, Épidémies Menacante – 2 de 3
Parasites, Épidémies Menacante – 3 de 3

Autisme, le régime de Kerri Rivera

logo-ruban-guerir-symptomes-autismeSoigner l’autisme, le régime alimentaire de Kerri Rivera
Traduit de http://www.mmsautism.com/diet/

Kerri Rivera a déjà guéri plusieurs dizaines d’enfants autistes, dans sa clinique au Mexique. Sa méthode consiste en 2 points :

1 – Un régime alimentaire strict, voir plus bas, qui supprime toutes les sources de toxines alimentaires qui causent les inflammations au cerveau ou nourrissent les pathogènes.

2 – Un protocole avec le MMS1 (traduit bientôt j’espère)

Elle précise bien que le regime strict permet souvent de grandes améliorations immédiates, même avant d’utiliser le MMS1, c’est pourquoi je l’ai traduit en premier. Et elle insiste que prendre du MMS1 sans ce régime alimentaire strict ne permet pas de guérir de l’autisme, puisque la source du problème n’est pas coupée, les poisons contenus dans la nourriture moderne.

C’est donc bien les 2 qu’il faut faire impérativement.

Voyez la vidéo de Kerri à la conférence AutismOne 2012 aux USAhttp://www.autismone.org/content/38-children-recovered-20-months-mms-0

Vous pouvez lui faire un don sur cette page http://www.mmsautism.com/donations/

Le document traduit complet faisant 10 pages, vous pouvez l’afficher en cliquant le lien suivant (et ensuite vous pourrez le sauvegarder sur votre disque dur, ou l’envoyer par email):
lemineralmiracle.com/documents/MMS_contre_Autisme-regime-de-Kerri-Rivera-traduction.pdf

MMS1 pour soigner les grippes !

Témoignage du site de Jim Humble du 21 Janvier 2011

mms1-contre-grippeJe peux affirmer que le MMS m’a sauvée plusieurs fois de la grippe, et m’a aussi guérie de champignons aux pieds.

Je n’ai aucun interêt à promouvoir ce produit. Je pense que la FDA et les autres organismes de régulation font de la propagande injustifiée contre ce produit.
Je me moque si Jim a inventé l’histoire de sa découverte juste pour se donner de l’importance, le fait est que : Le MMS fonctionne et n’est PAS dangereux !
Aswara, USA

MMS1, CDS et CDI contre piqûres et poisons

Newsletter de Jim Humble du 31 Juillet 2012.
MMS-CDS-CDI-contre-piqures-et-poisons
(Extraits traduits par JT, à l’attention de ceux et celles qui partiraient en vacances dans des pays exotiques cet hiver, ou l’année prochaine.)

La plupart d’entre vous connaissent mon assistante, Janet Hedlund.
Elle a été piquée par une raie lors d’une baignade. Nous étions 4, ce dimanche après-midi.
Alors que nous sortions de l’eau, Janet cria que quelque chose l’avait mordue à la cheville.
Sa jambe s’est engourdie instantanément, et elle en a perdu le contrôle, mais s’est accrochée à John pour ne pas tomber.
John et Richelle l’ont aidée à sortir de l’eau, puis John l’a immédiatement portée jusqu’à leur maison, au bord de la plage.

Elle a commencé à trembler de façon incontrôlable. Elle n’a pas crié, mais la plupart des gens le font. La douleur d’une piqûre de raie (Stingray) est de la pire espèce.

Nous n’avions pas apporté de MMS. Nous étions juste venus à la plage en vitesse. Nous avions heureusement 2 petits pulvérisateurs pleins de MMS.
Elle en a bu un avec de l’eau ajoutée, tout de suite. C’était environ 30 gouttes de MMS1 activé. Et l’autre elle l’a bu dans la voirture, sur le chemin du retour.
Ces deux flacons de MMS1 lui ont sans doute sauvé la vie, parce que non seulement la piqûre de raie manta (Stingray) est très toxique, mais Janet a eu une réaction allergique intense.

Il fallut plus d’une heure et demi pour arriver au local, où je pus fabriquer du CDI et l’injecter dans la cheville, près de la morsure. (Le CDI est du CDS plus concentré, à 8.000ppm, au lieu de 3.000ppm pour le CDS)

La majeure partie de la douleur a disparu immédiatement dans les 3 secondes, mais 1 heure et demi était trop long à attendre pour l’injection du CDI. Le poison s’était répandu dans la jambe et à travers son corps. Elle a commencé à prendre des doses immédiates de CDS par voie orale, et un peu plus tard du MMS1.

Elle était extrêmement faible et ne pouvait pas tenir sa tête ou contrôler son corps, jusqu’à ce que l’effet du CDI se fasse sentir.
Puis dans les 30 secondes, elle se redressa et sourit et dit que c’était la chose la plus étonnante qu’elle ait jamais vu. Mais elle n’était pas encore sortie d’affaire.

Le lendemain, je lui ai donné une seconde injection, qui a été douloureuse pendant un certain temps, mais qui l’aida aussi.
Pourtant, même le lendemain, la douleur allait et venait à des intensités extrêmes, et de nombreuses fois elle a failli crier.
Pendant tout ce temps Janet nous répétait sans arrêt ce qui se passait en elle, même quand elle n’en avait pas envie, afin que nous récoltions des données.

Sachez que ce risque existe si vous allez dans l’océan en Amérique du Nord ou même en eau douce en Amérique du Sud, bien que le National Geographic Magazine déclare que seuls 2 ou 3 personnes meurent à cause des raies chaque année, probablement plus d’un millier de personnes en meurent en fait, selon nos recherches fait auprès des hôpitaux.
Nous croyons que le public est tenu dans l’ignorance, car les gens en vacances ne viendraient plus se baigner et iraient ailleurs. Une fois de plus l’argent l’emporte sur la vie des gens.

N’OUBLIER DONC PAS CECI, pour nager dans l’océan:
VOUS POUVEZ éviter de marcher sur une raie en glissant vos pieds sur le sable, au lieu de les lever pour vous déplacer. C’est extrêmement important à l’endroit où les vagues se brisent, où il y a 30 cm d’eau ou plus. Les raies restent le long de ces zones pendant des heures.
ELLES NE PIQUENT QUE SI VOUS MARCHEZ DESSUS, et c’est ce que JANET a fait. Les raies sont enterrés dans le sable. Vous ne pouvez pas les voir.

Pour continuer avec l’histoire de Janet nous avons pensé qu’elle pourrait encore avoir une partie du dard dans sa cheville, alors nous l’avons emmenée à l’hôpital pour une radiographie.
Mais quand nous sommes arrivés le médecin semblait très bien informé sur ce sujet des raies, et lui donna une prescription d’anti-venin pour raies.
En rentrant, la femme de ménage de l’hotel appela une infirmière pour lui faire une seconde piqûre. N’est-il pas étonnant que, bien que le National Geographique n’annonce que 2 ou 3 morts par an, nous avons trouvé de nombreuses infirmières dans cette ville Méxicaine, à une heure de l’océan, qui ont de l’anti-venin pour raie à vendre.

Janet est OK maintenant, après avoir pris le CDI, le CDS et le MMS et l’anti-venin.